Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur cqamg1 a trouvé 184 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
6688cqamg1Université Laval (Québec)E: ça enregistre vous allez être sans trapèze là MG: Quoi ça enregistre en même tempstemps [h] enen ce moment uais0h,
6689cqamg1Université Laval (Québec)MT: uais c'est ça j'étais allée euh au labo euh où ils ont des Macintosh puis euh MG: Il estest [ ] oùoù ce labo-là0
6690cqamg1Université Laval (Québec)MG: C'estCest [ ] auau au même endroit où ils10 ont les euh les11z autres11z ordinateurs les PC ou MT: uais0
6691cqamg1Université Laval (Québec)MG: C'est10 au au même endroit où ilsils [ ] ontont les euh les11z autres11z ordinateurs les PC ou MT: uais0
6692cqamg1Université Laval (Québec)MG: C'est10 au au même endroit où ils10 ont les euh lesles [z] autreszautres11z ordinateurs les PC ou MT: uais1z
6693cqamg1Université Laval (Québec)MG: C'est10 au au même endroit où ils10 ont les euh les11z autresautres [z] ordinateursordinateurs les PC ou MT: uais1z
6694cqamg1Université Laval (Québec)MG: En tous cascas [ ] auau moins tu as10 un endroit où tu peux faire des tests (toi) c'est déjà ça MT: uais0
6695cqamg1Université Laval (Québec)MG: En tous cas10 au moins tu asas [ ] unun endroit où tu peux faire des tests (toi) c'est déjà ça MT: uais0
6696cqamg1Université Laval (Québec)MG: En tous cas10 au moins tu as10 unun [n] endroitendroit où tu peux faire des tests (toi) c'est déjà ça MT: uais1nVN
6697cqamg1Université Laval (Québec)MG: C'estCest [ ] uneune bonne idée aussi là de peut-être trouver des des11z étudiants20 en informatique0
6698cqamg1Université Laval (Québec)MG: C'est10 une bonne idée aussi là de peut-être trouver des desdes [z] étudiantsétudiants20 en informatique1z
6699cqamg1Université Laval (Québec)MG: C'est10 une bonne idée aussi là de peut-être trouver des des11z étudiantsétudiants [ ] enen informatique0
6700cqamg1Université Laval (Québec)MG: C'est10 une bonne idée aussi là de peut-être trouver des des11z étudiants20 enen [n] informatiqueinformatique1nVN
6701cqamg1Université Laval (Québec)MG: en trouvertrouver [ ] unun10 en tous cas qui connaît FileMaker beaucoup0
6702cqamg1Université Laval (Québec)MG: en trouver20 unun [,] enen tous cas qui connaît FileMaker beaucoup0,
6703cqamg1Université Laval (Québec)MG: il va vite habituerhabituer [ ] àà Filemaker euh à0
6704cqamg1Université Laval (Québec)MG: HyperCard c'est quoi MT: uais c'est ça puispuis [ ] ilil va pouvoir voir il peut transférer les données MT: Ben0
6705cqamg1Université Laval (Québec)MG: Ca prendrait probablementprobablement [ ] uneune macro comme tu dis là faite par un programmeur0
6706cqamg1Université Laval (Québec)MG: on doitdoit [ ] avoiravoir une façon qu'on puisse le transférer0
6707cqamg1Université Laval (Québec)MG: mais moi j'avaisjavais [ ] essayéessayé ici0
6708cqamg1Université Laval (Québec)MG: Euh j'avais faitfait [t] uneune petite base dans FileMaker1t
6709cqamg1Université Laval (Québec)MG: J'avais pas réussi à les transférer directement de HyperCard à FileMaker ce que j'avais fait c'est que lesles [z] avaishavais20h importées dans Word1z
6710cqamg1Université Laval (Québec)MG: J'avais pas réussi à les transférer directement de HyperCard à FileMaker ce que j'avais fait c'est que les11z avaisavais [h] importéesimportées dans Word0h,
6711cqamg1Université Laval (Québec)MG: et de Word je lesles [z] avaishavais20h importées dans FileMaker1z
6712cqamg1Université Laval (Québec)MG: et de Word je les11z avaisavais [h] importéesimportées dans FileMaker0h
6713cqamg1Université Laval (Québec)MG: Donc ça à la limite ça serait paspas [ ] uneune grosse entrave on importe nos ba/ mais10 elles sont déjà importées dans Word puis de Word0
6714cqamg1Université Laval (Québec)MG: Donc ça à la limite ça serait pas10 une grosse entrave onon [n] importeimporte nos ba/ mais10 elles sont déjà importées dans Word puis de Word1nVN
6715cqamg1Université Laval (Québec)MG: Donc ça à la limite ça serait pas10 une grosse entrave on importe nos ba/ maismais [ ] elleselles sont déjà importées dans Word puis de Word0
6716cqamg1Université Laval (Québec)MG: Ca causait quand même des problèmes dontdont [h] unun euh0h
6717cqamg1Université Laval (Québec)MG: tu sais comme quand tu es dans Word puis que tu écrisécris [ ] enen API mais tu es11t-t-en Times là ça écrivait des symboles comme ça0
6718cqamg1Université Laval (Québec)MG: tu sais comme quand tu es dans Word puis que tu écris20 enen [n] APIAPI mais tu es11t-t-en Times là ça écrivait des symboles comme ça1nVN
6719cqamg1Université Laval (Québec)MG: Mais j'avais pas réussi totalementtotalement [ ] àà à arranger le problème0
6720cqamg1Université Laval (Québec)MG: Ca va aller plus vite aussi tu saissais [ ] àà la limite tu pourrais20 essayer de le copier mais0
6721cqamg1Université Laval (Québec)MG: Ca va aller plus vite aussi tu sais10 à la limite tu pourraispourrais [ ] essayeressayer de le copier mais0
6722cqamg1Université Laval (Québec)MG: (bruit de clés) Euh onon [n] aa pas mal (c/) discuté là (MT murmure)1nVN
6723cqamg1Université Laval (Québec)MG: Je pense à côté du Desjardins à gauche du Desjardins c'est paspas [ ] unun pavillon euh0
6724cqamg1Université Laval (Québec)MG: à gauche du Desjardins quand tu es11t-t-en face du Desjardins ou enen [n] arrièrearrière un des deux1nVN
6725cqamg1Université Laval (Québec)MG: Mais je pense en tous cascas [h] unun des deux (pause) Pourquoi qu'est-ce qu'elle te dit0h
6726cqamg1Université Laval (Québec)MG: (uais) ilsils [ ] ontont peut-être un bureau Mais regarde dans agenda0
6727cqamg1Université Laval (Québec)MG: ou une association moi je cherche unun [n] étudiantétudiant qui pourrait m'aider20 avec quelque chose c'est11t un travail rémunéré1nVN
6728cqamg1Université Laval (Québec)MG: ou une association moi je cherche un étudiant qui pourrait m'aidermaider [ ] avecavec quelque chose c'est11t un travail rémunéré0
6729cqamg1Université Laval (Québec)MG: ou une association moi je cherche un étudiant qui pourrait m'aider20 avec quelque chose c'estest [t] unun travail rémunéré1t
6730cqamg1Université Laval (Québec)MG: nOn [n] auraitaurait peut-être pas tant de misères que ça à trouver20 un étudiant qui a besoin de quelques sous1nVN
6731cqamg1Université Laval (Québec)MG: n aurait peut-être pas tant de misères que ça à trouvertrouver [ ] unun étudiant qui a besoin de quelques sous0
6732cqamg1Université Laval (Québec)MG: n aurait peut-être pas tant de misères que ça à trouver20 unun [n] étudiantétudiant qui a besoin de quelques sous1nVN
6733cqamg1Université Laval (Québec)MG: IlsIls [ ] ontont probablement (bruit) pas tout des11z emplois euh dans dans les projets20 ou tu sais0
6734cqamg1Université Laval (Québec)MG: Ils10 ont probablement (bruit) pas tout desdes [z] emploisemplois euh dans dans les projets20 ou tu sais1z
6735cqamg1Université Laval (Québec)MG: Ils10 ont probablement (bruit) pas tout des11z emplois euh dans dans les projetsprojets [ ] ouou tu sais0
6736cqamg1Université Laval (Québec)MG: Ca pourraitpourrait [ ] êtreêtre une option ça0
11809cqamg1Université Laval (Québec)MG: Le village de Beaulieu estest [t] enen grand11t émoi 1t
11810cqamg1Université Laval (Québec)MG: Le village de Beaulieu est11t en grandgrand [t] émoiémoi 1t
11811cqamg1Université Laval (Québec)MG: Le premier Ministre a enen [n] effeteffet décidé de faire étape dans cette commune au cours de sa tournée de la région en fin année1nVN
11812cqamg1Université Laval (Québec)MG: Jusqu'ici les seuls titres de gloire de Beaulieu étaient son vin blanc sec ses chemiseschemises [h] enen soie un champion local de course à pied Louis Garret0h
11813cqamg1Université Laval (Québec)MG: quatrième aux jeuxjeux [z] olympiquesolympiques de Berlin en 1936 et plus récemment son usine de pâtes10 italiennes 1z
11814cqamg1Université Laval (Québec)MG: quatrième aux jeux11z olympiques de Berlin en 1936 et plus récemment sonson [n] usineusine de pâtes10 italiennes 1nVN
11815cqamg1Université Laval (Québec)MG: quatrième aux jeux11z olympiques de Berlin en 1936 et plus récemment son usine de pâtespâtes [ ] italiennesitaliennes 0
11816cqamg1Université Laval (Québec)MG: Qu'est-ce qui a donc valu à Beaulieu ce grandgrand [t] honneurhonneur1t
11817cqamg1Université Laval (Québec)MG: Le hasard tout bêtement car le Premier Ministre lassé des circuitscircuits [ ] habituelshabituels qui tournaient toujours20 autour des mêmes villes veut découvrir ce qu'il appelle ""la campagne profonde""0
11818cqamg1Université Laval (Québec)MG: Le hasard tout bêtement car le Premier Ministre lassé des circuits20 habituels qui tournaient toujourstoujours [ ] autourautour des mêmes villes veut découvrir ce qu'il appelle ""la campagne profonde""0
11819cqamg1Université Laval (Québec)MG: Le maire de Beaulieu Marc Blanc estest [t] enen revanche très11z inquiet 1t
11820cqamg1Université Laval (Québec)MG: Le maire de Beaulieu Marc Blanc est11t en revanche trèstrès [z] inquietinquiet 1z
11821cqamg1Université Laval (Québec)MG: La cote du Premier Ministre ne cesse de baisser depuis lesles [z] électionsélections 1z
11822cqamg1Université Laval (Québec)MG: CommentComment [,] enen plus éviter les manifestations qui ont10 eu tendance à se multiplier lors des visites20 officielles 0,
11823cqamg1Université Laval (Québec)MG: Comment20 en plus éviter les manifestations qui ontont [ ] eueu tendance à se multiplier lors des visites20 officielles 0
11824cqamg1Université Laval (Québec)MG: Comment20 en plus éviter les manifestations qui ont10 eu tendance à se multiplier lors des visitesvisites [ ] officiellesofficielles 0
11825cqamg1Université Laval (Québec)MG: La côte escarpée du Mont Saint-Pierre qui mène au villageconnaît des barrages chaque fois que lesles [z] opposantsopposants de tous les bords manifestent leur colère 1z
11826cqamg1Université Laval (Québec)MG: D'un autreautre [n] côtécôté à chaque voyage du Premier Ministrele gouvernement prend contact avec la préfecture la plus proche1nVN
11827cqamg1Université Laval (Québec)MG: et assure que touttout [t] estest fait pour le protéger1t
11828cqamg1Université Laval (Québec)MG: r un gros détachement de police comme onon [n] enen a vu à Jonquière et des vérifications identité risquent de provoquer20 une explosion 1nVN
11829cqamg1Université Laval (Québec)MG: r un gros détachement de police comme on enen [n] aa vu à Jonquière et des vérifications identité risquent de provoquer20 une explosion 1nVN
11830cqamg1Université Laval (Québec)MG: r un gros détachement de police comme on en a vu à Jonquière et des vérifications identité risquent de provoquerprovoquer [ ] uneune explosion 0
11831cqamg1Université Laval (Québec)MG: 'Dans le coin onon [n] estest jaloux de notre liberté1nVN
11832cqamg1Université Laval (Québec)MG: S'il faut montrer patte blanche pour circuler nous ne répondons pas des réactions des gens du pays ousNous [z] avonsavons le soutien du village entier'1z
11833cqamg1Université Laval (Québec)MG: De plus quelquesquelques [z] articlesarticles parus dans La Dépêche du Centre L'Express uest Liberté et Le ouvel bservateur1z
11834cqamg1Université Laval (Québec)MG: indiqueraient que desdes [z] activistesactivistes des communes voisines préparent20 une journée chaude pour le Premier Ministre 1z
11835cqamg1Université Laval (Québec)MG: indiqueraient que des11z activistes des communes voisines préparentpréparent [ ] uneune journée chaude pour le Premier Ministre 0
11836cqamg1Université Laval (Québec)MG: Quelques fanatiquesfanatiques [ ] auraientauraient même entamé un jeûne prolongé dans église de Saint Martinville0
11837cqamg1Université Laval (Québec)MG: Le sympatique maire de Beaulieu ne sait plusplus [ ] àà quel saint se vouer0
11838cqamg1Université Laval (Québec)MG: Il a le sentiment de se retrouver dansdans [z] uneune impasse stupide Il est10h en désespoir de cause décidé à écrire1z
11839cqamg1Université Laval (Québec)MG: Il a le sentiment de se retrouver dans11z une impasse stupide Il estest [h] enen désespoir de cause décidé à écrire0h,
11840cqamg1Université Laval (Québec)MG: au Premier Ministre pour vérifier si son village était vraimentvraiment [ ] uneune étape nécessaire dans la tournée prévue 0
22426cqamg1Université Laval (Québec)MG: Mes parents viennent de Québ/ euh mon père est né à Verdun mais les deuxdeux [ ] ontont10 été élevés euh0
22427cqamg1Université Laval (Québec)MG: Mes parents viennent de Québ/ euh mon père est né à Verdun mais les deux10 ontont [ ] étéété élevés euh0
22428cqamg1Université Laval (Québec)MG: ui E: uais Euh du côté de ma mère par contre il y a des desdes [z] irlandaisirlandais1z
22429cqamg1Université Laval (Québec)MG: La arrière grand-mère de ma mère étaitétait [ ] irlandaiseirlandaise0
22430cqamg1Université Laval (Québec)MG: Mais pour le reste euh c/-e sont desdes [z] originesorigines françaises1z
22431cqamg1Université Laval (Québec)MG: Ben en fait à âge de quatorze ans euh onon [n] estest déménagés dans la région euh ttawa1nVN
22432cqamg1Université Laval (Québec)MG: J'ai demeuré sixsix [z] ansans là-bas1z
22433cqamg1Université Laval (Québec)MG: Et euh je suis revenue il y a quatre ans pour faire mon baccalauréatbaccalauréat [ ] enen linguistique à Québec0
22434cqamg1Université Laval (Québec)MG: Le cégep suit le secondaire ensuite onon [n] aa le baccalauréat20 à université qui dure habituellement trois10 ou quatre ans1nVN
22435cqamg1Université Laval (Québec)MG: Le cégep suit le secondaire ensuite on a le baccalauréatbaccalauréat [ ] àà université qui dure habituellement trois10 ou quatre ans0
22436cqamg1Université Laval (Québec)MG: Le cégep suit le secondaire ensuite on a le baccalauréat20 à université qui dure habituellement troistrois [ ] ouou quatre ans0
22437cqamg1Université Laval (Québec)MG: Ca c'est ce qui équivaut euh au DEUG je croiscrois [ ] enen France le baccalauréat0
22438cqamg1Université Laval (Québec)MG: Après troistrois [z] ansans ici on a un baccalauréat1z
22439cqamg1Université Laval (Québec)MG: Après trois11z ans ici onon [n] aa un baccalauréat1nVN
22440cqamg1Université Laval (Québec)MG: étudesétudes [ ] universitairesuniversitaires dans la ville de Québec0
22441cqamg1Université Laval (Québec)MG: le secondaire j'enjen [n] aiai fait10 une partie ici autre partie dans la région euh ttawa1nVN
22442cqamg1Université Laval (Québec)MG: le secondaire j'en ai faitfait [ ] uneune partie ici autre partie dans la région euh ttawa0
22443cqamg1Université Laval (Québec)MG: Et c'est ça toutes lesles [z] étudesétude20s universitaires20 à Québec jusqu'à maintenant1z
22444cqamg1Université Laval (Québec)MG: Et c'est ça toutes les11z étude20s universitairesuniversitaires [ ] àà Québec jusqu'à maintenant0

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS