Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur 50ajp1 a trouvé 140 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
1746050ajp1BréceyLe village de Beaulieu estest [t] enen grand11t émoi1t
1746150ajp1BréceyLe village de Beaulieu est11t en grandgrand [t] émoiémoi1t
1746250ajp1Bréceyle Premier Ministre a enen [n] effeteffet décidé de faire étape dans cette commune au cours de sa tournée de la région en fin année1nVN
1746350ajp1Bréceyses chemiseschemises [z] enen soie un champion local de course à pied (Louis Garret)1z
1746450ajp1Bréceyquatrième aux jeuxjeux [z] olympiquesolympiques de Berlin en mille neuf cent trente six1z
1746550ajp1Bréceyet plus récemment sonson [n] usineusine de pâtes10 italiennes1nVN
1746650ajp1Bréceyet plus récemment son usine de pâtespâtes [ ] italiennesitaliennes0
1746750ajp1BréceyQu'est-ce qui a donc valu à Beaulieu ce grandgrand [t] honneurhonneur 1t
1746850ajp1Bréceylassé des circuitscircuits [z] habituelshabituels qui tournaient toujours20 autour des mêmes villes1z
1746950ajp1Bréceylassé des circuits21z habituels qui tournaient toujourstoujours [ ] autourautour des mêmes villes0
1747050ajp1Bréceyestest [t] enen revanche très11z inquiet1t
1747150ajp1Bréceyest11t en revanche trèstrès [z] inquietinquiet1z
1747250ajp1Bréceyla cote du Premier Ministre ne cesse de baisser depuis lesles [z] électionsélections1z
1747350ajp1Bréceycommencommen [t] enen plus éviter les manifestations qui ont10 eu tendance à se multiplier lors des visites11z officielles0t,
1747450ajp1Bréceycommen20t en plus éviter les manifestations qui ontont [ ] eueu tendance à se multiplier lors des visites11z officielles0
1747550ajp1Bréceycommen20t en plus éviter les manifestations qui ont10 eu tendance à se multiplier lors des visitesvisites [z] officiellesofficielles1z
1747650ajp1Bréceyla côte escarpée du Mont Saint-Pierre qui mène au village connaît des barrages chaque fois que lesles [z] opposantsopposants de tous les bords manifestent leur colère1z
1747750ajp1BréceyD'unDun [n] autreautre côté 1nVN
1747850ajp1Bréceyet assure que touttout [t] estest fait pour le protéger1t
1747950ajp1Bréceycomme onon [n] enen a vu à Jonquière1nVN
1748050ajp1Bréceycomme on enen [n] aa vu à Jonquière1nVN
1748150ajp1Bréceyet des vérifications identité risquent de provoquerprovoquer [ ] uneune explosion0
1748250ajp1BréceyDans le coin onon [n] estest jaloux de notre liberté1nVN
1748350ajp1Bréceynousnous [z] avonsavons le soutien du village entier1z
1748450ajp1Bréceyde plus quelquesquelques [z] articlesarticles parus dans la Dépêche du Centre1z
1748550ajp1Bréceyindiqueraient que desdes [z] activistesactivistes des communes voisines préparent20 une journée chaude au Premier Ministre1z
1748650ajp1Bréceyindiqueraient que des11z activistes des communes voisines préparentpréparent [ ] uneune journée chaude au Premier Ministre0
1748750ajp1Bréceyquelques fanatiquesfanatiques [ ] auraientauraient même entamé un jeûne prolongé0
1748850ajp1Bréceyne sait plusplus [ ] àà quel saint se vouer0
1748950ajp1BréceyIl a le sentiment de se trouver dansdans [z] uneune impasse stupide1z
1749050ajp1BréceyIl estest [t] enen désespoir de cause décidé à écrire au Premier Ministre pour vérifier si son village était vraiment20 une étape nécessaire dans la tournée prévue1t,
1749150ajp1BréceyIl est11t en désespoir de cause décidé à écrire au Premier Ministre pour vérifier si son village était vraimentvraiment [ ] uneune étape nécessaire dans la tournée prévue0
1822850ajp1BréceyEi : Je le voulais ce soir JP : Je te dis moi quand j'y étais pers elle a pas / elle m'a rien dit quoi elle a paspas [ ] étéété voir dans le garage ni rien0
1822950ajp1BréceyJP : Et tu m'avais pas dit que euh fallait que j'aille chercherchercher [ ] aussiaussi euh pers0
1823050ajp1BréceyEi : Ah ouais ben je savais pas que pers était à entraînement moi j'avais pas vu il était pas arrivé quand j'ai laissé pers JP : Parce que quand je suissuis [ ] alléallé chercher pers il vient me voir et puis10 il me fait euh 0
1823150ajp1BréceyEi : Ah ouais ben je savais pas que pers était à entraînement moi j'avais pas vu il était pas arrivé quand j'ai laissé pers JP : Parce que quand je suis10 allé chercher pers il vient me voir et puispuis [ ] ilil me fait euh 0
1823250ajp1BréceyJP : Je fais 'ben tu es sûr que c'est pas ton papa qui te ramène ' 'ben non parce qu'il travaille' et puispuis [ ] meme dit/ il m'a parlé une autre fille aussi0
1823350ajp1BréceyJP : Mais je croyais que c'était marqué dans le journal qu'il y avaitavait [ ] unun truc non0
1823450ajp1BréceyEi : Des enfants qui sont partis chez papy et mamie hein JP : Parce que persNpers [ ] ilil m'a dit qu'il sont10 une vingtaine habitude alors euh ah ben oui ils sont une vingtaine JP : De vingt10 à six euh0
1823550ajp1BréceyEi : Des enfants qui sont partis chez papy et mamie hein JP : Parce que pers20 il m'a dit qu'il sontsont [ ] uneune vingtaine habitude alors euh ah ben oui ils sont une vingtaine JP : De vingt10 à six euh0
1823650ajp1BréceyEi : Des enfants qui sont partis chez papy et mamie hein JP : Parce que pers20 il m'a dit qu'il sont10 une vingtaine habitude alors euh ah ben oui ils sont une vingtaine JP : De vingtvingt [ ] àà six euh0
1823750ajp1BréceyJP : Puisque c'est sa grande soeur Ei : Ah sinon elle y allait la chercher (X) ah c'estest [ ] elleelle qu'il m'a dit je croyais que c'était sa nounou ou je sais pas trop quoi il m'a dit10 un nom j'ai fait 'ben oui'0
1823850ajp1BréceyJP : Puisque c'est sa grande soeur Ei : Ah sinon elle y allait la chercher (X) ah c'est10 elle qu'il m'a dit je croyais que c'était sa nounou ou je sais pas trop quoi il m'a ditdit [ ] unun nom j'ai fait 'ben oui'0
1823950ajp1BréceyJP : Ben quand j'ai / ben quand j'ai croisé pers j'étais prêtprêt [ ] àà lui dire aller chercher pers Ei : Ah oui pendant que j'allais chez pers0
1824050ajp1BréceyJP : Ben je sais pas quand j'avaisjavais [ ] appeléappelé la dernière fois il m'avait dit de euh0
1824150ajp1BréceyJP : De lui dire au mois enfin de le rappelerrappeler [ ] auau mois de mai pour lui confirmer euh0
1824250ajp1BréceyJP : ui ben j'y suissuis [ ] inscritinscrit déjà mais bon Ei : Parce que dans la boîte intérim et puis après bon0
1824350ajp1BréceyJP : Il fait 'ben écoute normalementnormalement [ ] ilil y a pas de problèmes tu me rappelles euh'0
1824450ajp1BréceyJP : 'Tu me rappellesrappelles [ ] enen mai pour me confirmer euh quand tu finis et pui0
1824550ajp1BréceyJP : on parce que là quand je voyaisvoyais [ ] àà APE enfin0
1824650ajp1BréceyJP : Relais de APE là quand j'y avaisavais [ ] étéété avec pers0
1824750ajp1BréceyJP : Ils demandent de expérience minimum deuxdeux [z] ansans Ei : Ah oui non mais c'est à chaque fois il faut10 avoir un BEP charcuterie1z
1824850ajp1BréceyJP : Ils demandent de expérience minimum deux11z ans Ei : Ah oui non mais c'est à chaque fois il fautfaut [ ] avoiravoir un BEP charcuterie0
1824950ajp1BréceyJP : Ben non mais c'est ce qu'on disaitdisait [ ] avecavec pers ils sont marrants mais bon quand tu es étudiant ben été tu peux rien avoir Ei : Ah ben oui0
1825050ajp1BréceyJP : Ben non mais c'est ce qu'on disait20 avec pers ils sont marrants mais bon quand tu es étudiant ben été tu peux rienrien [n] avoiravoir Ei : Ah ben oui1nVN
1825150ajp1BréceyJP : Mais même euh c'est ce qu'on disait même/ même quelqu'un ben par exemple moi qui arrête lesles [z] étudesétudes maintenant1z
1825250ajp1BréceyJP : Euh j'ai aucune formationformation [ ] àà côté ben euh pour rentrer dans la vie active0
1825350ajp1BréceyJP : Ca dépend du métier que tu veux faire aussi Ei : Ah ben bien sûr pour être enseignant si je veuxveux [ ] êtreêtre enseignant je vais pas faire un BEP euh Ei : Ah ben oui tout à fait0
1825450ajp1BréceyJP : Et puispuis [ ] ilil y en a qui cherchent pas non plus0
1825550ajp1BréceyJP : Et puis10 il y enen [n] aa qui cherchent pas non plus1nVN
1825650ajp1BréceyJP : uais ben enen [n] attendantattendant c'est pers qui paye tout10 alors1nVN
1825750ajp1BréceyJP : uais ben en attendant c'est pers qui paye touttout [ ] alorsalors0
1825850ajp1BréceyJP : C'est facile Ei : Ah ben celui qui peut c'est bien non parce que autre fois elle disaitdisait [ ] àà maman apparemment 'ben oui'0
1825950ajp1BréceyJP : 'h ben non ça je cherche maismais [ ] apparemmentapparemment20 ils11z ont pas air pressé de hum ren/ de me donner des réponses (X)'0
1826050ajp1BréceyJP : 'h ben non ça je cherche mais10 apparemmentapparemment [ ] ilszils11z ont pas air pressé de hum ren/ de me donner des réponses (X)'0
1826150ajp1BréceyJP : 'h ben non ça je cherche mais10 apparemment20 ilsils [z] ontont pas air pressé de hum ren/ de me donner des réponses (X)'1z
1826250ajp1BréceyJP : Tu vas à la/ tu téléphonestéléphones [ ] àà la biscuiterie Avranches tu es pris directement Ei : ui ben oui oui0
1826350ajp1BréceyEi : Euh je lui ai dit qu'il y avait le euh là où tu as été à Avranches JP : Ben oui mais maman m'a dit que c'estest [ ] elleelle qui a fait en/ an dernier c'est10 elle qui a fait ce salon-là 0
1826450ajp1BréceyEi : Euh je lui ai dit qu'il y avait le euh là où tu as été à Avranches JP : Ben oui mais maman m'a dit que c'est10 elle qui a fait en/ an dernier c'estest [ ] elleelle qui a fait ce salon-là 0
1826550ajp1BréceyEi : Ah bon JP : Ben oui vu qu'elle étaitétait [ ] enen BTS c'est10 elle qui le faisait ah ouais0
1826650ajp1BréceyEi : Ah bon JP : Ben oui vu qu'elle était20 en BTS c'estest [ ] elleelle qui le faisait ah ouais0
1871850ajp1BréceyJP : Euh à écrit non on voit paspas [ ] énormémenténormément de différences les mots sont pareils mais euh au niveau de la prononciation euh E : Ah ouais JP : Il y en a énormément E : Ah oui énormément de différences JP : Ah ouais ouais ouais0
1871950ajp1BréceyJP : Euh à écrit non on voit pas10 énormément de différences les mots sont pareils mais euh au niveau de la prononciation euh E : Ah ouais JP : Il y enen [n] aa énormément E : Ah oui énormément de différences JP : Ah ouais ouais ouais1nVN
1872050ajp1BréceyJP : Il y a beaucoup de euh sons nasalisés et tout ça E : En portugais JP : uais beaucoup de diphtonguesdiphtongues [ ] aussiaussi qu'on prononce évidemment 0
1872150ajp1BréceyE : Et moins en espagnol alors JP : Et moinsmoins [ ] enen espagnol ouais E : Hum hum0
1872250ajp1BréceyE : Et moins en espagnol alors JP : Et moins10 enen [n] espagnolespagnol ouais E : Hum hum1nVN
1872350ajp1BréceyJP : Ben j'aimerais bien être professeur espagnol mais E : Professeur espagnol fautfaut [ ] avoiravoir du courage (rires) E : (X) JP : on c'est sûr mais E : C'est pas maintenant0
1872450ajp1BréceyE : uais JP : Mais c'estest [ ] assezassez vague quand même hein0
1872550ajp1BréceyJP : Faut je/ peut-être un bout/ je me serai peut-être tourné versvers [ ] unun BTS E : Hum hum JP : Pour euh justement dans le tourisme0
1872650ajp1BréceyJP : Mais moi on m'a dit que il y a/ il y avait beaucoup de portes ouvertes et c'était trop demandé il y avait trop de demandes E : Trop de demandes donc euh c'était paspas [ ] évidentévident0
1872750ajp1BréceyJP : Ah peut-être oui E : Tourisme oui ben je sais qu'y enen [n] aa un10 à Saint-Lô E : Saint-Lô parce que j'ai une copine qui en fait10 un10 à Saint-Lô1nVN
1872850ajp1BréceyJP : Ah peut-être oui E : Tourisme oui ben je sais qu'y en a unun [ ] àà Saint-Lô E : Saint-Lô parce que j'ai une copine qui en fait10 un10 à Saint-Lô0
1872950ajp1BréceyJP : Ah peut-être oui E : Tourisme oui ben je sais qu'y en a un10 à Saint-Lô E : Saint-Lô parce que j'ai une copine qui en faitfait [ ] unun10 à Saint-Lô0
1873050ajp1BréceyJP : Ah peut-être oui E : Tourisme oui ben je sais qu'y en a un10 à Saint-Lô E : Saint-Lô parce que j'ai une copine qui en fait10 unun [ ] àà Saint-Lô0
1873150ajp1BréceyJP : Et j'ai eu mes résultatsrésultats [ ] unun peu avant les vacances là0
1873250ajp1BréceyE : Mais tu peux rattraper tu peux récupérer JP : ui je peux rattraper euh au deuxième partielpartiel [ ] etet après20 y a un rattrapage une session au mois de septembre au mois de septembre0
1873350ajp1BréceyE : Mais tu peux rattraper tu peux récupérer JP : ui je peux rattraper euh au deuxième partiel20 et aprèsaprès [ ] yy a un rattrapage une session au mois de septembre au mois de septembre0
1873450ajp1BréceyJP : J'ai commencé par le basket ouais j'enjen [n] aiai fait quatre ou cinq ans1nVN
1873550ajp1BréceyJP : Et après j'ai fait deuxdeux [z] ansans de tennis1z
1873650ajp1BréceyE : Deux ans de tennis JP : Mais je suis pas très sportif donc euh j'ai arrêté E : Ah bon et du foot non JP : Ah non pas du tout E : Pas de foot je regarde à la rigueurrigueur [ ] àà la télé mais c'est tout ça arrête là0
1873750ajp1BréceyJP : Parce que j'avaisjavais [ ] entenduentendu euh0
1873850ajp1BréceyJP : Et finalement maintenant que j'y suis ben euh je m'y plais bien hein E : Tu t'y plais bien c'estest [ ] agréableagréable euh0
1873950ajp1BréceyJP : Alors au premier semestre onon [n] étaitétait deux cent seize exactement1nVN
1874050ajp1BréceyJP : Et là onon [n] estest beaucoup moins je sais pas combien mais (rires) E : Il y a de la perte hein JP : Il y a eu une perte ouais1nVN
1874150ajp1BréceyJP : Euh desdes [z] étudiantesétudiantes (rires) E : C'est très féminin JP : ui on est1z
1874250ajp1BréceyJP : Euh des11z étudiantes (rires) E : C'est très féminin JP : ui onon [n] estest1nVN
1874350ajp1BréceyJP : Je crois qu'onon [n] estest huit garçons seulement1nVN
1874450ajp1BréceyE : Sur JP : Euh sur ben sur cent trente à peu près E : Ah ouais JP : Ah oui onon [n] estest très peu nombreux20 en garçon1nVN
1874550ajp1BréceyE : Sur JP : Euh sur ben sur cent trente à peu près E : Ah ouais JP : Ah oui on est très peu nombreuxnombreux [ ] enen garçon0
1874650ajp1BréceyJP : Euh oui j'enjen [n] aiai gardé surtout du/ du lycée oui E : du lycée du collège non mais du lycée ouais j'en ai gardé1nVN

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS