Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur 54brm1 a trouvé 138 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
317954brm1OgévillerLe village de Beaulieu estest [t] enen grand11d émoi 1t
318054brm1OgévillerLe Premier Ministre a enen [n] effeteffet décidé de faire étape 1nVN
318154brm1Ogévilleraux JeuxJeux [z] Olympiqueslympiques de Berlin en mille neuf cent trente-six 1z
318254brm1Ogévillersonson [n] usineusine de pâtes10 italiennes 1nVO
318354brm1Ogévillerson usine de pâtespâtes [ ] italiennesitaliennes 0
318454brm1Ogévillerce grandgrand [t] honneurhonneur 1t
318554brm1Ogévillerlassé des circuitscircuits [ ] habituelshabituels 0
318654brm1Ogévillerqui tournaient toujourstoujours [ ] autourautour des mêmes villes 0
318754brm1Ogévillerestest [t] enen revanche très11z inquiet La côte du Premier Ministre ne cesse de baisser 1t
318854brm1Ogévillerest11t en revanche trèstrès [z] inquietinquiet La côte du Premier Ministre ne cesse de baisser 1z
318954brm1Ogévillerdepuis lesles [z] électionsélections 1z
319054brm1Ogévillerlors des visitesvisites [ ] officiellesofficielles 0
319154brm1Ogévillerchaque fois que lesles [z] opposantsopposants de tous bords 1z
319254brm1OgévillerD'unDun [n] autreautre côté 1nVN
319354brm1Ogévillerrisquent de provoquerprovoquer [ ] uneune explosion 0
319454brm1Ogévilleronon [n] estest jaloux de notre liberté 1nVN
319554brm1OgévillerousNous [z] avonsavons le soutien du village entier 1z
319654brm1OgévillerDe plus quelquesquelques [z] articlesarticles parus dans la Dépêche du Centre 1z
319754brm1Ogévillerindiqueraient que lesles [z] activistesactivistes 1z
319854brm1Ogévillerdes communes voisines préparentpréparent [ ] uneune journée chaude au Premier Ministre 0
319954brm1Ogévillerne sait plusplus [ ] àà quel saint se vouer 0
320054brm1Ogévillerdansdans [z] uneune impasse stupide 1z
320154brm1Ogévillerétait vraimentvraiment [ ] uneune étape nécessaire 0
320254brm1Ogévilleret tranquille plutôt que de se trouvertrouver [ ] auau centre 0
1681254brm1OgévillerRM: Ah non non il a fait le certificat études maismais [ ] aussiaussi le premier21r ordre E: Le premier ordre aussi comme oui oui 0
1681354brm1OgévillerRM: Ah non non il a fait le certificat études mais10 aussi le premierpremier [r] ordreordre E: Le premier ordre aussi comme oui oui 1r
1681454brm1OgévillerRM: Et bien c'étaitétait [ ] unun an après le certificat études et école était20 obligatoire jusqu'à treize ans 0
1681554brm1OgévillerRM: Et bien c'était20 unun [n] anan après le certificat études et école était20 obligatoire jusqu'à treize ans 1nVN
1681654brm1OgévillerRM: Et bien c'était20 un an après le certificat études et école étaitétait [ ] obligatoireobligatoire jusqu'à treize ans 0
1681754brm1OgévillerRM: BienBien [ ] ouioui mais nous il fallait qu'à treize ans on a/ on allait 0
1681854brm1OgévillerRM: Bien10 oui mais nous il fallait qu'à treize ans onon [n] aa/ on allait 1nVN
1681954brm1OgévillerRM: Bien10 oui mais nous il fallait qu'à treize ans on a/ onon [n] allaitallait 1nVN
1682054brm1OgévillerRM: C'étaitCétait [ ] obligatoireobligatoire jusqu'à treize ans 0
1682154brm1OgévillerRM: onon [n] aitait passé le certificat études 1nVN
1682254brm1OgévillerRM: et année après le premierpremier [r] ordreordre E: D'accord1r
1682354brm1OgévillerRM: Vous retrouverez ça dans lesles [z] archivesarchives des11z écoles hein et on1z
1682454brm1OgévillerRM: Vous retrouverez ça dans les11z archives desdes [z] écolesécoles hein et on1z
1682554brm1OgévillerE: ui RM: Enfin elle elle savaitsavait [ ] aussiaussi 0
1682654brm1OgévillerRM: son père étaitétait [ ] aussiaussi vannier à lieu bien 0
1682754brm1OgévillerRM: elle faisait euh la culture ilsils [z] avaientavaient des vaches et1z
1682854brm1OgévillerRM: IlsIls [z] étaientétaient tous 1z
1682954brm1OgévillerRM: maismais [ ] ilszils11z étaient20 osiériculteurs 0
1683054brm1OgévillerRM: mais10 ilsils [z] étaientétaient20 osiériculteurs 1z
1683154brm1OgévillerRM: mais10 ils11z étaientétaient [ ] osiériculteursosiériculteurs 0
1683254brm1OgévillerRM: Et ilsils [z] enen gardaient pour eux pour travailler hiver 1z
1683354brm1OgévillerRM: Il y enen [n] aa qui étaient vanniers toute année hein 1nVN
1683454brm1OgévillerRM: Bien oui c'est on faitfait [ ] uneune récolte par an c'est tout 0
1683554brm1OgévillerRM: Là-bas j'avaisjavais [ ] unun un gros coin mais ici tout près 0
1683654brm1OgévillerRM: Et puis je moi je faisfais [ ] encoreencore euh 0
1683754brm1OgévillerRM: je blanchisblanchis [ ] àà la main vous savez tandis que 0
1683854brm1OgévillerRM: Vous prenezprenez [ ] uneune poignée un coup 0
1683954brm1OgévillerRM: IlsIls [z] avaientavaient 1z
1684054brm1OgévillerE: ui RM: AlorsAlors [ ] onon le fendait20 en quatre0
1684154brm1OgévillerE: ui RM: Alors20 on le fendaitfendait [ ] enen quatre0
1684254brm1OgévillerE: D'accord RM: Ca vous faisait quatre partiesparties [ ] enen d/ en deux0
1684354brm1OgévillerRM: AlorsAlors [ ] ilszils11z ont10 enlevé 0
1684454brm1OgévillerRM: Alors20 ilsils [z] ontont10 enlevé 1z
1684554brm1OgévillerRM: Alors20 ils11z ontont [ ] enlevéenlevé 0
1684654brm1OgévillerE: ui RM: QuandQuand [ ] ilil restait deux 0
1684754brm1OgévillerRM: AlorsAlors [ ] onon prenait 0
1684854brm1OgévillerRM: quandquand [t] onon a fait les 1t
1684954brm1OgévillerRM: C'estCest [ ] unun euh un truc à ressort en bas qui la tient 0
1685054brm1OgévillerRM: elle estest [,] arrondiearrondie pour 0,
1685154brm1OgévillerRM: qu'onon [n] aitait facile envoyer 1nVN
1685254brm1OgévillerRM: alors onon [n] envoieenvoie un bout dedans on tire 1nVN
1685354brm1OgévillerRM: MaisMais [ ] aprèsaprès quand j'ai vu 0
1685454brm1OgévillerRM: enfin j'avais quitté le pays maismais [ ] ilszils11z ont11t installé pendant 0
1685554brm1OgévillerRM: enfin j'avais quitté le pays mais10 ilsils [z] onttont11t installé pendant 1z
1685654brm1OgévillerRM: enfin j'avais quitté le pays mais10 ils11z ontont [t] installéinstallé pendant 1t
1685754brm1OgévillerRM: pendant mon départ ilsils [z] ontont trouvé une ma/ une machine 1z
1685854brm1OgévillerRM: que c'estest [t] unun tambour vous voyez un tambour1t
1685954brm1OgévillerRM: les onon [n] appelaitappelait ça des 'pelleux' nous les machins 1nVN
1686054brm1OgévillerRM: ilsils [z] enen mettent20 un cent dans leur machine 1z
1686154brm1OgévillerRM: ils11z en mettentmettent [ ] unun cent dans leur machine 0
1686254brm1OgévillerE: ui RM: Il y a eu desdes [z] ennemisennemis20 au début aussi il y a des gens qui voulaient pas1z
1686354brm1OgévillerE: ui RM: Il y a eu des11z ennemisennemis [ ] auau début aussi il y a des gens qui voulaient pas0
1686454brm1OgévillerRM: osierosier [ ] étaitétait trop travaillé alors20 il avait perdu son 0
1686554brm1OgévillerRM: osier20 était trop travaillé alorsalors [ ] ilil avait perdu son 0
1686654brm1OgévillerRM: son miroir comme onon [n] appelaitappelait vous voyez c'est 1nVN
1686754brm1OgévillerRM: ça enlevaitenlevait [ ] unun peu mais 0
1686854brm1OgévillerRM: ilsils [z] ontont trouvé la combine ils11z ont desserré les pelleux ils11z ont 1z
1686954brm1OgévillerRM: ils11z ont trouvé la combine ilsils [z] ontont desserré les pelleux ils11z ont 1z
1687054brm1OgévillerRM: ils11z ont trouvé la combine ils11z ont desserré les pelleux ilsils [z] ontont 1z
1687154brm1OgévillerRM: Seulement ça sert plusplus [ ] àà rien puisque 0
1687254brm1OgévillerRM: tout touttout [t] estest tombé hein 1t
1687354brm1OgévillerRM: il y a on avaitavait [ ] uneune école de vannerie qui était 0
1687454brm1OgévillerRM: c'étaitétait [ ] auau XXX 0
1687554brm1OgévillerRM: il y enen [n] aa qui venaient de vingt kilomètres ils venaient20 à école 1nVN
1687654brm1OgévillerRM: il y en a qui venaient de vingt kilomètres ils venaientvenaient [ ] àà école 0
1741154brm1OgévillerRM: C'estCest [t] unun pays à deux kilomètres 1t
1741254brm1OgévillerE: Il y a beaucoup de gens comme ça habitude ils sont nés à Lunéville et ils sont venus X jour RM: ui et puispuis [ ] ilsils reviennent oui0
1741354brm1OgévillerE: ui RM: souvent les femmesfemmes [ ] accouchaientaccouchaient20 à la maison hein0
1741454brm1OgévillerE: ui RM: souvent les femmes10 accouchaientaccouchaient [ ] àà la maison hein0
1741554brm1OgévillerRM: AlorsAlors [ ] elleselles 0
1741654brm1OgévillerRM: ma mère elle avaitavait [ ] unun un euh petit logement elle voulait20 accoucher dans son logement 0
1741754brm1OgévillerRM: ma mère elle avait20 un un euh petit logement elle voulaitvoulait [ ] accoucheraccoucher dans son logement 0
1741854brm1OgévillerRM: Parce qu'ilsils [z] avaientavaient20 acheté une m/1z
1741954brm1OgévillerRM: Parce qu'ils11z avaientavaient [ ] achetéacheté une m/0
1742054brm1OgévillerRM: Alors huit joursjours [ ] aprèsaprès elle était debout mais euh 0
1742154brm1OgévillerRM: ils sont venus installerinstaller [ ] iciici 0

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS