Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur svalr1 a trouvé 32 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
16189svalr1NyonLR: Moi je vote toujourstoujours [ ] unun petit peu Ecolo même si je les connais pas Mais par principe0
16190svalr1NyonLR: ui je crois qu'ils (X) ils y mettraient paspas [ ] autantautant que ça hein0
16191svalr1NyonLR: PuisPuis [ ] ilil y a encore quoi0
16192svalr1NyonLR: Les trente sixsix [z] heuresheures RB: Les trente six heures Ça c'est ça c'est U puis les11z élections1z
16193svalr1NyonLR: Les trente six11z heures RB: Les trente six heures Ça c'est ça c'est U puis lesles [z] électionsélections1z
16194svalr1NyonLR: Sont pas prêtsprêts [ ] àà lâcher de leur salaire euh toutes façons0
16195svalr1NyonLR: PayésPayés [ ] àà heure0
16196svalr1NyonLR: J'attends euh RB: Ça fait comme aux ÉtatsÉtats [z] UnisUnis on va être payé trente six11z heures1z
16197svalr1NyonLR: J'attends euh RB: Ça fait comme aux États11z Unis on va être payé trente sixsix [z] heuresheures1z
16198svalr1NyonLR: Puis quoi tu paumes tu paumespaumes [ ] unun jour par mois en plus0
16199svalr1NyonLR: Ça RB: ui donc là il perd un (X) va vraimentvraiment [ ] êtreêtre fait 0
16200svalr1NyonMR: Après c'est la loi application LR: Ils passerontpasseront [ ] àà trente six11z heures0
16201svalr1NyonMR: Après c'est la loi application LR: Ils passeront20 à trente sixsix [z] heuresheures1z
16202svalr1NyonLR: Ils vont la faire appliquer pour pas se faire emmerder ils vont bosserbosser [ ] àà trente-six11z heures0
16203svalr1NyonLR: Ils vont la faire appliquer pour pas se faire emmerder ils vont bosser20 à trente-sixtrentesix [z] heuresheures1z
16204svalr1NyonLR: Ils ils ilsils [z] aurontauront à bosser ils feront20 un boulot comme de quarante heures mais10 ils seront payés trente six1z
16205svalr1NyonLR: Ils ils ils11z auront à bosser ils ferontferont [ ] unun boulot comme de quarante heures mais10 ils seront payés trente six0
16206svalr1NyonLR: Ils ils ils11z auront à bosser ils feront20 un boulot comme de quarante heures maismais [ ] ilsils seront payés trente six0
16207svalr1NyonMR: Mais dans ensemble LR: C'est lesles [z] ouvriersouvriers qui sont des cons mais moi je1z
16208svalr1NyonLR: Mais tu vas pas faire à Mayer RB: Mais au moins ça fera secouer le cocotier faire bosser trente sixsix [z] heuresheures1z
16209svalr1NyonLR: Les gars qui sont chez Mayer c'est bosser trente sixsix [z] heuresheures faire le boulot de quarante mais payé à trente six1z
16210svalr1NyonLR: ui MR: Complet mais c'estest [h] euxeux Ils vont le prendre oui0h
16211svalr1NyonLR: Ils vont bosser trente sixsix [z] heuresheures MR: Mais non1z
16212svalr1NyonLR: Mais en trente sixsix [z] heuresheures Mais10 ils rengageront pas parce que euh Je1z
16213svalr1NyonLR: Mais en trente six11z heures MaisMais [ ] ilsils rengageront pas parce que euh Je0
16214svalr1NyonLR: De pouvoir bosser trente sixsix [z] heuresheures sans perdre de salaire puis1z
16215svalr1NyonLR: Ça peutpeut [ ] êtreêtre que bon pour les11z ouvriers ça je j'en suis sûr RB: Mais justement il faut penser0
16216svalr1NyonLR: Ça peut10 être que bon pour lesles [z] ouvriersouvriers ça je j'en suis sûr RB: Mais justement il faut penser1z
16217svalr1NyonLR: C'est qu'il faut après fautfaut [ ] alleraller la contrôler0
16218svalr1NyonRB: Il y a beaucoup qui se mettentmettent [ ] àà faire des11z heures10 en dehors du bul/du boulot du boulot en fait0
16219svalr1NyonRB: Il y a beaucoup qui se mettent10 à faire desdes [z] heuresheures10 en dehors du bul/du boulot du boulot en fait1z
16220svalr1NyonRB: Il y a beaucoup qui se mettent10 à faire des11z heuresheures [ ] enen dehors du bul/du boulot du boulot en fait0

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS