Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur 50apb1 a trouvé 149 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
661550apb1BréceyPB : Et je me suis mismis [ ] enen quatre-vingt cinq c'est-à-dire à âge de vingt-trois11z ans dans le commerce lié à antiquité E : D'accord PB : Et puis10 aujourhui ben0
661650apb1BréceyPB : Et je me suis mis10 en quatre-vingt cinq c'est-à-dire à âge de vingt-troisvingttrois [z] ansans dans le commerce lié à antiquité E : D'accord PB : Et puis10 aujourhui ben1z
661750apb1BréceyPB : Et je me suis mis10 en quatre-vingt cinq c'est-à-dire à âge de vingt-trois11z ans dans le commerce lié à antiquité E : D'accord PB : Et puispuis [ ] aujourhuiaujourhui ben0
661850apb1BréceyPB : Ca / ça va bien E : Ca marche bien oui on va dire donc qu'y a desdes [z] annéesannées qui sont plus11z ou moins difficiles E : Meilleures que autres quelque part oui1z
661950apb1BréceyPB : Ca / ça va bien E : Ca marche bien oui on va dire donc qu'y a des11z années qui sont plusplus [z] ouou moins difficiles E : Meilleures que autres quelque part oui1z
662050apb1BréceyPB : Tout de suite on pourra dire que c'estest [ ] unun peu plus difficile depuis les11z évènements de0
662150apb1BréceyPB : Tout de suite on pourra dire que c'est10 un peu plus difficile depuis lesles [z] évènementsévènements de1z
662250apb1BréceyE : Ah oui depuis le onze septembre c'est net PB : Ah oui oui oui oui y a une coupure et puis bon les différences de devisesdevises [ ] entreentre euro et le dollar qui3
662350apb1BréceyE : Qui interviennent PB : Qui interviennentinterviennent [ ] aujourhuiaujourhui oui0
662450apb1BréceyPB : Dans le meilleur état possible de le façonfaçon [ ] àà ce que euh0
662550apb1BréceyPB : Ben comme je expliquais touttout [t] àà heure à pers les meubles il faut10 éviter de les décaper il faut les laisser dans leur/ dans leur/ dans leur maximum de leur origine1t
662650apb1BréceyPB : Ben comme je expliquais tout11t à heure à pers les meubles il fautfaut [ ] éviteréviter de les décaper il faut les laisser dans leur/ dans leur/ dans leur maximum de leur origine0
662750apb1BréceyPB : Donc euh malheureusement quand ils sont troptrop [p] abîmésabîmés y a plus grand chose à faire sur le plan de la valeur vénale de objet E : Hum hum1p
662850apb1BréceyPB : ous les trouvions euh il y a quelquesquelques [z] annéesannées dans les fermes20 effectivement je/ j'ai ramassé pas mal euh pendant1z
662950apb1BréceyPB : ous les trouvions euh il y a quelques21z années dans les fermesfermes [ ] effectivementeffectivement je/ j'ai ramassé pas mal euh pendant0
663050apb1BréceyPB : Euh une bonne dizaine années dans les campagnescampagnes [ ] autourautour de Brécey0
663150apb1BréceyPB : Et autres hein E : uais disonsdisons [ ] àà une cinquantaine de kilomètres20 à la ronde E : uais voire une centaine0
663250apb1BréceyPB : Et autres hein E : uais disons20 à une cinquantaine de kilomètreskilomètres [ ] àà la ronde E : uais voire une centaine0
663350apb1BréceyPB : Et aujourhui nousnous [z] achetonsachetons20 aussi toujours dans ces conditions mais nous11z achetons plus euh les gens nous11z appellent/ les gens m'appellent par euh par relation une part1z
663450apb1BréceyPB : Et aujourhui nous11z achetonsachetons [ ] aussiaussi toujours dans ces conditions mais nous11z achetons plus euh les gens nous11z appellent/ les gens m'appellent par euh par relation une part0
663550apb1BréceyPB : Et aujourhui nous11z achetons20 aussi toujours dans ces conditions mais nousnous [z] achetonsachetons plus euh les gens nous11z appellent/ les gens m'appellent par euh par relation une part1z
663650apb1BréceyPB : Et aujourhui nous11z achetons20 aussi toujours dans ces conditions mais nous11z achetons plus euh les gens nousnous [z] appellentappellent/ les gens m'appellent par euh par relation une part1z
663750apb1BréceyPB : Et j'achète par le biais de salles des ventes et puis de euh de foiresfoires [ ] auxzaux11z antiquités des trucs comme ça E : Hum hum0
663850apb1BréceyPB : Et j'achète par le biais de salles des ventes et puis de euh de foires20 auxaux [z] antiquitésantiquités des trucs comme ça E : Hum hum1z
663950apb1BréceyPB : Euh oui oui y avaitavait [ ] uneune armoire typiquement de/ de Brécey enfin0
664050apb1BréceyPB : Il y avait deuxdeux [z] armoiresarmoires y avait armoire du pauvre enfin armoire de euh E : uais la petite armoire Louis treize voire la Laiterie1z
664150apb1BréceyPB : et il y enen [n] aa eu des quantités de faites des armoires laiterie donc c'était des armoires20 avec lequel on y mettait la crème le beurre1nVN
664250apb1BréceyPB : et il y en a eu des quantités de faites des armoires laiterie donc c'était des armoiresarmoires [ ] avecavec lequel on y mettait la crème le beurre0
664350apb1BréceyPB : et il y en a eu des quantités de faites des armoires laiterie donc c'était des armoires20 avec lequel onon [n] yy mettait la crème le beurre1nVN
664450apb1BréceyPB : Panneau ajouré E : Panneaux en métal en tôle non (x) non alors il y a eu les deux au dix-huitième siècle / au dix-huitième siècle elleselles [z] étaientétaient faites20 en tôle panneau à1z
664550apb1BréceyPB : Panneau ajouré E : Panneaux en métal en tôle non (x) non alors il y a eu les deux au dix-huitième siècle / au dix-huitième siècle elles11z étaient faitesfaites [ ] enen tôle panneau à0
664650apb1BréceyPB : Panneau perforé maismais [ ] ilil y en avait20 aussi dans la région de Villedieu dans la région de Gavray donc sur la Sienne0
664750apb1BréceyPB : Panneau perforé mais10 il y en avaitavait [ ] aussiaussi dans la région de Villedieu dans la région de Gavray donc sur la Sienne0
664850apb1BréceyPB : La vallée de la Sée la vallée de la Sienne et notamment les plus beaux meubles en Basse-ormandie j'enjen [n] aiai vu un petit peu par rapport à la question précédente E : on non mais c'est pas vas-y euh étaient les plus beaux meubles20 étaient la vallée de la Vire1nVN
664950apb1BréceyPB : La vallée de la Sée la vallée de la Sienne et notamment les plus beaux meubles en Basse-ormandie j'en ai vu un petit peu par rapport à la question précédente E : on non mais c'est pas vas-y euh étaient les plus beaux meublesmeubles [ ] étaientétaient la vallée de la Vire0
665050apb1BréceyE : Ah oui PB : nOn [n] avaitavait à la fois la/ la robustesse la finesse et élégance hum hum1nVN
665150apb1BréceyPB : Mais sur Brécey il y avaitavait [ ] aussiaussi les11z armoires de mariage hein il en a été fait beaucoup sur la région Des Cresnays0
665250apb1BréceyPB : Mais sur Brécey il y avait20 aussi lesles [z] armoiresarmoires de mariage hein il en a été fait beaucoup sur la région Des Cresnays1z
665350apb1BréceyPB : Mais sur Brécey il y avait20 aussi les11z armoires de mariage hein il enen [n] aa été fait beaucoup sur la région Des Cresnays1nVN
665450apb1BréceyPB : Alors ça c'était les malles les petits coffres de mariage qui étaient généralementgénéralement [ ] enen bois blanc E : uais0
665550apb1BréceyPB : Et mais ça c'était pas typique à la vallée de la Sée ni rien du tout non c'étaitétait [ ] enen ormandie mais c'était les jolis coffres très très0
665650apb1BréceyPB : TrèsTrès [z] ouvragésouvragés20 au niveau des peintures E : uais c'est ça au niveau des couleurs et autres1z
665750apb1BréceyPB : Très11z ouvragésouvragés [ ] auau niveau des peintures E : uais c'est ça au niveau des couleurs et autres0
665850apb1BréceyPB : InitialementInitialement [ ] avantavant les11z armoires E : uais donc c'est-à-dire dix-septième et début dix-huitième E : uais ouais0
665950apb1BréceyPB : Initialement20 avant lesles [z] armoiresarmoires E : uais donc c'est-à-dire dix-septième et début dix-huitième E : uais ouais1z
666050apb1BréceyPB : Avec lequel onon [n] yy mettait le/ le petit coffre à intérieur le petit coffret pour la dot de la mariée E : Ah ouais PB : Voilà1nVN
666150apb1BréceyPB : ui c'était/ enfin ça faisaitfaisait [ ] effectivementeffectivement partie des jolies21z armoires de mariage quoi les plus belles0
666250apb1BréceyPB : ui c'était/ enfin ça faisait20 effectivement partie des joliesjolies [z] armoiresarmoires de mariage quoi les plus belles1z
666350apb1BréceyPB : Les plus belles mais/ mais Brécey il y avaitavait [ ] eueu des11z armoires de mariage0
666450apb1BréceyPB : Les plus belles mais/ mais Brécey il y avait20 eu desdes [z] armoiresarmoires de mariage1z
666550apb1BréceyPB : Euh Les Cresnays je reviens Les Cresnays il y avait armoire de mariage qui étaitétait [ ] uneune arm/ une arm/ une sculpture relativement fine di/disons de Villedieu-les-Poêles parce que souvent c'était sculpté à Chérencé le-Héron0
666650apb1BréceyPB : Et maismais [ ] ilil y a pas des11z armoires de mariage il y en a eu partout y en a eu de très très belles20 aussi à Villedieu-les-Poêles E : uais ce qu'on appelait les / à pans coupés0
666750apb1BréceyPB : Et mais10 il y a pas desdes [z] armoiresarmoires de mariage il y en a eu partout y en a eu de très très belles20 aussi à Villedieu-les-Poêles E : uais ce qu'on appelait les / à pans coupés1z
666850apb1BréceyPB : Et mais10 il y a pas des11z armoires de mariage il y enen [n] aa eu partout y en a eu de très très belles20 aussi à Villedieu-les-Poêles E : uais ce qu'on appelait les / à pans coupés1nVN
666950apb1BréceyPB : Et mais10 il y a pas des11z armoires de mariage il y en a eu partout y enen [n] aa eu de très très belles20 aussi à Villedieu-les-Poêles E : uais ce qu'on appelait les / à pans coupés1nVN
667050apb1BréceyPB : Et mais10 il y a pas des11z armoires de mariage il y en a eu partout y en a eu de très très bellesbelles [ ] aussiaussi à Villedieu-les-Poêles E : uais ce qu'on appelait les / à pans coupés0
667150apb1BréceyPB : Donc c'étaitétait [ ] aussiaussi il y avait le E : Granville aussi non c'était pas vraiment des11z armoires de voyages c'était plutôt des11z armoires de port0
667250apb1BréceyPB : Donc c'était20 aussi il y avait le E : Granville aussi non c'était pas vraiment desdes [z] armoiresarmoires de voyages c'était plutôt des11z armoires de port1z
667350apb1BréceyPB : Donc c'était20 aussi il y avait le E : Granville aussi non c'était pas vraiment des11z armoires de voyages c'était plutôt desdes [z] armoiresarmoires de port1z
667450apb1BréceyPB : Et donc automatiquement de riche E : Plat très platplat [ ] etet riche en cuivre c'est-à-dire euh0
667550apb1BréceyPB : Sur un plan un petit peu à côté de Villedieu-les-Poêles maismais [h] ilil y avait des grosses21z entrées de cuivre mais les portes20 étaient complètement plates0h
667650apb1BréceyPB : Sur un plan un petit peu à côté de Villedieu-les-Poêles mais10h il y avait des grossesgrosses [z] entréesentrées de cuivre mais les portes20 étaient complètement plates1z
667750apb1BréceyPB : Sur un plan un petit peu à côté de Villedieu-les-Poêles mais10h il y avait des grosses21z entrées de cuivre mais les portesportes [ ] étaientétaient complètement plates0
667850apb1BréceyPB : Les ferruresferrures [ ] étaientétaient20 en fer automatiquement les meubles20 étaient plus11z âgés E : Hum hum0
667950apb1BréceyPB : Les ferrures20 étaientétaient [ ] enen fer automatiquement les meubles20 étaient plus11z âgés E : Hum hum0
668050apb1BréceyPB : Les ferrures20 étaient20 en fer automatiquement les meublesmeubles [ ] étaientétaient plus11z âgés E : Hum hum0
668150apb1BréceyPB : Les ferrures20 étaient20 en fer automatiquement les meubles20 étaient plusplus [z] âgésâgés E : Hum hum1z
668250apb1BréceyPB : Et ensuite arrive/ estest [t] arrivéarrivé le/ la fin dix-huitième début dix-neuvième dans la région de Villedieu-les-Poêles1t
668350apb1BréceyPB : Et là onon [n] aa fait des quantités de meubles20 avec des11z entrées20 en laiton1nVN
668450apb1BréceyPB : Et là on a fait des quantités de meublesmeubles [ ] avecavec des11z entrées20 en laiton0
668550apb1BréceyPB : Et là on a fait des quantités de meubles20 avec desdes [z] entréesentrées20 en laiton1z
668650apb1BréceyPB : Et là on a fait des quantités de meubles20 avec des11z entréesentrées [ ] enen laiton0
668750apb1BréceyPB : Euh ben il y avait pas de manufacturesmanufactures [ ] auau niveau0
1047450apb1BréceyLe village de Beaulieu estest [t] unun grand/ est11t en grand11t émoi1t
1047550apb1BréceyLe village de Beaulieu est11t un grand/ estest [t] enen grand11t émoi1t
1047650apb1BréceyLe village de Beaulieu est11t un grand/ est11t en grandgrand [t] émoiémoi1t
1047750apb1BréceyLe Premier Ministre aa [t] enen effet décidé de faire étape dans cette commune4t
1047850apb1BréceyLe Premier Ministre a14t enen [n] effeteffet décidé de faire étape dans cette commune1nVN
1047950apb1Bréceyses chemiseschemises [z] enen soie un champion local de course à pied (Louis Carret)1z
1048050apb1Bréceyquatrième aux jeuxjeux [z] olympiquesolympiques de Berlin en dix-neuf cent trente six1z
1048150apb1Bréceyet plus récemment sonson [n] usineusine de pâtes10 italiennes1nVN
1048250apb1Bréceyet plus récemment son usine de pâtespâtes [ ] italiennesitaliennes0
1048350apb1BréceyQu'est-ce qui a donc voulu/ donc valu à Beaulieu ce grandgrand [t] honneurhonneur 1t
1048450apb1Bréceylassé des circuitscircuits [ ] habituelshabituels qui tournaient toujours20 autour des mêmes villes0
1048550apb1Bréceylassé des circuits20 habituels qui tournaient toujourstoujours [ ] autourautour des mêmes villes0
1048650apb1BréceyLe maire de Beaulieu - Marc Blanc - estest [t] enen revanche très11z inquiet1t
1048750apb1BréceyLe maire de Beaulieu - Marc Blanc - est11t en revanche trèstrès [z] inquietinquiet1z
1048850apb1Bréceyla cote du Premier Ministre ne cesse de baisser depuis lesles [z] électionsélections1z
1048950apb1BréceyCommentComment [h] enen plus 0h,
1049050apb1Bréceyéviter les manifestations qui ontont [ ] eueu tendance0
1049150apb1Bréceyà se multiplier lors des visitesvisites [ ] officiellesofficielles0
1049250apb1Bréceyqui mènemène [t] auau village connaît des barrages chaque fois4t
1049350apb1Bréceyque lesles [z] opposantsopposants de tous les bords manifestent leur colère1z
1049450apb1BréceyD'unDun [n] autreautre côté à chaque voyage du Premier Ministre le gouvernement prend contact1nVN
1049550apb1Bréceyr un gros détachement de police comme onon [n] enen a vu1nVN
1049650apb1Bréceyr un gros détachement de police comme on enen [n] aa vu1nVN
1049750apb1Bréceyet des vérifications identité risquent de provoquerprovoquer [ ] uneune explosion0
1049850apb1Bréceydans le coin onon [n] estest jaloux de notre liberté1nVN
1049950apb1Bréceynousnous [z] avonsavons le soutien du village entier1z
1050050apb1BréceyDe plus quelquesquelques [z] articlesarticles parus1z

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS