Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur 21acl1 a trouvé 115 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
83521acl1DijonCL : uais Ben tu sais j'ai vécu quelques moismois [ ] àà Auxerre mais bon j'étais toujours quand même euh domiciliée à Dijon0
83621acl1DijonCL : De zéro à deuxdeux [z] ansans10 et demi (rires) Deux11z ans10 et demi onze ans Dijon1z
83721acl1DijonCL : De zéro à deux11z ansans [ ] etet demi (rires) Deux11z ans10 et demi onze ans Dijon0
83821acl1DijonCL : De zéro à deux11z ans10 et demi (rires) DeuxDeux [z] ansans10 et demi onze ans Dijon1z
83921acl1DijonCL : De zéro à deux11z ans10 et demi (rires) Deux11z ansans [ ] etet demi onze ans Dijon0
84021acl1DijonCL : Et puispuis [ ] ensuiteensuite lieu Et ensuite Dijon0
84121acl1DijonCL : AlorsAlors [ ] écoleécole maternelle 0
84221acl1DijonCL : C'est pas très très loin desdes [z] abattoirsabattoirs c'est euh quand tu vas10 en direction du parc de la Colombière1z
84321acl1DijonCL : C'est pas très très loin des11z abattoirs c'est euh quand tu vasvas [ ] enen direction du parc de la Colombière0
84421acl1DijonCL : En direction desdes [z] abattoirsabattoirs20 enfin quand tu viens des11z abattoirs c'est pas loin1z
84521acl1DijonCL : En direction des11z abattoirsabattoirs [ ] enfinenfin quand tu viens des11z abattoirs c'est pas loin0
84621acl1DijonCL : En direction des11z abattoirs20 enfin quand tu viens desdes [z] abattoirsabattoirs c'est pas loin1z
84721acl1DijonCL : C'étaitCétait [ ] uneune école application E : Rue Charles Dumont attends S : Le Castel C'est10h à côté du Castel E : Ah ouais accord0
84821acl1DijonCL : C'était20 une école application E : Rue Charles Dumont attends S : Le Castel C'estCest [h] àà côté du Castel E : Ah ouais accord0h,
84921acl1Dijon CL : C'est rue AlgerAlger [ ] aussiaussi tu as inspection académique tu continues tu as le collège du Parc0
85021acl1DijonCL : Quand tu traverses sur la ligne de chemin de fer c'est là-bas que j'habitaisjhabitais [ ] avantavant E : Ah ouais Mais c'est en f c'est en face de école normale 0
85121acl1DijonCL : Ca c'est inspectioninspection [ ] académiqueacadémique et quand tu continues dans la rue au bout tu as le collège du Parc0
85221acl1DijonCL : Et donc le lycée c'était le Castel donc là je pense que tu situessitues [ ] àà peu près10h ensuite fac histoire0
85321acl1DijonCL : Et donc le lycée c'était le Castel donc là je pense que tu situes20 à peu prèsprès [h] ensuiteensuite fac histoire0h,
85421acl1DijonCL : Et puis euh donc après je suissuis [ ] entréeentrée en première année IUFM à Auxerre0
85521acl1DijonCL : Et puispuis [ ] aprèsaprès j'ai passé le concours en candidate libre0
85621acl1DijonCL : En travaillanttravaillant [ ] àà côté en tant que surveillante internat à Saint Bé Voilà0
85721acl1DijonCL : Ah j'étaisjétais [ ] étudianteétudiante ouais j'étais20 étudiante j'avais la carte euh E : uais Donc ça fait que tu as le niveau euh bac plus quatre en fait on bac plus trois E: C'est ah ouais donc vraiment ça arrête à la licence après euh uais Ca arrête là0
85821acl1DijonCL : Ah j'étais20 étudiante ouais j'étaisjétais [ ] étudianteétudiante j'avais la carte euh E : uais Donc ça fait que tu as le niveau euh bac plus quatre en fait on bac plus trois E: C'est ah ouais donc vraiment ça arrête à la licence après euh uais Ca arrête là0
85921acl1DijonCL : EnEn [n] histoirehistoire ouais1nVO
86021acl1DijonCL : Parce que pour être prof desdes [z] écolesécoles20 il fallait la licence et moi j'ai fait mes11z études pour être prof des11z écoles1z
86121acl1DijonCL : Parce que pour être prof des11z écolesécoles [ ] ilil fallait la licence et moi j'ai fait mes11z études pour être prof des11z écoles0
86221acl1DijonCL : Parce que pour être prof des11z écoles20 il fallait la licence et moi j'ai fait mesmes [z] étudesétudes pour être prof des11z écoles1z
86321acl1DijonCL : Parce que pour être prof des11z écoles20 il fallait la licence et moi j'ai fait mes11z études pour être prof desdes [z] écolesécoles1z
86421acl1DijonCL : Peut-être pas (rires) mais euh non non c'est pas la vocation mais euh j'avaisjavais [ ] envieenvie de travailler20 avec les11z enfants0
86521acl1DijonCL : Peut-être pas (rires) mais euh non non c'est pas la vocation mais euh j'avais20 envie de travaillertravailler [ ] avecavec les11z enfants0
86621acl1DijonCL : Peut-être pas (rires) mais euh non non c'est pas la vocation mais euh j'avais20 envie de travailler20 avec lesles [z] enfantsenfants1z
86721acl1DijonCL : Donc euh quand tu vois les métiers que tu peux faire euh dans enfance c'estest [ ] animatriceanimatrice donc euh ça me plaît pas du tout0
86821acl1DijonCL : Euh éducatrice et éducatrice moi si j'avaisjavais [ ] étéété éducatrice j'aurais voulu être en foyer accueil avec des petits0
86921acl1DijonCL : De entrer dans ce genre de de foyer quoi en général tu te retrouvesretrouves [ ] avecavec des11z adolescents20 à problèmes moi c'est pas du tout10 un public avec lequel j'ai envie de travailler0
87021acl1DijonCL : De entrer dans ce genre de de foyer quoi en général tu te retrouves20 avec desdes [z] adolescentsadolescents20 à problèmes moi c'est pas du tout10 un public avec lequel j'ai envie de travailler1z
87121acl1DijonCL : De entrer dans ce genre de de foyer quoi en général tu te retrouves20 avec des11z adolescentsadolescents [ ] àà problèmes moi c'est pas du tout10 un public avec lequel j'ai envie de travailler0
87221acl1DijonCL : De entrer dans ce genre de de foyer quoi en général tu te retrouves20 avec des11z adolescents20 à problèmes moi c'est pas du touttout [ ] unun public avec lequel j'ai envie de travailler0
87321acl1DijonCL : C'est pour ça que le CAPES me plaît pas non plus hein le CAPES histoire euh j'ai paspas [ ] envieenvie être avec des11z ados0
87421acl1DijonCL : C'est pour ça que le CAPES me plaît pas non plus hein le CAPES histoire euh j'ai pas10 envie être avec desdes [z] adosados1z
87521acl1DijonCL : Euh c'estest [ ] unun public qui m'intéresse vraiment pas tu vois E : Mais pourquoi Parce que je j'ai p/ je je pense que je saurais pas tenir des11z ados0
87621acl1DijonCL : Euh c'est10 un public qui m'intéresse vraiment pas tu vois E : Mais pourquoi Parce que je j'ai p/ je je pense que je saurais pas tenir desdes [z] adosados1z
87721acl1DijonCL : Ca me ça me gonfle un peu alors que prof desdes [z] écolesécoles euh c'est c'est c'est varié tu vois euh je touche à tout1z
87821acl1DijonCL : Et euh c'est vrai deuxdeux [z] ansans10 et demi treize ans c'est10 un public qui me convient tout11t à fait je le sais j'ai travaillé avec eux et j'ai travaillé avec des11z ados1z
87921acl1DijonCL : Et euh c'est vrai deux11z ansans [ ] etet demi treize ans c'est10 un public qui me convient tout11t à fait je le sais j'ai travaillé avec eux et j'ai travaillé avec des11z ados0
88021acl1DijonCL : Et euh c'est vrai deux11z ans10 et demi treize ans c'estest [ ] unun public qui me convient tout11t à fait je le sais j'ai travaillé avec eux et j'ai travaillé avec des11z ados0
88121acl1DijonCL : Et euh c'est vrai deux11z ans10 et demi treize ans c'est10 un public qui me convient touttout [t] àà fait je le sais j'ai travaillé avec eux et j'ai travaillé avec des11z ados1t
88221acl1DijonCL : Et euh c'est vrai deux11z ans10 et demi treize ans c'est10 un public qui me convient tout11t à fait je le sais j'ai travaillé avec eux et j'ai travaillé avec desdes [z] adosados1z
88321acl1DijonCL : Et je sais que ça passe moins bien donc c'est pas la peine que que j'impose ça à à desdes [z] élèvesélèves quoi1z
1954121acl1DijonCL: Je suissuis [ ] alléeallée en Allemagne0
1954221acl1DijonCL: Je suis10 allée enen [n] AllemagneAllemagne1nVN
1954321acl1DijonCL: Je suissuis [ ] alléeallée en Suisse0
1954421acl1DijonCL: Je suissuis [ ] alléeallée en Europe quoi euh0
1954521acl1DijonCL: Je suis10 allée enen [n] EuropeEurope quoi euh1nVN
1954621acl1DijonCL: Europe de uest je suissuis [ ] alléeallée en Espagne0
1954721acl1DijonCL: Europe de uest je suis10 allée enen [n] EspagneEspagne1nVN
1954821acl1DijonCL: Et enen [n] AngleterreAngleterre1nVN
1954921acl1DijonE: prennent (X) et euh CL: on non ça je m'en fous franchement j'ai même j'ai même troptrop [ ] envieenvie de voir comment c'est là-haut0
1955021acl1DijonCL: Donc deux foisfois [ ] àà Londres et 0
1955121acl1DijonCL: on ben All/ E: uais c'est pas les mêmes end/ ouais ben c'est pas les mêmesmêmes [z] endroitsendroits donc euh1z
1955221acl1DijonCL: Ben la dernière fois on étaitétait [ ] ensembleensemble euh une semaine à Londres0
1955321acl1DijonCL: Et puis sinon j'avais fait c'étaitétait [ ] avecavec euh c'était des échanges hein0
1955421acl1DijonCL: La première fois je suissuis [ ] alléeallée à Londres avec le collège euh 0
1955521acl1DijonCL: dansdans [z] uneune famille1z
1955621acl1DijonCL: Et la seconde fois euh j'avaisjavais [ ] uneune corres/0
1955721acl1DijonE: Et avec Allemagne aussi c'était c'était aussi des euh CL: uais C'était desdes [z] échangeséchanges voyages organisés uais CL: uais 1z
1955821acl1DijonCL: Là aujourhui j'ai paspas [ ] étéété très forte j'ai fait dix-sept quarante mais euh je euh0
1955921acl1DijonCL: La dernière fois que j'avais couru c'étaitétait [ ] ilil y a trois mois et j'avais fait quinze quarante0
1956021acl1DijonCL: Et puis sinon ben nos loisirs onon [n] aimeaime bien aller euh1nVN
1956121acl1DijonCL: non on n'est pas à donf' randos/ onon [n] aimeaime bien marcher quoi mais là euh1nVN
1956221acl1DijonCL: Ce qu'onon [n] aa projeté de faire le week-end prochain je crois que euh (rires)1nVN
1956321acl1DijonCL: nOn [n] aa les11z yeux plus gros que le ventre 1nVN
1956421acl1DijonCL: n a lesles [z] yeuxyeux plus gros que le ventre 1z
1956521acl1DijonE: MaisMais [ ] attendsattends cinquante bornes c'est jouable en un week-end0
1956621acl1DijonE: Mais10 attends cinquante bornes c'est jouable enen [n] unun week-end1nVN
1956721acl1DijonCL: Mais euh c'estest [ ] entreentre D/ 0
1956821acl1DijonCL: Mais je crois qu'il y a un fort dénivelé euh tu grimpesgrimpes [ ] EE: uais ça grimpe ouais à fond0
1956921acl1DijonCL: n se loue un euh un petit truc et puispuis [ ] onon0
1957021acl1DijonCL: Ben moi j'avais ditdit [ ] àà pers que j'aimerais bien passer le jour de an là-bas0
1957121acl1DijonCl: ou euh je sais que la dernière fois qu'onon [n] yy était il y en avait20 en février1nVN
1957221acl1DijonCl: ou euh je sais que la dernière fois qu'on y était il y enen [n] avaitavait20 en février1nVN
1957321acl1DijonCl: ou euh je sais que la dernière fois qu'on y était il y en avaitavait [ ] enen février0
1957421acl1DijonCL: ous on avaitavait [ ] étéété à la Pesse0
1957521acl1DijonCL: Et tu peuxpeux [ ] accéderaccéder20 à euh0
1957621acl1DijonCL: Et tu peux10 accéderaccéder [ ] àà euh0
1957721acl1DijonCL: dans lesles [ ] HautesCombesHautes-Combes0
2210221acl1DijonLe village de Beaulieu estest [t] enen grand14t émoi 1t
2210321acl1DijonLe village de Beaulieu est11t en grandgrand [t] émoiémoi 4t
2210421acl1DijonLe premier ministre a enen [n] effeteffet décidé de faire étape dans cette commune au cours de sa tournée de la région en fin année1nVO
2210521acl1DijonJusqu'ici les seuls titres de gloire de Beaulieu étaient sont vin blanc sec ses chemiseschemises [ ] enen soie un champion local de course à pied (Louis Garret) quatrième aux jeux11z olympiques de Berlin en mille neuf cent trente six et plus récemment son usine de pâtes10 italiennes 0
2210621acl1DijonJusqu'ici les seuls titres de gloire de Beaulieu étaient sont vin blanc sec ses chemises20 en soie un champion local de course à pied (Louis Garret) quatrième aux jeuxjeux [z] olympiquesolympiques de Berlin en mille neuf cent trente six et plus récemment son usine de pâtes10 italiennes 1z
2210721acl1DijonJusqu'ici les seuls titres de gloire de Beaulieu étaient sont vin blanc sec ses chemises20 en soie un champion local de course à pied (Louis Garret) quatrième aux jeux11z olympiques de Berlin en mille neuf cent trente six et plus récemment sonson [n] usineusine de pâtes10 italiennes 1nVN
2210821acl1DijonJusqu'ici les seuls titres de gloire de Beaulieu étaient sont vin blanc sec ses chemises20 en soie un champion local de course à pied (Louis Garret) quatrième aux jeux11z olympiques de Berlin en mille neuf cent trente six et plus récemment son usine de pâtespâtes [ ] italiennesitaliennes 0
2210921acl1DijonQu'est-ce qui a donc valu à Beaulieu ce grandgrand [t] honneurhonneur 4t
2211021acl1Dijon Le hasard tout bêtement car le premier ministre lassé des circuitscircuits [ ] habituelshabituels qui tournaient toujours20 autour des mêmes villes veut découvrir ce qu'il appelle la campagne profonde 0
2211121acl1Dijon Le hasard tout bêtement car le premier ministre lassé des circuits20 habituels qui tournaient toujourstoujours [ ] autourautour des mêmes villes veut découvrir ce qu'il appelle la campagne profonde 0
2211221acl1Dijon Le maire de Beaulieu - Marc Blanc - estest [t] enen revanche très11z inquiet 1t
2211321acl1Dijon Le maire de Beaulieu - Marc Blanc - est11t en revanche trèstrès [z] inquietinquiet 1z
2211421acl1DijonLa cote du premier ministre ne cesse de baisser depuis lesles [z] électionsélections 1z
2211521acl1DijonLa côte escarpée du Mont Saint Pierre qui mène au village connaît des barrages chaque fois que lesles [z] opposantsopposants de tous les bords manifestent leur colère1z

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS