Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur 81aar2 a trouvé 97 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
18981aar2LacauneAR2 : Un petit peu mais euh comme je ne parle pas régulièrementrégulièrement [ ] ilil y a des des mais10 enfin je le parle quand même assez bien0
19081aar2LacauneAR2 : Un petit peu mais euh comme je ne parle pas régulièrement20 il y a des des maismais [ ] enfinenfin je le parle quand même assez bien0
19181aar2LacauneAR2 : CommentComment [t] allezvousallez-vous Alors vous pouvez me répondre1t
19281aar2LacauneE3 : Ah mais aujourhui par contre il y a AR2 : Il y a des nuages des nuages mais AR2 : Mais demaindemain [h] ilil pleuvra demain il pleut il pleuvra oui0h
19381aar2LacauneAR2 : La météo a annoncé et puis quandquand [t] ilil fait1t
19481aar2LacauneAR2 : Avec qui elleselles [z] étaientétaient très11z intimes1z
19581aar2LacauneAR2 : Avec qui elles11z étaient trèstrès [z] intimesintimes1z
19681aar2LacauneAR2 : Euh elleselles [z] ontont correspondu parce que ma grand-mère était1z
19781aar2LacauneAR2 : Euh plusplus [h] E2E2 : (XX) très bien (XXX) elle écrivait très bien10h et elle était plus vaillante que moi parce que moi je pense très très souvent20 à pers0h,
19881aar2LacauneAR2 : Euh plus10h E2 : (XX) très bien (XXX) elle écrivait très bienbien [h] etet elle était plus vaillante que moi parce que moi je pense très très souvent20 à pers0h,
19981aar2LacauneAR2 : Euh plus10h E2 : (XX) très bien (XXX) elle écrivait très bien10h et elle était plus vaillante que moi parce que moi je pense très très souventsouvent [ ] àà pers0
20081aar2LacauneAR2 : C'est parce que je vousvous [z] aimeaime beaucoup que j'ai fait ce que j'ai fait parce que euh1z
20181aar2LacauneAR2 : C'est pour moi c'estest [t] importimport/ euh tr/ beaucoup de de peine quand je veux faut f/ je fasse3t
20281aar2LacauneAR2 : Et j'ai des je disdis [ ] ohoh j'achè/ chaque année pour le (elle parle occitan:) cada an al premièr de an crompi de cartas postalas0
20381aar2LacauneAR2 : Et chaque année c'est vrai je me prendsprends [ ] ouou j/ E2 : (XXX) montré là (rires) oui j'en ai montr/ j'en ai0
20481aar2LacauneAR2 : Et chaque année c'est vrai je me prends10 ou j/ E2 : (XXX) montré là (rires) oui j'enjen [n] aiai montr/ j'en ai1nVN
20581aar2LacauneAR2 : Et chaque année c'est vrai je me prends10 ou j/ E2 : (XXX) montré là (rires) oui j'en ai montr/ j'enjen [n] aiai1nVN
20681aar2LacauneAR2 : Parce qu'en plus tu vois E2 : (XXX) cela oui j/ j/ j/ j'enjen [n] achèteachète parce que ça me fait plaisir1nVN
20781aar2LacauneAR2 : Et puis tu voisvois [ ] ilil y a je fais euh0
20881aar2LacauneAR2 : Euh je fais faire des petits calendriers pour parce que tu sais que je faisfais [ ] unun petit travail je fais des ventes de produits20 à domicile0
20981aar2LacauneAR2 : Euh je fais faire des petits calendriers pour parce que tu sais que je fais10 un petit travail je fais des ventes de produitsproduits [ ] àà domicile0
21081aar2LacauneAR2 : Pour préparer la réunion et puis samedi après-midi je vais partir je vaisvais [ ] alleraller vendre des produits entretien et des produits de de soin des crèmes des euh0
21181aar2LacauneAR2 : J'aurais beaucoupbeaucoup [h] aiméaimé avoir des petits21z échantillons20 à vous donner0h
21281aar2LacauneAR2 : J'aurais beaucoup20h aimé avoir des petitspetits [z] échantillonséchantillons20 à vous donner1z
21381aar2LacauneAR2 : J'aurais beaucoup20h aimé avoir des petits21z échantillonséchantillons [ ] àà vous donner0
21481aar2LacauneAR2 : Et ilsils [z] aa/ euh je vends10h alors comme je vends ces produits que je me fais10 une pub/ petite publicité je vais faire des petits calendriers1z
21581aar2LacauneAR2 : Et ils11z a/ euh je vendsvends [h] alorsalors comme je vends ces produits que je me fais10 une pub/ petite publicité je vais faire des petits calendriers0h,
21681aar2LacauneAR2 : Et ils11z a/ euh je vends10h alors comme je vends ces produits que je me faisfais [ ] uneune pub/ petite publicité je vais faire des petits calendriers0
21781aar2LacauneAR2 : Comme ça les clients m'appellentmappellent [ ] ouou les clientes plutôt s/ s/ des clientes m'appellent0
221181aar2LacauneAR2 : Je suissuis [ ] issueissue une famille très nombreuse0
221281aar2LacauneAR2 : Qui était de sept enfants dontdont [t] unun disparu à la naissance1t
221381aar2LacauneAR2 : C'est quatre garçonsgarçons [h] etet deux filles0h,
221481aar2LacauneAR2 : nOn [n] estest tous mariés1nVN
221581aar2LacauneAR2 : Après tous mes frèresfrères [ ] etet soeurs10 en ont deux trois10 ou quatre et moi j'en ai un fils unique et un qui euh j'ai rapporté à ma famille qui est pers0
221681aar2LacauneAR2 : Après tous mes frères10 et soeurssoeurs [ ] enen ont deux trois10 ou quatre et moi j'en ai un fils unique et un qui euh j'ai rapporté à ma famille qui est pers0
221781aar2LacauneAR2 : Après tous mes frères10 et soeurs10 enen [n] ontont deux trois10 ou quatre et moi j'en ai un fils unique et un qui euh j'ai rapporté à ma famille qui est pers1nVN
221881aar2LacauneAR2 : Après tous mes frères10 et soeurs10 en ont deux troistrois [ ] ouou quatre et moi j'en ai un fils unique et un qui euh j'ai rapporté à ma famille qui est pers0
221981aar2LacauneAR2 : Après tous mes frères10 et soeurs10 en ont deux trois10 ou quatre et moi j'enjen [n] aiai un fils unique et un qui euh j'ai rapporté à ma famille qui est pers1nVN
222081aar2LacauneAR2 : Et ça c'est trèstrès [z] importantimportant20 à dire parce que1z
222181aar2LacauneAR2 : Et ça c'est très11z importantimportant [ ] àà dire parce que0
222281aar2LacauneAR2 : Euh j'ai connu puis j'ai passé ma jeune enfan/ ma jeune enfance et puis monmon [n] adolescenceadolescence à la maison parce qu'il m'a fallu beaucoup20 aider ma maman1nVN
222381aar2LacauneAR2 : Euh j'ai connu puis j'ai passé ma jeune enfan/ ma jeune enfance et puis mon adolescence à la maison parce qu'il m'a fallu beaucoupbeaucoup [ ] aideraider ma maman0
222481aar2LacauneAR2 : Pour élever mes frèresfrères [ ] etet soeurs0
222581aar2LacauneAR2 : nOn [n] aa fondé le foyer1nVN
222681aar2LacauneAR2 : Et onon [n] aa acheté notre fond de commerce euh du café le café1nVN
222781aar2LacauneAR2 : C'estCest [ ] àà cette période-là0
222881aar2LacauneAR2 : Que nousnous [z] avonsavons cherché un peu pour nous faire aider par du personnel1z
222981aar2LacauneAR2 : Et qui estest [t] arrivéarrivé j'ai eu pers (rires) par le biais de l/ les les11z é/ des11z étudiants20 à Toulouse j'étais ravie de la rencontrer parce que1t
223081aar2LacauneAR2 : Et qui est11t arrivé j'ai eu pers (rires) par le biais de l/ les lesles [z] éé/ des11z étudiants20 à Toulouse j'étais ravie de la rencontrer parce que1z
223181aar2LacauneAR2 : Et qui est11t arrivé j'ai eu pers (rires) par le biais de l/ les les11z é/ desdes [z] étudiantsétudiants20 à Toulouse j'étais ravie de la rencontrer parce que1z
223281aar2LacauneAR2 : Et qui est11t arrivé j'ai eu pers (rires) par le biais de l/ les les11z é/ des11z étudiantsétudiants [ ] àà Toulouse j'étais ravie de la rencontrer parce que0
223381aar2LacauneAR2 : Je le disdis [ ] etet je le maintiens20 il y a des liens qui se sont créés qui sont très forts0
223481aar2LacauneAR2 : Je le dis10 et je le maintiensmaintiens [ ] ilil y a des liens qui se sont créés qui sont très forts0
223581aar2LacauneAR2 : C'est plus euh patronne employée puis je crois que j'ai jamaisjamais [ ] uséusé de ce terme c'était plutôt familial0
223681aar2LacauneAR2 : Et voilà j'ai passé une grande alors nousnous [z] avonsavons tenu notre commerce pendant vingt11t ans1z
223781aar2LacauneAR2 : Et voilà j'ai passé une grande alors nous11z avons tenu notre commerce pendant vingtvingt [t] ansans1t
223881aar2LacauneAR2 : Donc je me suis faitfait [ ] aideraider par des jeunes filles20h en saison0
223981aar2LacauneAR2 : Donc je me suis fait10 aider par des jeunes fillesfilles [h] enen saison0h,
224081aar2LacauneAR2 : pers étaitétait [h] uneune des premières0h,
224181aar2LacauneAR2 : Parce que c'était pas parce qu'on n'avait paspas [ ] envieenvie avoir du personnel mais0
224281aar2LacauneAR2 : n paye des charges euh trèstrès [z] élevéesélevées vous11z avez dû euh peut-être être au courant par ça on a des charges sociales pour avoir des11z employés qui sont très11z élevées1z
224381aar2LacauneAR2 : n paye des charges euh très11z élevées vousvous [z] avezavez dû euh peut-être être au courant par ça on a des charges sociales pour avoir des11z employés qui sont très11z élevées1z
224481aar2LacauneAR2 : n paye des charges euh très11z élevées vous11z avez dû euh peut-être être au courant par ça onon [n] aa des charges sociales pour avoir des11z employés qui sont très11z élevées1nVN
224581aar2LacauneAR2 : n paye des charges euh très11z élevées vous11z avez dû euh peut-être être au courant par ça on a des charges sociales pour avoir desdes [z] employésemployés qui sont très11z élevées1z
224681aar2LacauneAR2 : n paye des charges euh très11z élevées vous11z avez dû euh peut-être être au courant par ça on a des charges sociales pour avoir des11z employés qui sont trèstrès [z] élevéesélevées1z
224781aar2LacauneAR2 : C'est11t-à-dire que pour un trimestre pour euh une pour avoir unun [n] employéemployé moi quand j'étais20 en activité je payais déjà1nVN
224881aar2LacauneAR2 : C'est11t-à-dire que pour un trimestre pour euh une pour avoir un employé moi quand j'étaisjétais [ ] enen activité je payais déjà0
224981aar2LacauneAR2 : C'est11t-à-dire que pour un trimestre pour euh une pour avoir un employé moi quand j'étais20 enen [n] activitéactivité je payais déjà1nVN
225081aar2LacauneAR2 : Pour avoir unun [n] employéemployé en plus il y avait des cotisations qui étaient prélevées sur le salaire de employé1nVN
225181aar2LacauneAR2 : Et donc euh je peux vousvous [z] assurerassurer que j'ai nous11z avons beaucoup travaillé pers et moi1z
225281aar2LacauneAR2 : Et donc euh je peux vous11z assurer que j'ai nousnous [z] avonsavons beaucoup travaillé pers et moi1z
225381aar2LacauneAR2 : nOn [n] aa beaucoup travaillé mais10 on n'est pas10 arrivé à un grand résultat1nVN
225481aar2LacauneAR2 : n a beaucoup travaillé maismais [ ] onon n'est pas10 arrivé à un grand résultat0
225581aar2LacauneAR2 : n a beaucoup travaillé mais10 on n'est paspas [ ] arrivéarrivé à un grand résultat0
225681aar2LacauneAR2 : À la suite de ça onon [n] aa eu on peut10 appeler ça comme ça1nVN
225781aar2LacauneAR2 : À la suite de ça on a eu on peutpeut [ ] appelerappeler ça comme ça0
225881aar2LacauneAR2 : UnUn [n] escrochescroc20h autour de nous qui nous11z escroquait pas10 à nous mais par le biais de cette escroquerie il nous11z a fait plonger1nVN
225981aar2LacauneAR2 : Un escrocescroc [h] autourautour de nous qui nous11z escroquait pas10 à nous mais par le biais de cette escroquerie il nous11z a fait plonger0h,
226081aar2LacauneAR2 : Un escroc20h autour de nous qui nousnous [z] escroquaitescroquait pas10 à nous mais par le biais de cette escroquerie il nous11z a fait plonger1z
226181aar2LacauneAR2 : Un escroc20h autour de nous qui nous11z escroquait paspas [ ] àà nous mais par le biais de cette escroquerie il nous11z a fait plonger0
226281aar2LacauneAR2 : Un escroc20h autour de nous qui nous11z escroquait pas10 à nous mais par le biais de cette escroquerie il nousnous [z] aa fait plonger1z
226381aar2LacauneAR2 : Et nousnous [z] avonsavons subi un contrôle fiscal1z
226481aar2LacauneAR2 : Qui nousnous [z] aa coûté1z
226581aar2LacauneAR2 : Euh c'était euh avant que pers arrête sesses [z] activitésactivités1z
226681aar2LacauneAR2 : Qui nousnous [z] aa coûté euh dix millions ancien francs1z
226781aar2LacauneAR2 : Donc quandquand [t] onon a terminé nos11z ac/ notre activité1t
226881aar2LacauneAR2 : Donc quand11t onon [n] aa terminé nos11z ac/ notre activité1nVN
226981aar2LacauneAR2 : Donc quand11t on a terminé nosnos [z] acac/ notre activité1z
227081aar2LacauneAR2 : Tout ce qu'onon [n] aa vendu ça nous11z a servi à payer nos dettes1nVN
227181aar2LacauneAR2 : Tout ce qu'on a vendu ça nousnous [z] aa servi à payer nos dettes1z
227281aar2LacauneAR2 : AlorsAlors [ ] onon a fini très bon10 on o/0
227381aar2LacauneAR2 : Alors20 onon [n] aa fini très bon10 on o/1nVN
227481aar2LacauneAR2 : Alors20 on a fini très bonbon [ ] onon o/0
227581aar2LacauneAR2 : nOn [n] aa les11z honneurs20 on a payé les les dettes c'est11t-à-dire la cai/ la caisse sécurité sociale1nVN
227681aar2LacauneAR2 : n a lesles [z] honneurshonneurs20 on a payé les les dettes c'est11t-à-dire la cai/ la caisse sécurité sociale1z
227781aar2LacauneAR2 : n a les11z honneurshonneurs [ ] onon a payé les les dettes c'est11t-à-dire la cai/ la caisse sécurité sociale0
227881aar2LacauneAR2 : n a les11z honneurs20 onon [n] aa payé les les dettes c'est11t-à-dire la cai/ la caisse sécurité sociale1nVN

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS