Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur svaab1 a trouvé 225 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
638svaab1NyonAB: Bon ben je suis toujours restée euh trèstrès [z] activeactive en comptabilité1z
639svaab1NyonAB: ù je peux faire des mandatsmandats [ ] iciici à la maison0
640svaab1NyonAB: Alors vraiment j'ai beaucoup de plaisir à à travaillertravailler [ ] aussiaussi de mes doigts0
641svaab1NyonAB: unun [n] harmoniumharmonium Donc je joue de harmonium1nVN
642svaab1NyonAB: J'ai fait partie un chur mixte J'aimais beaucoup chanterchanter [ ] aussiaussi0
643svaab1NyonAB: Et puis puis ben voilà Ben j'ai élevé mes deuxdeux [z] enfantsenfants1z
644svaab1NyonAB: Les deuxdeux [ ] aimentaiment10 aussi la musique0
645svaab1NyonAB: Les deux10 aimentaiment [ ] aussiaussi la musique0
646svaab1NyonAB: Mon mari alors lui aime aussi la musique Il a jamaisjamais [ ] eueu opportunité apprendre0
647svaab1NyonAB: MaisMais [ ] ilil est10 autodidacte Alors20 il joue de accordéon0
648svaab1NyonAB: Mais10 il estest [ ] autodidacteautodidacte Alors20 il joue de accordéon0
649svaab1NyonAB: Mais10 il est10 autodidacte AlorsAlors [ ] ilil joue de accordéon0
650svaab1NyonAB: Il joue de la flûte douce Il parfoisparfois [ ] ilil joue presque0
651svaab1NyonAB: du cor desdes [z] AlpesAlpes Il est11t acheté un cor des11z Alpes mais disons20 il joue tout oreille Il a pas euh1z
652svaab1NyonAB: du cor des11z Alpes Il estest [t] achetéacheté un cor des11z Alpes mais disons20 il joue tout oreille Il a pas euh1t
653svaab1NyonAB: du cor des11z Alpes Il est11t acheté un cor desdes [z] AlpesAlpes mais disons20 il joue tout oreille Il a pas euh1z
654svaab1NyonAB: du cor des11z Alpes Il est11t acheté un cor des11z Alpes mais disonsdisons [ ] ilil joue tout oreille Il a pas euh0
655svaab1NyonAB: Il a malheureusement pas pu prendre de courscours [ ] etet apprendre la musique comme0
656svaab1NyonAB: comme moi ou comme nosnos [z] enfantsenfants1z
657svaab1NyonAB: nOn [n] avaitavait pas opportunité quand11t on était jeune1nVN
658svaab1NyonAB: n avait pas opportunité quandquand [t] onon était jeune1t
659svaab1NyonAB: n avait pas opportunité quand11t onon [n] étaitétait jeune1nVN
660svaab1NyonAB: nOn [n] avaitavait pas les moyens parce que c'était tout pour la maison1nVN
661svaab1NyonAB: Moi j'aime paspas [ ] alleraller20 en avion n aime0
662svaab1NyonAB: Moi j'aime pas10 alleraller [ ] enen avion n aime0
663svaab1NyonAB: Moi j'aime pas10 aller20 enen [n] avionavion n aime1nVN
664svaab1NyonAB: Moi j'aime pas10 aller20 en avion nOn [n] aimeaime1nVN
665svaab1NyonAB: Il aime pas les les plages Alors onon [n] estest très11z heureux à la maison1nVN
666svaab1NyonAB: Il aime pas les les plages Alors on est trèstrès [z] heureuxheureux à la maison1z
667svaab1NyonAB: Et puis maintenantmaintenant [ ] avecavec tout ce qu'on voit10 et ce qu'on entend ça fait pas très plaisir non plus aller trop0
668svaab1NyonAB: Et puis maintenant20 avec tout ce qu'on voitvoit [ ] etet ce qu'on entend ça fait pas très plaisir non plus aller trop0
669svaab1NyonAB: Et puis maintenant20 avec tout ce qu'on voit10 et ce qu'onon [n] entendentend ça fait pas très plaisir non plus aller trop1nVN
670svaab1NyonAB: Ben moi je pense que c'est pas pire qu'avant seulementseulement [ ] onon a une information qui est tellement rapide maintenant que 0
671svaab1NyonAB: Ben moi je pense que c'est pas pire qu'avant seulement20 onon [n] aa une information qui est tellement rapide maintenant que 1nVN
672svaab1NyonAB: Ben moi je pense que c'est pas pire qu'avant seulementseulement [ ] onon a0
673svaab1NyonAB: Ben moi je pense que c'est pas pire qu'avant seulement20 onon [n] aa1nVN
674svaab1NyonAB: se chicanaient tout le temps se euh C'estCest [ ] unun petit peu la la loi de la jungle hein0
675svaab1NyonAB: Mais maintenant bon c'estest [ ] unun peu Ça devient20 un petit peu quand même alarmant je trouve quand même0
676svaab1NyonAB: Mais maintenant bon c'est10 un peu Ça devientdevient [ ] unun petit peu quand même alarmant je trouve quand même0
677svaab1NyonAB: Mais bon onon [n] aa finalement le la vie qu'on plus11z ou moins qu'on souhaite se faire1nVN
678svaab1NyonAB: Mais bon on a finalement le la vie qu'on plusplus [z] ouou moins qu'on souhaite se faire1z
679svaab1NyonAB: Puis puis je trouve qu'il y a assez autres belles choseschoses [ ] àà voir autour de nous0
680svaab1NyonAB: J'ai toujours côtoyé beaucoup de jeunesjeunes [ ] etet je trouve qu'il y a une jeunesse magnifique0
681svaab1NyonAB: Mais de ce qui va bienbien [ ] onon parle pas0
682svaab1NyonAB: C'estCest [t] uneune mentalité que je trouve un petit peu décevante1t
683svaab1NyonAB: nOn [n] entendentend toujours ah ces jeunes ces jeunes ces jeunes1nVN
684svaab1NyonAB: Alors moi je me m'oppose toujours violemmentviolemment [ ] enen disant20 il y a une jeunesse magnifique0
685svaab1NyonAB: Alors moi je me m'oppose toujours violemment20 en disantdisant [ ] ilil y a une jeunesse magnifique0
686svaab1NyonAB: Mais bon ça ça va bien C'est pas rigolo (bruit) en parler euh dans les journauxjournaux [ ] ouou à la télé hein0
687svaab1NyonAB: Les médias elleselles [z] aimentaiment mieux ce qui est10 à sensation désagréable ou triste plutôt que (pause) ce qui va bien1z
688svaab1NyonAB: Les médias elles11z aiment mieux ce qui estest [ ] àà sensation désagréable ou triste plutôt que (pause) ce qui va bien0
689svaab1NyonE: ui c'est dommage AB: Je trouve que c'estest [t] unun peu dommage1t
690svaab1NyonAB: de belles choses qui mériteraient être euh être signaléessignalées [ ] ouou relevées mais 0
691svaab1NyonAB: qui groupe maintenantmaintenant [ ] uneune vingtaine de mamans de jour0
692svaab1NyonAB: et qui garde euh à peu près quarante huithuit [t] enfantsenfants qui sont qui sont placés1t
693svaab1NyonAB: Mais moi je ne fais je fais que la comptabilité les factures ousNous [z] avonsavons20 une coordinatrice qui1z
694svaab1NyonAB: Mais moi je ne fais je fais que la comptabilité les factures ous11z avonsavons [ ] uneune coordinatrice qui0
695svaab1NyonAB: qui cherche les mamans qui place lesles [z] enfantsenfants20 et1z
696svaab1NyonAB: qui cherche les mamans qui place les11z enfantsenfants [ ] etet0
697svaab1NyonAB: Et oui qui occupe disons de la relation parentsparents [ ] enfantenfant0
698svaab1NyonAB: parents qui reçoivent mamans qui reçoiventreçoivent [ ] ouou parents qui désirent placer leurs11z enfants0
699svaab1NyonAB: parents qui reçoivent mamans qui reçoivent20 ou parents qui désirent placer leursleurs [z] enfantsenfants1z
700svaab1NyonAB: Je fais les facturesfactures [ ] etet je paye les mamans de jour0
701svaab1NyonAB: PuisPuis [,] ayantayant pas10 été ailleurs je peux pas faire la comparaison hein0,
702svaab1NyonAB: Puis10 ayant paspas [ ] étéété ailleurs je peux pas faire la comparaison hein0
703svaab1NyonAB: Ça c'estest [t] unun peu difficile de de de dire là il y a ça 1t
704svaab1NyonAB: comme à la monnaie la p/la p/la commentcomment [ ] estceest-ce qu'on dit Le côté face et le côté pile hein0
705svaab1NyonAB: Alors il y a des choses qui vont bien puispuis [ ] ilil y en a qui vont pas0
706svaab1NyonAB: Alors il y a des choses qui vont bien puis10 il y enen [n] aa qui vont pas1nVN
707svaab1NyonAB Puis autres euh pour certains rien ne va jamaisjamais [ ] etet puis 0
708svaab1NyonAB: Ça dépenddépend [ ] aussiaussi quand même un petit peu son son état esprit0
709svaab1NyonAB: Ça dépend20 aussi quand même un petit peu son sonson [n] étatétat esprit1nVN
710svaab1NyonAB: Comme pers ben moi j'ai toujourstoujours [ ] étéété mère au foyer 0
711svaab1NyonAB: parce que j'estimais bon à époque c'est vrai qu'onon [n] avaitavait pas le choix1nVN
712svaab1NyonAB: Mais j'estimais que si on faisait des enfants qu'on créaitcréait [ ] uneune famille 0
713svaab1NyonAB: ben c'était pour enen [n] occuperoccuper20 et non pas pour les1nVN
714svaab1NyonAB: ben c'était pour en occuperoccuper [ ] etet non pas pour les0
715svaab1NyonAB: Les femmes se trouvent euh dévalorisées si elles restentrestent [ ] àà la maison0
716svaab1NyonAB: et puispuis [ ] onon peut pas n est10 obligé a/accepter ce qui se passe hein0
717svaab1NyonAB: et puis10 on peut pas nOn [n] estest10 obligé a/accepter ce qui se passe hein1nVN
718svaab1NyonAB: et puis10 on peut pas n estest [ ] obligéobligé a/accepter ce qui se passe hein0
719svaab1NyonAB: Ben moi j'ai tou/ mon mari a toujourstoujours [ ] habitéhabité lieu J'ai toujours20 habité lieu0
720svaab1NyonAB: Ben moi j'ai tou/ mon mari a toujours20 habité lieu J'ai toujourstoujours [ ] habitéhabité lieu0
721svaab1NyonAB: Et puis ben euh onon [n] aimeaime vivre notre vie de de famille1nVN
722svaab1NyonAB: nOn [n] estest bien10 avec tout le monde mais sans11z être euh 1nVN
723svaab1NyonAB: n est bienbien [ ] avecavec tout le monde mais sans11z être euh 0
724svaab1NyonAB: n est bien10 avec tout le monde mais sanssans [z] êtreêtre euh 1z
725svaab1NyonAB: spécialementspécialement [ ] àà Comment20 est-ce qu'il faut dire 0
726svaab1NyonAB: spécialement20 à CommentComment [ ] estceest-ce qu'il faut dire 0
727svaab1NyonAB: Je sais pas Qu'est-ce que vousvous [z] aimeriezaimeriez que je vous dise1z
728svaab1NyonAB: nOn [n] aa la chance avoir des montagnes avoir un lac1nVN
729svaab1NyonAB: C'est vrai qu'il y a des structures qui peuventpeuvent [ ] êtreêtre euh 0
730svaab1NyonAB: mieuxmieux [ ] ailleursailleurs20 et puis puis finalement je crois quand même que0
731svaab1NyonAB: mieux10 ailleursailleurs [ ] etet puis puis finalement je crois quand même que0
732svaab1NyonAB: Même il y a des tas de choseschoses [ ] àà changer20 on est quand même pas si mal chez nous hein0
733svaab1NyonAB: Même il y a des tas de choses20 à changerchanger [ ] onon est quand même pas si mal chez nous hein0
734svaab1NyonAB: Même il y a des tas de choses20 à changer20 onon [n] estest quand même pas si mal chez nous hein1nVN
735svaab1NyonAB: Mais bon vousvous [z] avezavez des gens qui aura qui aura toujours quelque chose qui va pas1z
736svaab1NyonAB: de voir euh on dit chez nous si onon [n] aa un verre qui est rempli à la moitié1nVN
737svaab1NyonAB: Alors les positifs diront mon verre estest [t] àà moitié plein1t

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS