Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur 44aar2 a trouvé 86 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
774944aar2NantesAR: Je visvis [ ] àà antes je suis née à antes et je euh vis10 à antes et euh mon adresse actuelle c'est lieu0
775044aar2NantesAR: Je vis10 à antes je suis née à antes et je euh visvis [ ] àà antes et euh mon adresse actuelle c'est lieu0
775144aar2NantesAR: J'ai déménagé je devaisdevais [ ] avoiravoir huit ans0
775244aar2NantesAR: Ensuite donc j'ai dû vivre de huit ans à vingt11t-et-unvingttetun [n] ansans euh dans11z une à une autre adresse1nVN
775344aar2NantesAR: Ensuite donc j'ai dû vivre de huit ans à vingt11t-et-un ans euh dansdans [z] uneune à une autre adresse1z
775444aar2NantesAR: Euh alors combien de temps ai-je vécu dans mon premierpremier [r] appartementappartement en location euh 1r
775544aar2NantesAR: Et puis euh oui cinq-six ans quelque je pense et puis euh après j'ai acheté unun [n] appartementappartement et je euh1nVN
775644aar2NantesAR: Je suis dans cetcet [t] appartementappartement depuis euh quatre-vingt-neuf donc depuis20 une quinzaine années1t
775744aar2NantesAR: Je suis dans cet11t appartement depuis euh quatre-vingt-neuf donc depuisdepuis [ ] uneune quinzaine années0
775844aar2NantesAR: Alors au sens large parce qu'au fil desdes [z] annéesannées euh ça fait maintenant tout juste vingt11t ans que je suis11z à Radio France1z
775944aar2NantesAR: Alors au sens large parce qu'au fil des11z années euh ça fait maintenant tout juste vingtvingt [t] ansans que je suis11z à Radio France1t
776044aar2NantesAR: Alors au sens large parce qu'au fil des11z années euh ça fait maintenant tout juste vingt11t ans que je suissuis [z] àà Radio France1z
776144aar2NantesAR: Au fil desdes [z] annéesannées euh le contenu de ma fonction a un petit peu évolué il y a eu euh1z
776244aar2NantesAR: Des euh des phases avec plus de comptabilité plus de gestion du personnel plusplus [z] ouou moins de gestion budgétaire1z
776344aar2NantesAR: Ca a toujours été à Radio France à antes j'ai eu un premierpremier [r] emploiemploi euh avant Radio France un an un peu plus un an1r
776444aar2NantesAR: Ca a toujours été à Radio France à antes j'ai eu un premier21r emploi euh avant Radio France unun [n] anan un peu plus un an1nVN
776544aar2NantesAR: Ca a toujours été à Radio France à antes j'ai eu un premier21r emploi euh avant Radio France un an un peu plus unun [n] anan1nVN
776644aar2NantesAR: Ca a été mon premierpremier [r] emploiemploi à la sortie de mes11z études et puis j'ai été licenciée c'était20 un licenciement économique1r
776744aar2NantesAR: Ca a été mon premier21r emploi à la sortie de mesmes [z] étudesétudes et puis j'ai été licenciée c'était20 un licenciement économique1z
776844aar2NantesAR: Ca a été mon premier21r emploi à la sortie de mes11z études et puis j'ai été licenciée c'étaitétait [ ] unun licenciement économique0
776944aar2NantesAR: J'ai eu la chance de retrouverretrouver [ ] assezassez rapidement Euh0
777044aar2NantesAR: C'étaitCétait [ ] enen quatre-vingt euh cinq donc c'est vrai que le marché de emploi était peut11t-être moins enfin probablement sûrement moins tendu qu'actuellement0
777144aar2NantesAR: Donc au bout de deux mois euh j'ai retrouvé euh unun [n] emploiemploi à Radio France1nVN
777244aar2NantesAR: Il se trouvait que c'étaitétait [ ] àà antes c'était c'était pas obligatoirement indiqué dans euh0
777344aar2NantesAR: Donc ma formation euh estest [t] uneune formation en économie Plus spécifiquement en économie entreprise1t
777444aar2NantesAR: Donc ma formation euh est11t une formation enen [n] économieéconomie Plus spécifiquement en économie entreprise1nVN
777544aar2NantesAR: Donc ma formation euh est11t une formation en économie Plus spécifiquement enen [n] économieéconomie entreprise1nVN
777644aar2NantesAR: Donc euh en fait j'ai une euh maîtrise enen [n] économieéconomie entreprise Complétée par une formation 1nVN
777744aar2NantesAR: à IAE de antes donc c'est Institut Administration desdes [z] EntreprisesEntreprises c'était20 une un DESS en contrôle de gestion1z
777844aar2NantesAR: à IAE de antes donc c'est Institut Administration des11z Entreprises c'étaitétait [ ] uneune un DESS en contrôle de gestion0
777944aar2NantesAR: Pendant cette année-là j'ai trouvé mon premier travail Donc j'ai préféré arrêter la formation et commencercommencer [ ] àà travailler0
778044aar2NantesAR: Euh je ne pense pas que le contenu m'apporterait grand chose hein je j'ai acquis à monmon [n] avisavis j'ai acquis par expérience euh1nVN
778144aar2NantesAR: Euh dix-sept plus euh quatre euh vingt11t-et-unvingttetun [n] ansans oui c'est ça E: A vingt-et-un ans tu as commencé tout de suite à travailler ui 1nVN
778244aar2NantesE: ù tu as dé/ où tu es partie de chez tes parents AR: ui exactement C'estCest [ ] àà peu près ça correspond à peu près oui0
778344aar2NantesAR: Euh pendant mesmes [z] étudesétudes euh j'ai appris an/ j'ai euh appris anglais en première langue allemand en seconde langue1z
778444aar2NantesAR: Au-delà de mes euh quelquesquelques [z] annéesannées études hein donc euh ça doit10 être euh quatrième troisième seconde première terminale 1z
778544aar2NantesAR: Au-delà de mes euh quelques21z années études hein donc euh ça doitdoit [ ] êtreêtre euh quatrième troisième seconde première terminale 0
962544aar2NantesAR: Euh on aligne sur le lieu Je dis bien je dis je dis 'ah vou je dis 'vous vousvous [z] alignezalignez mais je pensais que euh'1z
962644aar2NantesAR: Ce qui m'intéresserait c'est enfin j'envisa/ j'envisageaisjenvisageais [ ] unun un un que vous passeriez20 en-dessous il me dit 'bien' il dit 'oui mais comme vous11z êtes cliente chez nous ça doit'0
962744aar2NantesAR: Ce qui m'intéresserait c'est enfin j'envisa/ j'envisageais20 un un un que vous passeriezpasseriez [ ] endessousen-dessous il me dit 'bien' il dit 'oui mais comme vous11z êtes cliente chez nous ça doit'0
962844aar2NantesAR: Ce qui m'intéresserait c'est enfin j'envisa/ j'envisageais20 un un un que vous passeriez20 en-dessous il me dit 'bien' il dit 'oui mais comme vousvous [z] êtesêtes cliente chez nous ça doit'1z
962944aar2NantesAR: 'Ca va (X) ça doitdoit [ ] êtreêtre quand même ça va quand même être plus pratique pour vou tu vois ils11z ont joué cette carte-là0
963044aar2NantesAR: 'Ca va (X) ça doit10 être quand même ça va quand même être plus pratique pour vou tu vois ilsils [z] ontont joué cette carte-là1z
963144aar2NantesAR: ui en ce moment je suissuis [ ] àà la lieu0
963244aar2NantesAR: Donc euh ils ilsils [z] ontont pas ils ont f/ ils11z ont joué au m/ enfin ils11z ont fait le minimum quoi ils se sont10 alignés sur autre banque1z
963344aar2NantesAR: Donc euh ils ils11z ont pas ils ont f/ ilsils [z] ontont joué au m/ enfin ils11z ont fait le minimum quoi ils se sont10 alignés sur autre banque1z
963444aar2NantesAR: Donc euh ils ils11z ont pas ils ont f/ ils11z ont joué au m/ enfin ilsils [z] ontont fait le minimum quoi ils se sont10 alignés sur autre banque1z
963544aar2NantesAR: Donc euh ils ils11z ont pas ils ont f/ ils11z ont joué au m/ enfin ils11z ont fait le minimum quoi ils se sontsont [ ] alignésalignés sur autre banque0
963644aar2NantesAR: euh est-ce que euh vousvous [z] avezavez20 une marge de négociation ou est-ce que c'est votre euh votre proposition est ferme 1z
963744aar2NantesAR: euh est-ce que euh vous11z avezavez [ ] uneune marge de négociation ou est-ce que c'est votre euh votre proposition est ferme 0
963844aar2NantesAR: Bah c'est pas un problème hein et puis je pense que je prendrais assurance aussi du euh du logement chezchez [z] euxeux1z
963944aar2NantesAR: Moi ça m'estmest [t] égalégal hein E: Bah oui parce que euh là pers tu es chez qui 1t
964044aar2NantesAR: Et comme la dame la dame elle avaitavait [ ] étéété à moitié agressive elle m'avait dit euh 'ui enfin vous comprenez euh'0
964144aar2NantesAR: 'ous on vous fait un euh tarif exceptionnel une proposition exceptionnelle Qu'est-ce que vous nous donnez enen [n] échangeéchange '1nVN
964244aar2NantesE: sur vingt ans ouais en révisable AR: Ce qu'est bienbien [ ] aussiaussi ouais Ce qui est bien aussi0
964344aar2NantesE: au maximum à cinq zéro quatre AR: Tu étaisétais [ ] enen dessous oui oui oui oui oui c'est ça de toute façon on est moins cher que lieu 0
964444aar2NantesE: Et euh et donc en fait je pense AR: Bien tu eses [ ] étudianteétudiante mais enfin tu es pas euh en première année de euh0
1653644aar2NantesLe village de Beaulieu estest [t] enen grand11t émoi 1t
1653744aar2NantesLe village de Beaulieu est11t en grandgrand [t] émoiémoi 1t
1653844aar2Nantesa enen [n] effeteffet décidé de faire étape dans cette commune au cours de sa tournée de la région en fin année 1nVN
1653944aar2Nantesses chemiseschemises [ ] enen soie un champion local de course à pied (Louis Garret) 0
1654044aar2Nantesquatrième aux jeuxjeux [z] olympiquesolympiques de Berlin en mille neuf cent trente-six 1z
1654144aar2Nanteset plus récemment sonson [n] usineusine de pâte20s italiennes 1nVN
1654244aar2NantesQu'est-ce qui a donc valu à Beaulieu ce grandgrand [t] honneurhonneur 1t
1654344aar2Nantescar le Premier Ministre lassé des circuitscircuits [z] habituelshabituels qui tournaient toujours20 autour des mêmes villes 1z
1654444aar2Nantescar le Premier Ministre lassé des circuits21z habituels qui tournaient toujourstoujours [ ] autourautour des mêmes villes 0
1654544aar2NantesLe maire de Beaulieu -Marc Blanc- estest [t] enen revanche très11z inquiet 1t
1654644aar2NantesLe maire de Beaulieu -Marc Blanc- est11t en revanche trèstrès [z] inquietinquiet 1z
1654744aar2NantesLa cote du Premier ministre ne cesse de baisser depuis lesles [z] électionsélections 1z
1654844aar2NantesComment en plus éviter les manifestations qui ontont [ ] eueu tendance à se multiplier0
1654944aar2Nanteslors des visitesvisites [z] officiellesofficielles 1z
1655044aar2Nanteschaque fois que lesles [z] opposantsopposants de tous les bords manifestent leur colère1z
1655144aar2NantesD'unDun [n] autreautre coté à chaque voyage de du Premier Ministre 1nVN
1655244aar2Nanteset assure que touttout [t] estest fait pour le protéger 1t
1655344aar2Nantescomme onon [n] enen a vu à la Jonquière 1nVN
1655444aar2Nantescomme on enen [n] aa vu à la Jonquière 1nVN
1655544aar2Nanteset des vérifications identité risquent de provoquerprovoquer [ ] uneune explosion0
1655644aar2Nantes' Dans le coin onon [n] estest jaloux de notre liberté 1nVN
1655744aar2NantesousNous [z] avonsavons le sitien du village entier'1z
1655844aar2NantesDe plus quelquesquelques [z] articlesarticles parus dans La Dépêche du Centre L'Express 1z
1655944aar2Nantesindiqueraient que desdes [z] activistesactivistes des communes voisines 1z
1656044aar2NantesQuelques fanatiquesfanatiques [ ] auraientauraient même entamé un jeûne prolongé0
1656144aar2NantesLe sympathique maire de Beaulieu ne sait plusplus [ ] àà quel saint se vouer 0
1656244aar2NantesIl a le sentiment de se trouver dansdans [z] uneune impasse stupide 1z
1656344aar2NantesIl estest [ ] enen désespoir de cause0
1656444aar2Nantessi son village était vraimentvraiment [ ] uneune étape nécessaire dans la tournée prévue0

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS