Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur scacy1 a trouvé 121 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
5819scacy1NeuchâtelCY: Alors ça j'ai trouvé vraimentvraiment [ ] intéressantintéressant mais s/ j/ comment dire j'y ai pensé0
5820scacy1NeuchâtelCY: Enfin c'est11z-à-dire que quand j'étaisjétais [ ] àà Genève on me faisait bien remarquer certaines fois que j'avais accent neuchâtelois hein 0
5821scacy1NeuchâtelCY: parce que c'est vrai que j'ai un bonbon [n] accentaccent neuchâtelois1nVO
5822scacy1NeuchâtelCY: C'est comme quand je vaisvais [ ] àà Paris j'essaie toujours de changer puis de de parler20 un petit peu plus rapidement de de0
5823scacy1NeuchâtelCY: C'est comme quand je vais10 à Paris j'essaie toujours de changer puis de de parlerparler [ ] unun petit peu plus rapidement de de0
5824scacy1NeuchâtelCY: de de cachercacher [ ] unun peu mon accent0
5825scacy1NeuchâtelCY: de de cacher20 un peu monmon [n] accentaccent1nVO
5826scacy1NeuchâtelCY: Et puispuis [ ] àà Genève je faisais la même chose hein vraiment je switchais 0
5827scacy1NeuchâtelCY: tu sais quand j'arrivais avec le à la gare euh je faisaisfaisais [ ] unun effort E: uais pour parler différemment0
5828scacy1NeuchâtelCY: en fait s/ comme cette année j'ai eu deux fois hein deuxdeux [z] annéesannées des conducteurs de camion 1z
5829scacy1NeuchâtelCY: mais cette année euh la majorité sauf mais il y enen [n] aa qu'un qui venait du canton de euchâtel 1nVN
5830scacy1NeuchâtelCY: maismais [ ] ilsils venaient tous de Fribourg0
5831scacy1NeuchâtelCY: et puis (toux) ilsils [z] avaientavaient vraiment des des11z accents mais très forts1z
5832scacy1NeuchâtelCY: et puis (toux) ils11z avaient vraiment des desdes [z] accentsaccents mais très forts1z
5833scacy1NeuchâtelCY: et j'ai trouvé ça génial moi j'ai adoré cesces [z] accentsaccents hein j'ai trouvé ça vraiment super puis1z
5834scacy1NeuchâtelCY: et puispuis [ ] entreentre eux même entre Fribourgeois donc0
5835scacy1NeuchâtelCY: ils se critiquaient lesles [z] unsuns les11z autres enfin ils se critiquaient ils se moquaient1z
5836scacy1NeuchâtelCY: ils se critiquaient les11z uns lesles [z] autresautres enfin ils se critiquaient ils se moquaient1z
5837scacy1NeuchâtelCY: puispuis [ ] alorsalors20 en début année je leur ai expliqué histoire de Genève0
5838scacy1NeuchâtelCY: puis10 alorsalors [ ] enen début année je leur ai expliqué histoire de Genève0
5839scacy1NeuchâtelCY: que moi j'avaisjavais [ ] unun bon11n accent neuchâtelois 0
5840scacy1NeuchâtelCY: que moi j'avais20 un bonbon [n] accentaccent neuchâtelois 1n
5841scacy1NeuchâtelCY: puis que voilà à Genève j'avais dû me forcerforcer [ ] unun peu à perdre mon accent puis que finalement0
5842scacy1NeuchâtelCY: puis que voilà à Genève j'avais dû me forcer20 un peu à perdre monmon [n] accentaccent puis que finalement1nVO
5843scacy1NeuchâtelCY: et ben j'étais très contente de monmon [n] accentaccent puis je trouvais qu'il fallait20 en être fière1nVO
5844scacy1NeuchâtelCY: et ben j'étais très contente de mon accent puis je trouvais qu'il fallaitfallait [ ] enen être fière0
5845scacy1NeuchâtelCY: et ben j'étais très contente de mon accent puis je trouvais qu'il fallait20 enen [n] êtreêtre fière1nVN
5846scacy1NeuchâtelCY: et puispuis [ ] ilil fallait surtout pas10 être gêné avoir un accent comme ça 0
5847scacy1NeuchâtelCY: et puis10 il fallait surtout paspas [ ] êtreêtre gêné avoir un accent comme ça 0
5848scacy1NeuchâtelCY: et puis10 il fallait surtout pas10 être gêné avoir unun [n] accentaccent comme ça 1nVN
5849scacy1NeuchâtelCY: alors je leur disais 'mais surtout ne vous moquez pas lesles [z] unsuns des11z autres surtout que vous11z êtes en plus tous fribourgeois donc c'est le comble' (rires)1z
5850scacy1NeuchâtelCY: alors je leur disais 'mais surtout ne vous moquez pas les11z uns desdes [z] autresautres surtout que vous11z êtes en plus tous fribourgeois donc c'est le comble' (rires)1z
5851scacy1NeuchâtelCY: alors je leur disais 'mais surtout ne vous moquez pas les11z uns des11z autres surtout que vousvous [z] êtesêtes en plus tous fribourgeois donc c'est le comble' (rires)1z
5852scacy1NeuchâtelCY: avoir honte de sonson [n] accentaccent c'est c'est de nouveau avoir honte une différence hein1nVO
5853scacy1NeuchâtelCY: donc c'estest [ ] unun peu bête0
5854scacy1NeuchâtelCY: mais c'est surtout c'est pas par rapport auxaux [z] étudiantsétudiants hein c'était surtout par rapport aux collègues1z
5855scacy1NeuchâtelCY: on non ça a jamaisjamais [ ] étéété euh déplaisant ou tu vois négatif0
5856scacy1NeuchâtelCY: maismais [ ] onon me le fait on me le faisait quand même bien remarquer quoi0
5857scacy1NeuchâtelCY: Et ben parlerparler [ ] unun petit peu rapid/ plus rapidement0
5858scacy1NeuchâtelCY: uais parlerparler [ ] unun peu plus pointu je sais pas comment dire plus plus fermé peut-être0
5859scacy1NeuchâtelCY: uais touttout [t] àà fait1t
5860scacy1NeuchâtelCY: moi j'ai toujourstoujours [ ] unun petit peu de peine dans ce milieu académique hein parce que c'est pas c'est pas mon milieu enfin0
5861scacy1NeuchâtelCY: mais donc j'étais pas troptrop [ ] àà aise0
5862scacy1NeuchâtelCY: bon ça pers va entendre mais j'avaisjavais [h] unun petit dictionnaire de poche ailleurs faut que je change les piles mon petit Larousse0h
5863scacy1NeuchâtelCY: qui est super hein c'estest [ ] unun Petit Robert0
5864scacy1NeuchâtelCY: euh électronique hum parce que j'avais pas de dictionnaire là-bas hein comme j'étaisjétais [ ] enen salle de phonétique il y avait pas de dictionnaire0
5865scacy1NeuchâtelCY: j'avais pas de bureau donc euh voilà et puis euh ben chaque fois que j'utilisaisjutilisais [ ] unun dictionnaire fallait20 aller20 au secrétariat donc ç'était20 un petit peu compliqué0
5866scacy1NeuchâtelCY: j'avais pas de bureau donc euh voilà et puis euh ben chaque fois que j'utilisais20 un dictionnaire fallaitfallait [ ] alleraller20 au secrétariat donc ç'était20 un petit peu compliqué0
5867scacy1NeuchâtelCY: j'avais pas de bureau donc euh voilà et puis euh ben chaque fois que j'utilisais20 un dictionnaire fallait20 alleraller [ ] auau secrétariat donc ç'était20 un petit peu compliqué0
5868scacy1NeuchâtelCY: j'avais pas de bureau donc euh voilà et puis euh ben chaque fois que j'utilisais20 un dictionnaire fallait20 aller20 au secrétariat donc ç'étaitçétait [ ] unun petit peu compliqué0
5869scacy1NeuchâtelCY: donc je m'étaismétais [ ] achetéacheté ce petit Larousse mais ça m'est10 arrivé des fois (rires)0
5870scacy1NeuchâtelCY: donc je m'étais20 acheté ce petit Larousse mais ça m'estmest [ ] arrivéarrivé des fois (rires)0
5871scacy1NeuchâtelCY: par exemple pendant la la réunion des desdes [z] enseignantsenseignants1z
5872scacy1NeuchâtelCY: puis c'est vrai que souvent euh c'était le cas puis j'étaisjétais [ ] unun petit peu en décalage par rapport20 à ça parce qu'il me semblait que j'étais pas10 à la hauteur si tu veux0
5873scacy1NeuchâtelCY: puis c'est vrai que souvent euh c'était le cas puis j'étais20 un petit peu en décalage par rapportrapport [ ] àà ça parce qu'il me semblait que j'étais pas10 à la hauteur si tu veux0
5874scacy1NeuchâtelCY: puis c'est vrai que souvent euh c'était le cas puis j'étais20 un petit peu en décalage par rapport20 à ça parce qu'il me semblait que j'étais paspas [ ] àà la hauteur si tu veux0
5875scacy1NeuchâtelCY: par rapportrapport [ ] àà ça parce que j'ai aussi une mémoire qui est pouf0
5876scacy1NeuchâtelCY: qui est un peu défaillante donc (rires) mais ça depuis toujours hein j'ai jamaisjamais [ ] eueu une bonne mémoire mais si tu veux dans13 un milieu académique0
5877scacy1NeuchâtelCY: qui est un peu défaillante donc (rires) mais ça depuis toujours hein j'ai jamais20 eu une bonne mémoire mais si tu veux dansdans [ ] unun milieu académique3
5878scacy1NeuchâtelCY: parce que même maintenantmaintenant [ ] àà école euh0
5879scacy1NeuchâtelCY: ça m'arrive hein oublier des choses puis les lesles [z] apprentisapprentis ils me le font remarquer hein1z
5880scacy1NeuchâtelCY: puispuis [ ] ilsils me disent ils me disent souvent enfin il y en a un cette année il me disait toujours pers 'Han mais Madame mais vous11z avez la mémoire un poisson rouge' (rires)0
5881scacy1NeuchâtelCY: puis10 ils me disent ils me disent souvent enfin il y enen [n] aa un cette année il me disait toujours pers 'Han mais Madame mais vous11z avez la mémoire un poisson rouge' (rires)1nVN
5882scacy1NeuchâtelCY: puis10 ils me disent ils me disent souvent enfin il y en a un cette année il me disait toujours pers 'Han mais Madame mais vousvous [z] avezavez la mémoire un poisson rouge' (rires)1z
8400scacy1NeuchâtelCY: que j'ai lu dans le journal là par rapportrapport [ ] àà PMP0
8401scacy1NeuchâtelPY: Faut voir quand même un petit peu plus loin CY: Ben disons qu'ilsils [z] ontont quand même mentionné hum ils11z ont mentionné avis du du Conseil fédéral PY: faut voir plusieurs sons de cloche1z
8402scacy1NeuchâtelPY: Faut voir quand même un petit peu plus loin CY: Ben disons qu'ils11z ont quand même mentionné hum ilsils [z] ontont mentionné avis du du Conseil fédéral PY: faut voir plusieurs sons de cloche1z
8403scacy1NeuchâtelCY: ouais de substances nocives qui sontsont [ ] interditinterdit20 au niveau européen0
8404scacy1NeuchâtelCY: ouais de substances nocives qui sont10 interditinterdit [ ] auau niveau européen0
8405scacy1NeuchâtelCY: uais PY: oui ou non si CY: si si mais si tu veux dans lesles [z] autresautres pays10 européens1z
8406scacy1NeuchâtelCY: uais PY: oui ou non si CY: si si mais si tu veux dans les11z autres payspays [ ] européenseuropéens0
8407scacy1NeuchâtelCY: euh la production de ces cigarettescigarettes [ ] esttest11t interdite PY: interdite0
8408scacy1NeuchâtelCY: euh la production de ces cigarettes20 estest [t] interditeinterdite PY: interdite1t
8409scacy1NeuchâtelCY: maismais [ ] enen Suisse c'est10 encore autorisé PY: XX0
8410scacy1NeuchâtelCY: mais10 en Suisse c'estest [ ] encoreencore autorisé PY: XX0
8411scacy1NeuchâtelCY: ui ben justementjustement [h] ilil y a des des conflits par rapport20 à ça PY: il y a déjà des voix qui élèvent CY: hum hum0h
8412scacy1NeuchâtelCY: ui ben justement20h il y a des des conflits par rapportrapport [ ] àà ça PY: il y a déjà des voix qui élèvent CY: hum hum0
8413scacy1NeuchâtelCY: mais le Conseil fédéral défend euh PMP par rapportrapport [ ] àà ça0
8414scacy1NeuchâtelCY: et puis PMP dit que justement les payspays [ ] asiatiquesasiatiques sont0
8415scacy1NeuchâtelCY: parce qu'en fait c'estest [ ] uniquementuniquement20 au profit PY: non j'en dis0
8416scacy1NeuchâtelCY: parce qu'en fait c'est10 uniquementuniquement [ ] auau profit PY: non j'en dis0
8417scacy1NeuchâtelCY: maismais [ ] enen tout cas j/ PY: c'est pas qu'ils sont pour euh intoxiquer nos amis euh asiatiques c'est pas du tout ça0
8418scacy1NeuchâtelCY: c'est monmon [n] avisavis PY: Ah XXXX1nVO
8419scacy1NeuchâtelPY: ça doit être neuchâtelois (rires) CY: uais parce que je pense que dans le dictionnaire sous phonétique c'estest [h] avisavis0h
8420scacy1NeuchâtelCY: Puis qu'est-ce que tu disaisdisais [ ] encoreencore Tu te rappelles0
8421scacy1NeuchâtelCY: n peut facilementfacilement [ ] arrêterarrêter hein PY: Imagine la pauvre qui devra analyser ça0
8422scacy1NeuchâtelCY: n va pas parler boulot parce qu'onon [n] estest10 en vacances1nVN
8423scacy1NeuchâtelCY: n va pas parler boulot parce qu'on estest [ ] enen vacances0
8424scacy1NeuchâtelPY: pas de souci CY: Je savais pas si tu devais avoir sous lesles [z] yeuxyeux pour te rappeler de quoi que ce soit PY: Pas de souci1z
16009scacy1NeuchâtelLe village de Beaulieu estest [t] enen grand11t émoi1t
16010scacy1NeuchâtelLe village de Beaulieu est11t en grandgrand [t] émoiémoi1t
16011scacy1NeuchâtelLe Premier Ministre a enen [n] effeteffet décidé de faire étape dans cette commune au cours de sa tournée de la région en fin année1nVN
16012scacy1Neuchâtelses chemiseschemises [ ] enen soie0
16013scacy1Neuchâtelquatrième aux JeuxJeux [z] Olympiqueslympiques de Berlin en mille neuf cent trente-six1z
16014scacy1Neuchâtelet plus récemment sonson [n] usineusine de pâtes10 italiennes1nVN
16015scacy1Neuchâtelet plus récemment son usine de pâtespâtes [ ] italiennesitaliennes0
16016scacy1NeuchâtelQu'est-ce qui a donc valu à Beaulieu ce grandgrand [t] honneurhonneur1t
16017scacy1Neuchâtellassé des circuitscircuits [ ] habituelshabituels qui tournaient toujours20 autour des mêmes villes0
16018scacy1Neuchâtellassé des circuits20 habituels qui tournaient toujourstoujours [ ] autourautour des mêmes villes0
16019scacy1Neuchâtelestest [t] enen revanche très11z inquiet1t

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS