Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur 81aaa1 a trouvé 109 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
91681aaa1LacauneAA : Mes parents sont venus euh du Portugal Mon père après euh avoir fait la guerre enen [n] AngolaAngola1nVN
91781aaa1LacauneAA : Et ma mère était venue avec mon grand-père c'était da/ au début desdes [z] annéesannées soixante-dix1z
91881aaa1LacauneAA : J'ai fait euh toute monmon [n] enfanceenfance ici jusqu'à quatorze ans c'est11t-à-dire ma scolarité est poursuivie ici jusqu'à quatorze ans1nVN
91981aaa1LacauneAA : Ensuite euh je suis parti à Castres pour euh obtenir euh un bac scientifique en quatre-vingt dixdix [z] huit huit 1z
92081aaa1LacauneAA : Et j'ai poursuivi par euh desdes [z] étudeshétudes20h en chimie à Castres dans institut universitaire technologique de Castres dans le pôle chimie1z
92181aaa1LacauneAA : Et j'ai poursuivi par euh des11z étudesétudes [h] enen chimie à Castres dans institut universitaire technologique de Castres dans le pôle chimie0h,
92281aaa1LacauneAA : Et ça a été une expérience trèstrès [z] enrichissanteenrichissante parce que si je compare euh à ici au niveau scolaire je me retrouvais qu'avec des euh des11z amis que je connaissais depuis la maternelle 1z
92381aaa1LacauneAA : Et ça a été une expérience très11z enrichissante parce que si je compare euh à ici au niveau scolaire je me retrouvais qu'avec des euh desdes [z] amisamis que je connaissais depuis la maternelle 1z
92481aaa1LacauneAA : Et qui euh étaient tous desdes [z] enfantsenfants du pays Alors que quand je me suis retrouvé à Castres je me suis retrouvé avec des gens qui venaient de la Martinique du Havre qui avaient euh un autre vocabulaire une autre façon de penser 1z
92581aaa1LacauneAA : Et qui euh étaient tous des11z enfants du pays Alors que quand je me suis retrouvé à Castres je me suis retrouvé avec des gens qui venaient de la Martinique du Havre qui avaient euh unun [n] autreautre vocabulaire une autre façon de penser 1nVN
92681aaa1LacauneAA : Euh maintenant j'arrive à une étape de ma vie où je pense à ce que je vais pouvoir faire monmon [n] aveniravenir1nVN
92781aaa1LacauneAA : Et en n'hésitant paspas [h] àà me déplacer je me suis rendu compte que il y avait autre chose à voir que la France est11t un peu trop chauvine (rires) et regarde un peu trop10 elle-même0h,
92881aaa1LacauneAA : Et en n'hésitant pas10h à me déplacer je me suis rendu compte que il y avait autre chose à voir que la France estest [t] unun peu trop chauvine (rires) et regarde un peu trop10 elle-même1t
92981aaa1LacauneAA : Et en n'hésitant pas10h à me déplacer je me suis rendu compte que il y avait autre chose à voir que la France est11t un peu trop chauvine (rires) et regarde un peu troptrop [ ] ellemêmeelle-même0
93081aaa1LacauneAA : Mais ne regarde pas trop lesles [z] autresautres elle a impression qu'elle est regardée avec euh c'est sûr les villes clefs comme Paris1z
93181aaa1LacauneAA : Mais euh en ce moment je suissuis [ ] auxaux Pays Bas je suis là-bas depuis deux mois10 et je le regrette pas je vois10 une autre mentalité une autre façon de penser0
93281aaa1LacauneAA : Mais euh en ce moment je suis10 aux Pays Bas je suis là-bas depuis deux moismois [ ] etet je le regrette pas je vois10 une autre mentalité une autre façon de penser0
93381aaa1LacauneAA : Mais euh en ce moment je suis10 aux Pays Bas je suis là-bas depuis deux mois10 et je le regrette pas je voisvois [ ] uneune autre mentalité une autre façon de penser0
93481aaa1LacauneAA : C'est euh certainscertains [z] attraitsattraits sont euh sont très bien comparés à la France autres non comparés euh la nourriture c'est sûr quand11t on n'a euh pas10 été élevé dans euh la même façon de manger c'est euh alors que c'est10 une étape importante enfin de la journée euh tout le monde en rend compte1z
93581aaa1LacauneAA : C'est euh certains21z attraits sont euh sont très bien comparés à la France autres non comparés euh la nourriture c'est sûr quandquand [t] onon n'a euh pas10 été élevé dans euh la même façon de manger c'est euh alors que c'est10 une étape importante enfin de la journée euh tout le monde en rend compte1t
93681aaa1LacauneAA : C'est euh certains21z attraits sont euh sont très bien comparés à la France autres non comparés euh la nourriture c'est sûr quand11t on n'a euh paspas [ ] étéété élevé dans euh la même façon de manger c'est euh alors que c'est10 une étape importante enfin de la journée euh tout le monde en rend compte0
93781aaa1LacauneAA : C'est euh certains21z attraits sont euh sont très bien comparés à la France autres non comparés euh la nourriture c'est sûr quand11t on n'a euh pas10 été élevé dans euh la même façon de manger c'est euh alors que c'estest [ ] uneune étape importante enfin de la journée euh tout le monde en rend compte0
93881aaa1LacauneAA : Et euh la grande différence je dirais par rapportrapport [ ] auxaux pays du nord et par rapport20 à ici c'est que ici si on va dans les grandes villes10 ou les petits villages les gens sont toujours20 intéressés20 à savoir ce qu'on fait ce qui se passe0
93981aaa1LacauneAA : Et euh la grande différence je dirais par rapport20 aux pays du nord et par rapportrapport [ ] àà ici c'est que ici si on va dans les grandes villes10 ou les petits villages les gens sont toujours20 intéressés20 à savoir ce qu'on fait ce qui se passe0
94081aaa1LacauneAA : Et euh la grande différence je dirais par rapport20 aux pays du nord et par rapport20 à ici c'est que ici si on va dans les grandes villesvilles [ ] ouou les petits villages les gens sont toujours20 intéressés20 à savoir ce qu'on fait ce qui se passe0
94181aaa1LacauneAA : Et euh la grande différence je dirais par rapport20 aux pays du nord et par rapport20 à ici c'est que ici si on va dans les grandes villes10 ou les petits villages les gens sont toujourstoujours [ ] intéressésintéressés20 à savoir ce qu'on fait ce qui se passe0
94281aaa1LacauneAA : Et euh la grande différence je dirais par rapport20 aux pays du nord et par rapport20 à ici c'est que ici si on va dans les grandes villes10 ou les petits villages les gens sont toujours20 intéressésintéressés [ ] àà savoir ce qu'on fait ce qui se passe0
94381aaa1LacauneAA : Lorsque je vais dans le nord je vois les maisonsmaisons [ ] avecavec des fenêtres plus grandes20h où euh les gens forcément ne cherchent pas10 à regarder20 à ce qui ce qui se passe à intérieur20h ou ce qui se passe à extérieur0
94481aaa1LacauneAA : Lorsque je vais dans le nord je vois les maisons20 avec des fenêtres plus grandesgrandes [h] oùoù euh les gens forcément ne cherchent pas10 à regarder20 à ce qui ce qui se passe à intérieur20h ou ce qui se passe à extérieur0h,
94581aaa1LacauneAA : Lorsque je vais dans le nord je vois les maisons20 avec des fenêtres plus grandes20h où euh les gens forcément ne cherchent paspas [ ] àà regarder20 à ce qui ce qui se passe à intérieur20h ou ce qui se passe à extérieur0
94681aaa1LacauneAA : Lorsque je vais dans le nord je vois les maisons20 avec des fenêtres plus grandes20h où euh les gens forcément ne cherchent pas10 à regarderregarder [ ] àà ce qui ce qui se passe à intérieur20h ou ce qui se passe à extérieur0
94781aaa1LacauneAA : Lorsque je vais dans le nord je vois les maisons20 avec des fenêtres plus grandes20h où euh les gens forcément ne cherchent pas10 à regarder20 à ce qui ce qui se passe à intérieurintérieur [h] ouou ce qui se passe à extérieur0h
94881aaa1LacauneAA : ChacunChacun [ ] estest dans sa bulle mais euh chacun euh ne ressent pas de problème à se regarder0
94981aaa1LacauneAA : En France vous serez l/ la seule bulle que vous trouverez c'est que lorsque vousvous [z] êtesêtes dans votre voiture c'est11t-à-dire vous (X) vous11z affronterez le regard des gens1z
95081aaa1LacauneAA : En France vous serez l/ la seule bulle que vous trouverez c'est que lorsque vous11z êtes dans votre voiture c'est11t-à-dire vous (X) vousvous [z] affronterezaffronterez le regard des gens1z
95181aaa1LacauneAA : Alors que dans les petits villages les gens se croisent se dire bonjour maismais [h] hésitenthésitent20 à se regarder parce que chacun protège sa bulle et ne veut pas a peur et souvent parle mal de son voisin parce qu/ il a peur ui (rires) E2 : (rires)0h
95281aaa1LacauneAA : Alors que dans les petits villages les gens se croisent se dire bonjour mais10h hésitenthésitent [ ] àà se regarder parce que chacun protège sa bulle et ne veut pas a peur et souvent parle mal de son voisin parce qu/ il a peur ui (rires) E2 : (rires)0
651181aaa1LacauneAA : J'ai euh souvent côtoyé enfin c'est bon j'aime bien par exemple par/ parlerparler [ ] avecavec des11z Africains0
651281aaa1LacauneAA : J'ai euh souvent côtoyé enfin c'est bon j'aime bien par exemple par/ parler20 avec desdes [z] AfricainsAfricains1z
651381aaa1LacauneAA : Et je ça m'a arrivé souvent c'était quand j'étais là haut ça m'a arrivé de parlerparler [ ] enen quatre langues0
651481aaa1LacauneAA : En même temps j'ai parlé avec un Marocain qui parlaitparlait [ ] espagnolespagnol c'est10 une partie du Maroc qui parle espagnol0
651581aaa1LacauneAA : En même temps j'ai parlé avec un Marocain qui parlait20 espagnol c'estest [ ] uneune partie du Maroc qui parle espagnol0
651681aaa1LacauneAA : J'ai parlé avec euh quelqu'un qui venait de de Guinée (rires) qui parlait françaisfrançais [ ] etet j'ai parlé avec un igérien en anglais0
651781aaa1LacauneAA : J'ai parlé avec euh quelqu'un qui venait de de Guinée (rires) qui parlait français20 et j'ai parlé avec un igérien enen [n] anglaisanglais1nVN
651881aaa1LacauneAA : Mais euh mais j'entendais parler de là hauthaut [ ] etet je me suis dis ben j'ai vingt11t et un ans10h il vaut mieux10 y aller maintenant c'est euh le bon moment0
651981aaa1LacauneAA : Mais euh mais j'entendais parler de là haut10 et je me suis dis ben j'ai vingtvingt [t] etet un ans10h il vaut mieux10 y aller maintenant c'est euh le bon moment1t
652081aaa1LacauneAA : Mais euh mais j'entendais parler de là haut10 et je me suis dis ben j'ai vingt11t et unun [n] anshans10h il vaut mieux10 y aller maintenant c'est euh le bon moment1nVN
652181aaa1LacauneAA : Mais euh mais j'entendais parler de là haut10 et je me suis dis ben j'ai vingt11t et un ansans [h] ilil vaut mieux10 y aller maintenant c'est euh le bon moment0h,
652281aaa1LacauneAA : Mais euh mais j'entendais parler de là haut10 et je me suis dis ben j'ai vingt11t et un ans10h il vaut mieuxmieux [ ] yy aller maintenant c'est euh le bon moment0
652381aaa1LacauneE3 : Ça y est c'est tout (rires) il nous faut en/ E2 : Et comment ça se passe avec les Hollandais AA : h très bienbien [h] ilsils m'aiment bien E2 : (XXX) pour euh pour avoir les les contacts AA : ui je suis E2 : (XXX) commence (XXX) AA : ui oui je suis très facilement20 intégré là-bas parce que disons que je suis 0h,
652481aaa1LacauneE3 : Ça y est c'est tout (rires) il nous faut en/ E2 : Et comment ça se passe avec les Hollandais AA : h très bien10h ils m'aiment bien E2 : (XXX) pour euh pour avoir les les contacts AA : ui je suis E2 : (XXX) commence (XXX) AA : ui oui je suis très facilementfacilement [ ] intégréintégré là-bas parce que disons que je suis 0
652581aaa1LacauneAA : Je dirais que j'ai rencontré beaucoup de Français qui ont vécu à Los Angeles qui ont vécu un peu partoutpartout [h] ilszils11z ont toujours20 eu des problèmes pour intégrer0h,
652681aaa1LacauneAA : Je dirais que j'ai rencontré beaucoup de Français qui ont vécu à Los Angeles qui ont vécu un peu partout20h ilsils [z] ontont toujours20 eu des problèmes pour intégrer1z
652781aaa1LacauneAA : Je dirais que j'ai rencontré beaucoup de Français qui ont vécu à Los Angeles qui ont vécu un peu partout20h ils11z ont toujourstoujours [ ] eueu des problèmes pour intégrer0
652881aaa1LacauneAA : Pourquoi parce que ilsils [z] arriventharrivent20h a/ avec leur culture française disons que moi quand je suis10 arrivé là-bas disons que moi c'est différent parce que mes parents20 ont des11z origines portugaises1z
652981aaa1LacauneAA : Pourquoi parce que ils11z arriventarrivent [h] aa/ avec leur culture française disons que moi quand je suis10 arrivé là-bas disons que moi c'est différent parce que mes parents20 ont des11z origines portugaises0h,
653081aaa1LacauneAA : Pourquoi parce que ils11z arrivent20h a/ avec leur culture française disons que moi quand je suissuis [ ] arrivéarrivé là-bas disons que moi c'est différent parce que mes parents20 ont des11z origines portugaises0
653181aaa1LacauneAA : Pourquoi parce que ils11z arrivent20h a/ avec leur culture française disons que moi quand je suis10 arrivé là-bas disons que moi c'est différent parce que mes parentsparents [ ] ontont des11z origines portugaises0
653281aaa1LacauneAA : Pourquoi parce que ils11z arrivent20h a/ avec leur culture française disons que moi quand je suis10 arrivé là-bas disons que moi c'est différent parce que mes parents20 ont desdes [z] originesorigines portugaises1z
653381aaa1LacauneAA : Euh par/ je suissuis [ ] alléallé voir le mariage du prince et de la princesse et j'ai vu euh le le mari de la reine qui est10 allemand (rires)0
653481aaa1LacauneAA : Euh par/ je suis10 allé voir le mariage du prince et de la princesse et j'ai vu euh le le mari de la reine qui estest [ ] allemandallemand (rires)0
653581aaa1LacauneAA : Hans enfin euh ou Karl maismais [ ] enfinenfin toutes ces choses j'ai euh visité le musée Van Gogh0
653681aaa1LacauneAA : Rembrandt enfin pou/ le musée de la mer pour euh pour voir parce que je pense pas que quandquand [t] onon arrive avec cette culture française par exemple qu'on qu'on cherche un truc tout bête vous parlez20 à un français en anglais il imposera toujours son accent son accent français (rires)1t
653781aaa1LacauneAA : Rembrandt enfin pou/ le musée de la mer pour euh pour voir parce que je pense pas que quand11t onon [n] arrivearrive avec cette culture française par exemple qu'on qu'on cherche un truc tout bête vous parlez20 à un français en anglais il imposera toujours son accent son accent français (rires)1nVN
653881aaa1LacauneAA : Rembrandt enfin pou/ le musée de la mer pour euh pour voir parce que je pense pas que quand11t on arrive avec cette culture française par exemple qu'on qu'on cherche un truc tout bête vous parlezparlez [ ] àà un français en anglais il imposera toujours son accent son accent français (rires)0
653981aaa1LacauneAA : Rembrandt enfin pou/ le musée de la mer pour euh pour voir parce que je pense pas que quand11t on arrive avec cette culture française par exemple qu'on qu'on cherche un truc tout bête vous parlez20 à un français enen [n] anglaisanglais il imposera toujours son accent son accent français (rires)1nVN
654081aaa1LacauneAA : Rembrandt enfin pou/ le musée de la mer pour euh pour voir parce que je pense pas que quand11t on arrive avec cette culture française par exemple qu'on qu'on cherche un truc tout bête vous parlez20 à un français en anglais il imposera toujours sonson [n] accentaccent son accent français (rires)1nVN
654181aaa1LacauneAA : Rembrandt enfin pou/ le musée de la mer pour euh pour voir parce que je pense pas que quand11t on arrive avec cette culture française par exemple qu'on qu'on cherche un truc tout bête vous parlez20 à un français en anglais il imposera toujours son accent sonson [n] accentaccent français (rires)1nVN
654281aaa1LacauneAA : J'essaie de m'adapter disons par rapportrapport [ ] àà accent0
654381aaa1LacauneAA : Il faut parler leur langue pour euh vite intégrer E2 : ui (XX) je crois hein pour être bien reçu faire un effort oui enfin là-bas enfinenfin [h] ilsils m'aiment bien quoi j/ je suis bien10 intégré par rapport20 à la cuisine (rires) par rapport 0h,
654481aaa1LacauneAA : Il faut parler leur langue pour euh vite intégrer E2 : ui (XX) je crois hein pour être bien reçu faire un effort oui enfin là-bas enfin20h ils m'aiment bien quoi j/ je suis bienbien [ ] intégréintégré par rapport20 à la cuisine (rires) par rapport 0
654581aaa1LacauneAA : Il faut parler leur langue pour euh vite intégrer E2 : ui (XX) je crois hein pour être bien reçu faire un effort oui enfin là-bas enfin20h ils m'aiment bien quoi j/ je suis bien10 intégré par rapportrapport [ ] àà la cuisine (rires) par rapport 0
654681aaa1LacauneE2 : Demain après-midi on fête notre départ AA : ui vous êtes certainement invité E1 : Tu es invité à partir de 16h16h [,] AAAA : ui on fête ici (XX) (rires) AA : k0,
654781aaa1LacauneAA : Mais c'est c/ je me suis rendu tr/ très vite compte que vous vous vivezvivez [ ] enen France vous11z en rendez pas compte mais j/ j'ai rencontré des11z Australiens j'ai rencontré de toutes les cultures20 et ils voient beaucoup les Français comme les11z arrogants c'est10 impressionnant0
654881aaa1LacauneAA : Mais c'est c/ je me suis rendu tr/ très vite compte que vous vous vivez20 en France vousvous [z] enen rendez pas compte mais j/ j'ai rencontré des11z Australiens j'ai rencontré de toutes les cultures20 et ils voient beaucoup les Français comme les11z arrogants c'est10 impressionnant1z
654981aaa1LacauneAA : Mais c'est c/ je me suis rendu tr/ très vite compte que vous vous vivez20 en France vous11z en rendez pas compte mais j/ j'ai rencontré desdes [z] AustraliensAustraliens j'ai rencontré de toutes les cultures20 et ils voient beaucoup les Français comme les11z arrogants c'est10 impressionnant1z
655081aaa1LacauneAA : Mais c'est c/ je me suis rendu tr/ très vite compte que vous vous vivez20 en France vous11z en rendez pas compte mais j/ j'ai rencontré des11z Australiens j'ai rencontré de toutes les culturescultures [ ] etet ils voient beaucoup les Français comme les11z arrogants c'est10 impressionnant0
655181aaa1LacauneAA : Mais c'est c/ je me suis rendu tr/ très vite compte que vous vous vivez20 en France vous11z en rendez pas compte mais j/ j'ai rencontré des11z Australiens j'ai rencontré de toutes les cultures20 et ils voient beaucoup les Français comme lesles [z] arrogantsarrogants c'est10 impressionnant1z
655281aaa1LacauneAA : Mais c'est c/ je me suis rendu tr/ très vite compte que vous vous vivez20 en France vous11z en rendez pas compte mais j/ j'ai rencontré des11z Australiens j'ai rencontré de toutes les cultures20 et ils voient beaucoup les Français comme les11z arrogants c'estest [ ] impressionnantimpressionnant0
1417581aaa1LacauneLe village de Beaulieu estest [t] enen grand11t émoi1t
1417681aaa1LacauneLe village de Beaulieu est11t en grandgrand [t] émoiémoi1t
1417781aaa1LacauneLe Premier Ministre a enen [n] effeteffet décidé de faire étape dans cette commune au cours de sa tournée de la région en fin année1nVN
1417881aaa1LacauneJusqu'ici les seuls titres de gloire de Beaulieu étaient son vin blanc sec ses chemiseschemises [ ] enen soie un champion local de course à pied Louis Garret quatrième aux jeux11z olympiques de Berlin en mille neuf cent trente six et plus récemment son usine de pâtes10 italiennes0
1417981aaa1LacauneJusqu'ici les seuls titres de gloire de Beaulieu étaient son vin blanc sec ses chemises20 en soie un champion local de course à pied Louis Garret quatrième aux jeuxjeux [z] olympiquesolympiques de Berlin en mille neuf cent trente six et plus récemment son usine de pâtes10 italiennes1z
1418081aaa1LacauneJusqu'ici les seuls titres de gloire de Beaulieu étaient son vin blanc sec ses chemises20 en soie un champion local de course à pied Louis Garret quatrième aux jeux11z olympiques de Berlin en mille neuf cent trente six et plus récemment sonson [n] usineusine de pâtes10 italiennes1nVO
1418181aaa1LacauneJusqu'ici les seuls titres de gloire de Beaulieu étaient son vin blanc sec ses chemises20 en soie un champion local de course à pied Louis Garret quatrième aux jeux11z olympiques de Berlin en mille neuf cent trente six et plus récemment son usine de pâtespâtes [ ] italiennesitaliennes0
1418281aaa1LacauneQu'est-ce qui donc a valu à Beaulieu ce grandgrand [t] honneurhonneur 1t
1418381aaa1LacauneLe hasard tout bêtement car le Premier Ministre lassé des circuitscircuits [ ] habituelshabituels qui tournaient toujours20 autour des mêmes villes veut découvrir ce qu'il appelle la campagne profonde0
1418481aaa1LacauneLe hasard tout bêtement car le Premier Ministre lassé des circuits20 habituels qui tournaient toujourstoujours [ ] autourautour des mêmes villes veut découvrir ce qu'il appelle la campagne profonde0
1418581aaa1LacauneLe maire de Beaulieu Marc Blanc estest [t] enen revanche très11z inquiet1t
1418681aaa1LacauneLe maire de Beaulieu Marc Blanc est11t en revanche trèstrès [z] inquietinquiet1z
1418781aaa1LacauneLa cote du Premier Ministre ne cesse de baisser depuis lesles [z] électionsélections1z
1418881aaa1LacauneCommentComment [,] enen plus éviter les manifestations qui ont11t eu tendance à se multiplier lors des visites20 officielles 0,
1418981aaa1LacauneComment20 en plus éviter les manifestations qui ontont [t] eueu tendance à se multiplier lors des visites20 officielles 1t
1419081aaa1LacauneComment20 en plus éviter les manifestations qui ont11t eu tendance à se multiplier lors des visitesvisites [ ] officiellesofficielles 0
1419181aaa1LacauneLa côte escarpée du Mont Saint-Pierre qui mène au village connaît des barrages chaque fois que lesles [z] opposantsopposants de tous les bords manifestent leur colère1z
1419281aaa1LacauneD'unDun [n] autreautre côté à chaque voyage du Premier Ministre le gouvernement prend contact avec la préfecture la plus proche et assure que tout11t est fait pour le protéger1nVN
1419381aaa1LacauneD'un autre côté à chaque voyage du Premier Ministre le gouvernement prend contact avec la préfecture la plus proche et assure que touttout [t] estest fait pour le protéger1t
1419481aaa1Lacauner un gros détachement de police comme onon [n] enen a vu à Jonquière et des vérifications identité risquent de provoquer20 une explosion1nVN
1419581aaa1Lacauner un gros détachement de police comme on enen [n] aa vu à Jonquière et des vérifications identité risquent de provoquer20 une explosion1nVN

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS