Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur 50aev1 a trouvé 124 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
457350aev1BréceyTV : on qui n'est paspas [ ] encoreencore tombé EV : Qui est pas encore tombé qui va tomber (rires) va tomber EV : Qui va bientôt tomber0
457450aev1BréceyTV : PrêtesPrêtes [ ] àà partir à affronter les pistes0
457550aev1BréceyTV : Comme si il étaitétait [ ] auau boulot0
457650aev1BréceyEV : c'estest [ ] uneune vieille maison tu sais c'est ce que je t'ai dit10 en fait TV : ouais0
457750aev1BréceyEV : c'est10 une vieille maison tu sais c'est ce que je t'ai ditdit [ ] enen fait TV : ouais0
457850aev1BréceyEV : Ben qu'ilsils [z] ontont TV : Qu'ils viennent de retaper qu'ils la retapent je pense TV : Il y a pas longtemps qu'ils habitent là alors ouais1z
457950aev1BréceyEV : uais tu sais et donc là tu asas [ ] uneune rivière et une petite mare0
458050aev1BréceyEV : Ben tu saissais [ ] ouaisouais ils font ça progressivement TV : Mais elle est plus grande sa soeur0
458150aev1BréceyEV : Elle estest [ ] enen seconde0
458250aev1BréceyTV : u elle est pas dis donc c'est lui qui est grand EV : uais ou alors c'est elle qui est petite EV : Ben ouais ou elle est peut-être baissée ou euh maismais [ ] elleelle est super0
458350aev1BréceyEV : MaisMais [ ] elleelle fait grande enfin TV : Hum hum0
458450aev1BréceyEV : Mais tu sais c'estest [ ] uneune grande étendue TV : Hum hum mais super grand0
458550aev1BréceyEV : Ben tu as vu onon [n] aa déjà eu des couleurs20 en rentrant du ski1nVN
458650aev1BréceyEV : Ben tu as vu on a déjà eu des couleurscouleurs [ ] enen rentrant du ski0
458750aev1BréceyTV : Donc là c'était la pause terrasse EV : Ca c'était sur une terrasse ben quand pers était rentrée de courscours [ ] enen fait0
458850aev1BréceyTV : Ah vous vous êtes fait prendre en photo par un passant qui passait EV : C'est euh une dame sur la terrasse qui nousnous [z] aa pris1z
458950aev1BréceyTV : Ah oui il y a plein de couleurs EV : Hum hum c'est les (X) qui sont éclairés EV : EtEt [ ] enen fait là tu as juste le port euh le port qui est devant0
459050aev1BréceyTV : pers il y a longtemps que je avais pas vu EV : on mais onon [n] estest bien10 en plus1nVN
459150aev1BréceyTV : pers il y a longtemps que je avais pas vu EV : on mais on est bienbien [ ] enen plus0
459250aev1BréceyEV : Et nousnous [ ] onon était20 en centre ville TV : C'est un rond-point ça 0
459350aev1BréceyEV : Et nous10 onon [n] étaitétait20 en centre ville TV : C'est un rond-point ça 1nVN
459450aev1BréceyEV : Et nous10 on étaitétait [ ] enen centre ville TV : C'est un rond-point ça 0
459550aev1BréceyEV : Donc voilà on estest [ ] amuséamusé on était trempé pour rien0
459650aev1BréceyEV : Donc voilà on est10 amusé onon [n] étaitétait trempé pour rien1nVN
459750aev1BréceyTV : Et là cet été elle est en cours pers ou elle est en vacances EV : on elle fait des stages euh ouais enfin si elle estest [ ] enen cours euh elle fait ses stages dans les11z hôpitaux 0
459850aev1BréceyTV : Et là cet été elle est en cours pers ou elle est en vacances EV : on elle fait des stages euh ouais enfin si elle est10 en cours euh elle fait ses stages dans lesles [z] hôpitauxhôpitaux 1z
459950aev1BréceyEV : on non elle a eu des vacancesvacances [ ] auau mois août un peu je pense0
460050aev1BréceyTV : uais donc ils profitent des étudiants EV : Mais juilletjuillet [ ] elleelle bosse pour euh0
460150aev1BréceyEV : Ben elle enen [n] avaitavait fait comme ça avant1nVN
460250aev1BréceyEV : Ben ça c'est quandquand [ ] Nperspers était20 en cours10 on avait20 été se promener20 et donc c'est le port0
460350aev1BréceyEV : Ben ça c'est quand10 pers étaitétait [ ] enen cours10 on avait20 été se promener20 et donc c'est le port0
460450aev1BréceyEV : Ben ça c'est quand10 pers était20 en courscours [ ] onon avait20 été se promener20 et donc c'est le port0
460550aev1BréceyEV : Ben ça c'est quand10 pers était20 en cours10 onon [n] avaitavait20 été se promener20 et donc c'est le port1nVN
460650aev1BréceyEV : Ben ça c'est quand10 pers était20 en cours10 on avaitavait [ ] étéété se promener20 et donc c'est le port0
460750aev1BréceyEV : Ben ça c'est quand10 pers était20 en cours10 on avait20 été se promenerpromener [ ] etet donc c'est le port0
460850aev1BréceyEV : Et pers et pers elleselles [z] avaientavaient20 acheté des chaussettes (rires)1z
460950aev1BréceyEV : Et pers et pers elles11z avaientavaient [ ] achetéacheté des chaussettes (rires)0
461050aev1BréceyEV : Ben oui c'estest [t] unun IUT donc c'est deux11z ans1t
461150aev1BréceyEV : Ben oui c'est11t unun [n] IUTIUT donc c'est deux11z ans1nVN
461250aev1BréceyEV : Ben oui c'est11t un IUT donc c'est deuxdeux [z] ansans1z
461350aev1BréceyEV : Enfin non on c'est paspas [ ] àà Hérouville finalement parce qu'elle fait euh un truc qui me plairait trop c'est euh0
461450aev1BréceyEV : De urbanisme en faitfait [ ] avecavec les collectivités territoriales20 et tout ça0
461550aev1BréceyEV : De urbanisme en fait10 avec les collectivités territorialesterritoriales [ ] etet tout ça0
461650aev1BréceyEV : Donc euh et euh elle devait euh elle aurait bienbien [n] aiméaimé faire le projet euh1nVN
461750aev1BréceyEV : De Caen MaisMais [ ] elleelle a pas10 été prise donc là on a un copain de moi et pers0
461850aev1BréceyEV : De Caen Mais10 elle a paspas [ ] étéété prise donc là on a un copain de moi et pers0
461950aev1BréceyEV : De Caen Mais10 elle a pas10 été prise donc là onon [n] aa un copain de moi et pers1nVN
462050aev1BréceyEV : Puisqu'elle devait travaillé dansdans [z] uneune euh commune ou je sais pas trop quoi1z
462150aev1BréceyEV : uais et puis c'estest [ ] àà moitié sale quand même TV : Hum hum0
462250aev1BréceyEV : Ben oui Mais je ne sais pas quandquand [t] estceest-ce que je commence1t
462350aev1BréceyEV : uais TV : A faire ton dossier EV : Tu saissais [ ] ilil me faut mon permis20 aussi0
462450aev1BréceyEV : uais TV : A faire ton dossier EV : Tu sais10 il me faut mon permispermis [ ] aussiaussi0
462550aev1BréceyEV : uais ben le numéro de sécu quoi maismais [ ] ilil faut agrandir ou je ne sais pas trop quoi0
462650aev1BréceyEV : Math et stat Et sinon j'ai du droitdroit [ ] européeneuropéen TV : Tu as les résultats quand je sais pas TV : Mai juin0
462750aev1BréceyEV : nOn [n] arrêtearrête1nVN
1498750aev1BréceyEV : uh là j'ai/ maintenant je suis à la fac enen [n] AESAES Administration Economique et Social E : Donc ça dépend de la fac de droit 1nVN
1498850aev1BréceyEV : uais ouais ouais je fais beaucoup de droit paspas [ ] assezassez éco normalement20 on devrait faire de éco mais10 on n'en fait pas énormément0
1498950aev1BréceyEV : uais ouais ouais je fais beaucoup de droit pas10 assez éco normalementnormalement [ ] onon devrait faire de éco mais10 on n'en fait pas énormément0
1499050aev1BréceyEV : uais ouais ouais je fais beaucoup de droit pas10 assez éco normalement20 on devrait faire de éco maismais [ ] onon n'en fait pas énormément0
1499150aev1BréceyEV : J'ai paspas [ ] étéété en éco-gestion parce que j'ai ma deuxième année de valide ben je peux10 aller directement20 en deuxième année0
1499250aev1BréceyEV : J'ai pas10 été enen [n] écogestionéco-gestion parce que j'ai ma deuxième année de valide ben je peux10 aller directement20 en deuxième année1nVN
1499350aev1BréceyEV : J'ai pas10 été en éco-gestion parce que j'ai ma deuxième année de valide ben je peuxpeux [ ] alleraller directement20 en deuxième année0
1499450aev1BréceyEV : J'ai pas10 été en éco-gestion parce que j'ai ma deuxième année de valide ben je peux10 aller directementdirectement [ ] enen deuxième année0
1499550aev1BréceyEV : Euh oui tout seu/ toute seule devantdevant [ ] unun PC on a dix séances20 à faire et puis euh0
1499650aev1BréceyEV : Euh oui tout seu/ toute seule devant20 un PC onon [n] aa dix séances20 à faire et puis euh1nVN
1499750aev1BréceyEV : Euh oui tout seu/ toute seule devant20 un PC on a dix séancesséances [ ] àà faire et puis euh0
1499850aev1BréceyEV : Ben là dans deux E : Des séances de/ une heure euh deuxdeux [z] heuresheures1z
1499950aev1BréceyEV : Et onon [n] yy va euh E : Pour année EV : Voilà individuelles euh1nVN
1500050aev1BréceyEV : nOn [n] estest dans11z un amphi et puis euh1nVN
1500150aev1BréceyEV : n est dansdans [z] unun amphi et puis euh1z
1500250aev1BréceyEV : Audio E : Compréhension peut-être ouais ça doitdoit [ ] êtreêtre compréhension orale et puis grammaire je pense0
1500350aev1BréceyEV : Donc E : Et les débouchés c'est / AES c'est quoi EV : Alors euh les concoursconcours [ ] administratifsadministratifs0
1500450aev1BréceyEV : Faire soit par exemple du droit financier ou alors alleraller [ ] enen éco et faire master de journalisme économique (rires)0
1500550aev1BréceyEV : Euh voilà E : Et ça se passe / ça se passe où à Caen après ou ben en fait euh là c'estest [ ] auau niveau des réformes donc on sait pas trop encore je pense qu'il faudra bouger0
1500650aev1BréceyE : C'est en train être réformé EV : uais ouais et puis là ça a encore changé donc onon [n] attendattend (rires) la dernière mouture EV : uais1nVN
1500750aev1BréceyEV : J'avais faitfait [ ] unun stage dans11z une collectivité territoriale et euh ça m'avait bien plu donc euh E : C'était quoi 0
1500850aev1BréceyEV : J'avais fait10 un stage dansdans [z] uneune collectivité territoriale et euh ça m'avait bien plu donc euh E : C'était quoi 1z
1500950aev1BréceyE : Comme euh comme mairie EV : C'étaitCétait [ ] auau euh non non c'était20 au départe/ ouais au Conseil Général à Saint-Lô0
1501050aev1BréceyE : Comme euh comme mairie EV : C'était20 au euh non non c'étaitétait [ ] auau départe/ ouais au Conseil Général à Saint-Lô0
1501150aev1BréceyEV : Enfin si tout va bien E : Tu te sens le courage et la moëlle pour aller jusqu'au bout ben si les résultats suivent oui (rires) mais aprèsaprès [ ] onon verra0
1501250aev1BréceyEV : Pas à Brécey particulièrement maismais [ ] àà la région oui E : A la région oui ouais0
1501350aev1BréceyEV : Moi je pense que je bougeraisbougerais [ ] avantavant et peut-être que je reviendrais là0
1501450aev1BréceyEV : Je sais pas E : Avoir expérience à extérieur et revenir après parce que cet été j'étaisjétais [ ] àà Paris et ça m'a pas euh0
1501550aev1BréceyEV : Euh non en fait j'étaisjétais [ ] àà Sciences Po donc c'était dans le euh septième mais moi je dormais dans le douzième0
1501650aev1BréceyEV : Je sais pas ben en fait euh c'est euh je pense c'est les circonstances parce que je préparais le concoursconcours [ ] etet tout donc euh E : Ah ouais0
1501750aev1BréceyEV : Faut que j'y retourne (rires) j'enjen [n] aiai pas10 assez profité ouais1nVN
1501850aev1BréceyEV : Faut que j'y retourne (rires) j'en ai paspas [ ] assezassez profité ouais0
1501950aev1BréceyE : Ca est passé comment EV : Ah c'était bien ça est bien passé EV : nOn [n] estest10 allé au sport hiver avec papa et maman E : D'accord1nVN
1502050aev1BréceyE : Ca est passé comment EV : Ah c'était bien ça est bien passé EV : n estest [ ] alléallé au sport hiver avec papa et maman E : D'accord0
1502150aev1BréceyEV : Qui estest [ ] enen école infirmière à Dieppe0
1502250aev1BréceyEV : Qui est10 enen [n] écoleécole infirmière à Dieppe1nVN
1502350aev1BréceyE : Plus de basket EV : Ben ouais enfin j'aimerais bien reprendre un sport collectif j'en faisfais [ ] àà Caen quoi mais euh0
1548950aev1BréceyLe village de Beaulieu estest [t] enen grand11t émoi1t
1549050aev1BréceyLe village de Beaulieu est11t en grandgrand [t] émoiémoi1t
1549150aev1BréceyLe Premier Ministre a enen [n] effeteffet décidé de faire étape dans cette commune1nVN
1549250aev1Bréceyses chemiseschemises [ ] enen soie0
1549350aev1Bréceyquatrième aux/aux jeuxjeux [z] olympiquesolympiques à Berlin en mille neuf cent trente-six1z
1549450aev1Bréceyet plus récemment sonson [n] usineusine de pâtes10 italiennes1nVN
1549550aev1Bréceyet plus récemment son usine de pâtespâtes [ ] italiennesitaliennes0
1549650aev1BréceyQu'est-ce qui a donc valu à Beaulieu ce grandgrand [t] honneurhonneur 1t

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS