Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur scapy1 a trouvé 157 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
9276scapy1NeuchâtelPY: alors oui à Colombier onon [n] aa fait quoi trois trois11z emplacements on a fait1nVN
9277scapy1NeuchâtelPY: alors oui à Colombier on a fait quoi trois troistrois [z] emplacementsemplacements on a fait1z
9278scapy1NeuchâtelPY: alors oui à Colombier on a fait quoi trois trois11z emplacements onon [n] aa fait1nVN
9279scapy1NeuchâtelPY: quandquand [t] onon est10 arrivés20 à Colombier on a loué on louait20 une un appartement20 à Sombacour1t
9280scapy1NeuchâtelPY: quand11t onon [n] estest10 arrivés20 à Colombier on a loué on louait20 une un appartement20 à Sombacour1nVN
9281scapy1NeuchâtelPY: quand11t on estest [ ] arrivésarrivés20 à Colombier on a loué on louait20 une un appartement20 à Sombacour0
9282scapy1NeuchâtelPY: quand11t on est10 arrivésarrivés [ ] àà Colombier on a loué on louait20 une un appartement20 à Sombacour0
9283scapy1NeuchâtelPY: quand11t on est10 arrivés20 à Colombier onon [n] aa loué on louait20 une un appartement20 à Sombacour1nVN
9284scapy1NeuchâtelPY: quand11t on est10 arrivés20 à Colombier on a loué on louaitlouait [ ] uneune un appartement20 à Sombacour0
9285scapy1NeuchâtelPY: quand11t on est10 arrivés20 à Colombier on a loué on louait20 une unun [n] appartementappartement20 à Sombacour1nVN
9286scapy1NeuchâtelPY: quand11t on est10 arrivés20 à Colombier on a loué on louait20 une un appartementappartement [ ] àà Sombacour0
9287scapy1NeuchâtelPY: et puispuis [ ] aprèsaprès20 on a eu occasion de déménager dans11z une maison un peu plus confortable au Chaillet0
9288scapy1NeuchâtelPY: et puis10 aprèsaprès [ ] onon a eu occasion de déménager dans11z une maison un peu plus confortable au Chaillet0
9289scapy1NeuchâtelPY: et puis10 après20 onon [n] aa eu occasion de déménager dans11z une maison un peu plus confortable au Chaillet1nVN
9290scapy1NeuchâtelPY: et puis10 après20 on a eu occasion de déménager dansdans [z] uneune maison un peu plus confortable au Chaillet1z
9291scapy1NeuchâtelPY: onon [n] estest restés cinq ou six11z ans1nVN
9292scapy1NeuchâtelPY: on est restés cinq ou sixsix [z] ansans1z
9293scapy1NeuchâtelPY: et puis maintenant ben depuis deuxdeux [z] ansans on habite ici à au Crêt Mouchet1z
9294scapy1NeuchâtelPY: et puis maintenant ben depuis deux11z ans onon [n] habitehabite ici à au Crêt Mouchet1nVN
9295scapy1NeuchâtelPY: onon [n] estest toujours20 impliqués dans des combines de style euh il y a eu ce qu'ils11z appelaient la FEVE la fête des Vendanges de1nVN
9296scapy1NeuchâtelPY: on est toujourstoujours [ ] impliquésimpliqués dans des combines de style euh il y a eu ce qu'ils11z appelaient la FEVE la fête des Vendanges de0
9297scapy1NeuchâtelPY: on est toujours20 impliqués dans des combines de style euh il y a eu ce qu'ilsils [z] appelaientappelaient la FEVE la fête des Vendanges de1z
9298scapy1NeuchâtelPY: de euchâtel où Colombier étaitétait [ ] invitéinvité0
9299scapy1NeuchâtelPY: puis là je me suissuis [ ] impliquéimpliqué dans dans la décoration de la tente etc euh0
9300scapy1NeuchâtelPY: au FC Auvernier je suissuis [ ] unun peu impliqué dans les l/0
9301scapy1NeuchâtelPY: Et puis sinon ouais il y a j'ai aussi desdes [z] amisamis on fait de la voile à la à la Galère à Auvernier aussi enfin ça c'est1z
9302scapy1NeuchâtelPY: desdes [z] anecdotesanecdotes (rires) E: ouais je sais pas des choses par exemple quand vous étiez petit il y avait des choses particulières1z
9303scapy1NeuchâtelPY: que j'aimais faire non mais j'ai desdes [z] anecdotesanecdotes euh de famille quoi des1z
9304scapy1NeuchâtelPY: desdes [z] élémentséléments euh1z
9305scapy1NeuchâtelPY: plusplus [z] ouou moins10h intéressants E: (rires) ou plus11z ou moins stupides mais1z
9306scapy1NeuchâtelPY: plus11z ou moinsmoins [h] intéressantsintéressants E: (rires) ou plus11z ou moins stupides mais0h
9307scapy1NeuchâtelPY: plus11z ou moins10h intéressants E: (rires) ou plusplus [z] ouou moins stupides mais1z
9308scapy1NeuchâtelPY: j'ai desdes [z] onclesoncles qui sont chasseurs1z
9309scapy1NeuchâtelPY: j'arriverais paspas [ ] àà tirer sur un oiseau je crois (rires) E: uais0
9310scapy1NeuchâtelPY: j'arriverais pas10 à tirer sur unun [n] oiseauoiseau je crois (rires) E: uais1nVN
9311scapy1NeuchâtelE: Vous êtes jamais allé avec euh ah si PY: Et pis si justement je suissuis [ ] alléallé puis euh0
9312scapy1NeuchâtelPY: Bon c'estest [ ] assezassez particulier quoi on est (rires)0
9313scapy1NeuchâtelPY: Bon c'est10 assez particulier quoi onon [n] estest (rires)1nVN
9314scapy1NeuchâtelPY: euh une fois onon [n] yy est10 allé j'étais20 avec moi un de mes cousins ma mère a1nVN
9315scapy1NeuchâtelPY: euh une fois on y estest [ ] alléallé j'étais20 avec moi un de mes cousins ma mère a0
9316scapy1NeuchâtelPY: euh une fois on y est10 allé j'étaisjétais [ ] avecavec moi un de mes cousins ma mère a0
9317scapy1NeuchâtelPY: j/ sept frèresfrères [ ] etet puis10 une soeur0
9318scapy1NeuchâtelPY: j/ sept frères10 et puispuis [ ] uneune soeur0
9319scapy1NeuchâtelPY: puis j/ sur les sept frères je crois qu'il y enen [n] aa cinq qui sont chasseurs20 alors ils chassent10 un peu en famille1nVN
9320scapy1NeuchâtelPY: puis j/ sur les sept frères je crois qu'il y en a cinq qui sont chasseurschasseurs [ ] alorsalors ils chassent10 un peu en famille0
9321scapy1NeuchâtelPY: puis j/ sur les sept frères je crois qu'il y en a cinq qui sont chasseurs20 alors ils chassentchassent [ ] unun peu en famille0
9322scapy1NeuchâtelPY: quelquefois je suissuis [ ] alléallé avec euh mes11z oncles10 et puis des cousins cousines euh0
9323scapy1NeuchâtelPY: quelquefois je suis10 allé avec euh mesmes [z] onclesoncles10 et puis des cousins cousines euh1z
9324scapy1NeuchâtelPY: quelquefois je suis10 allé avec euh mes11z onclesoncles [ ] etet puis des cousins cousines euh0
9325scapy1NeuchâtelPY: quandquand [t] euheuh on y était20 une fois on était20 avec les z/ mes cousins20 et puis1t
9326scapy1NeuchâtelPY: quand11t euh onon [n] yy était20 une fois on était20 avec les z/ mes cousins20 et puis1nVN
9327scapy1NeuchâtelPY: quand11t euh on y étaitétait [ ] uneune fois on était20 avec les z/ mes cousins20 et puis0
9328scapy1NeuchâtelPY: quand11t euh on y était20 une fois onon [n] étaitétait20 avec les z/ mes cousins20 et puis1nVN
9329scapy1NeuchâtelPY: quand11t euh on y était20 une fois on étaitétait [ ] avecavec les z/ mes cousins20 et puis0
9330scapy1NeuchâtelPY: quand11t euh on y était20 une fois on était20 avec les z/ mes cousinscousins [ ] etet puis0
9331scapy1NeuchâtelPY: on doit pas tirer sur les les femelles hein onon [n] étaitétait20 à la chasse il y avait des chevreuils euh lièvres etc1nVN
9332scapy1NeuchâtelPY: on doit pas tirer sur les les femelles hein on étaitétait [ ] àà la chasse il y avait des chevreuils euh lièvres etc0
9333scapy1NeuchâtelPY: et puis mon mon cousin a demandé ilsils [z] avaientavaient20 abattu un1z
9334scapy1NeuchâtelPY: et puis mon mon cousin a demandé ils11z avaientavaient [ ] abattuabattu un0
9335scapy1NeuchâtelPY: un chevreuil entre parenthèses (rires) et puispuis [ ] ilil demandait pourquoi il avait pas de bois parce que c'était20 une femelle 0
9336scapy1NeuchâtelPY: un chevreuil entre parenthèses (rires) et puis10 il demandait pourquoi il avait pas de bois parce que c'étaitétait [ ] uneune femelle 0
9337scapy1NeuchâtelPY: puis donc c'étaitétait [ ] interditinterdit donc c'est c'est des11z anecdotes comme ça de chasse0
9338scapy1NeuchâtelPY: puis donc c'était20 interdit donc c'est c'est desdes [z] anecdotesanecdotes comme ça de chasse1z
9339scapy1NeuchâtelPY: ou j'ai aussi monmon [n] oncleoncle qui1nVN
9340scapy1NeuchâtelPY: qui étaitétait [ ] avecavec un lièvre qui lui courrait devant20 et puis0
9341scapy1NeuchâtelPY: qui était20 avec un lièvre qui lui courrait devantdevant [ ] etet puis0
9342scapy1NeuchâtelPY: il étaitétait [ ] avecavec son fusil puis10 il était tellement20 énervé qu'il voulait mettre ses cartouches20 et puis10 il y arrivait pas il les mettait20 à côté donc (rires)0
9343scapy1NeuchâtelPY: il était20 avec son fusil puispuis [ ] ilil était tellement20 énervé qu'il voulait mettre ses cartouches20 et puis10 il y arrivait pas il les mettait20 à côté donc (rires)0
9344scapy1NeuchâtelPY: il était20 avec son fusil puis10 il était tellementtellement [ ] énervéénervé qu'il voulait mettre ses cartouches20 et puis10 il y arrivait pas il les mettait20 à côté donc (rires)0
9345scapy1NeuchâtelPY: il était20 avec son fusil puis10 il était tellement20 énervé qu'il voulait mettre ses cartouchescartouches [ ] etet puis10 il y arrivait pas il les mettait20 à côté donc (rires)0
9346scapy1NeuchâtelPY: il était20 avec son fusil puis10 il était tellement20 énervé qu'il voulait mettre ses cartouches20 et puispuis [ ] ilil y arrivait pas il les mettait20 à côté donc (rires)0
9347scapy1NeuchâtelPY: il était20 avec son fusil puis10 il était tellement20 énervé qu'il voulait mettre ses cartouches20 et puis10 il y arrivait pas il les mettaitmettait [ ] àà côté donc (rires)0
9348scapy1NeuchâtelPY: maismais [ ] uneune anecdote par rapport toujours20 à ces chasseurs qui est10 intéressante c'est celle où0
9349scapy1NeuchâtelPY: mais10 une anecdote par rapport toujourstoujours [ ] àà ces chasseurs qui est10 intéressante c'est celle où0
9350scapy1NeuchâtelPY: mais10 une anecdote par rapport toujours20 à ces chasseurs qui estest [ ] intéressanteintéressante c'est celle où0
9351scapy1NeuchâtelPY: il devaitdevait [ ] alleraller il y avait la possibilité de tuer des daims euh c'était à0
9352scapy1NeuchâtelPY: je crois que c'étaitétait [ ] unun vétérinaire ou je sais plus qui tenait10 au Val-de-Ruz il avait20 un parc0
9353scapy1NeuchâtelPY: je crois que c'était20 un vétérinaire ou je sais plus qui tenaittenait [ ] auau Val-de-Ruz il avait20 un parc0
9354scapy1NeuchâtelPY: je crois que c'était20 un vétérinaire ou je sais plus qui tenait10 au Val-de-Ruz il avaitavait [ ] unun parc0
9355scapy1NeuchâtelPY: puispuis [ ] EE: Hum hum PY: il avait des daims puis autres13 animaux0
9356scapy1NeuchâtelPY: puis10 E: Hum hum PY: il avait des daims puis autresautres [ ] animauxanimaux3
9357scapy1NeuchâtelPY: puispuis [ ] ilil pouvait les il les vendait mais vivants puis10 on pouvait20 aller les tuer0
9358scapy1NeuchâtelPY: puis10 il pouvait les il les vendait mais vivants puispuis [ ] onon pouvait20 aller les tuer0
9359scapy1NeuchâtelPY: puis10 il pouvait les il les vendait mais vivants puis10 on pouvaitpouvait [ ] alleraller les tuer0
9360scapy1NeuchâtelPY: enfin le frère qui voulaitvoulait [ ] alleraller tuer ce daim0
9361scapy1NeuchâtelPY: tuer ce daim maismais [ ] ilszils11z y ont donné un fusil qui était pas du tout10 adapté0
9362scapy1NeuchâtelPY: tuer ce daim mais10 ilsils [z] yy ont donné un fusil qui était pas du tout10 adapté1z
9363scapy1NeuchâtelPY: tuer ce daim mais10 ils11z y ont donné un fusil qui était pas du touttout [ ] adaptéadapté0
9364scapy1NeuchâtelPY: par contre ses frèresfrères [ ] etet nous on a0
9365scapy1NeuchâtelPY: bon nous on a moyennement rigolé sur le moment maismais [ ] aprèsaprès20 on a bien ri parce qu'en fait c'était pas du tout10 assez puissant pour tuer la bête0
9366scapy1NeuchâtelPY: bon nous on a moyennement rigolé sur le moment mais10 aprèsaprès [ ] onon a bien ri parce qu'en fait c'était pas du tout10 assez puissant pour tuer la bête0
9367scapy1NeuchâtelPY: bon nous on a moyennement rigolé sur le moment mais10 après20 onon [n] aa bien ri parce qu'en fait c'était pas du tout10 assez puissant pour tuer la bête1nVN
9368scapy1NeuchâtelPY: bon nous on a moyennement rigolé sur le moment mais10 après20 on a bien ri parce qu'en fait c'était pas du touttout [ ] assezassez puissant pour tuer la bête0
9369scapy1NeuchâtelPY: puispuis [ ] onon a dû y reprendre à je sais plus combien de fois0
9370scapy1NeuchâtelPY: puis10 onon [n] aa dû y reprendre à je sais plus combien de fois1nVN
9371scapy1NeuchâtelPY: le frère là a n'a pas vraimentvraiment [ ] appréciéapprécié la blague et puis euh0
9372scapy1NeuchâtelPY: ça a faitfait [ ] unun peu des11z histoires dans la famille quoi0
9373scapy1NeuchâtelPY: ça a fait10 un peu desdes [z] histoireshistoires dans la famille quoi1z
9374scapy1NeuchâtelPY: desdes [z] anecdotesanecdotes voilà euh enfants je me souviens chasseurs etc1z
9375scapy1NeuchâtelPY: sinon desdes [z] anecdotesanecdotes euh1z

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS