Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur svamr1 a trouvé 178 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
5344svamr1NyonMR: Comme c'est pas forcément ça plaît pas forcémentforcément [ ] àà tout le monde C'est E: C'est Qu'est-ce que0
5345svamr1NyonMR: Et puispuis [ ] autrementautrement des choses20 un peu bizarres0
5346svamr1NyonMR: Et puis10 autrement des choseschoses [ ] unun peu bizarres0
5347svamr1NyonMR: Et puispuis [ ] autrementautrement je fais des bricolages20h avec ma fille0
5348svamr1NyonMR: Et puis10 autrement je fais des bricolagesbricolages [h] avecavec ma fille0h
5349svamr1NyonMR: MesMes [z] instantsinstants mémé1z
5350svamr1NyonMR: Je je lislis [ ] unun peu quand j'ai le temps0
5351svamr1NyonMR: Euh desdes [z] histoireshistoires vraies1z
5352svamr1NyonMR: J'aime bien j'aime bien que ça m'apporte quelque chose J'aime pas lire desdes [z] histoireshistoires1z
5353svamr1NyonMR: Pourquoi Afrique C'estCest [ ] uneune bonne question0
5354svamr1NyonMR: Je sais pas Je trouve que c'est beau J'y ai jamaisjamais [ ] étéété0
5355svamr1NyonMR: Mais euh j'ai j'ai vu beaucoup de émissionsémissions [ ] àà la télévision0
5356svamr1NyonMR: Et j'aime je rêve alleraller [ ] enen Afrique En fait un rêve0
5357svamr1NyonMR: Et j'aime je rêve aller20 enen [n] AfriqueAfrique En fait un rêve1nVN
5358svamr1NyonMR: Et peut-être que c'est pour ça que je peins des paysages Afrique mais j'ai jamaisjamais [ ] étéété0
5359svamr1NyonMR: Donc euh c'est c'est par rapportrapport [ ] àà des11z images ou0
5360svamr1NyonMR: Donc euh c'est c'est par rapport20 à desdes [z] imagesimages ou1z
5361svamr1NyonMR: u des des paysages que j'ai vusvus [ ] àà la télé en fait0
5362svamr1NyonMR: Que j'avaisjavais [ ] envieenvie de de garder sur papier0
5363svamr1NyonMR: Je suissuis [ ] assezassez terrienne mais euh0
5364svamr1NyonMR: Bon onon [n] estest parti en vacances J'ai j'ai peu voyagé en fait1nVN
5365svamr1NyonMR: J'aime bien rester chez moi Je suissuis [ ] assezassez casanière0
5366svamr1NyonMR: En fait j'ai vécu deuxdeux [z] ansans10 en Angleterre1z
5367svamr1NyonMR: En fait j'ai vécu deux11z ansans [ ] enen Angleterre0
5368svamr1NyonMR: En fait j'ai vécu deux11z ans10 enen [n] AngleterreAngleterre1nVN
5369svamr1NyonMR: Et puis euh avec pers onon [n] estest parti en vacances20 au Canada trois semaines1nVN
5370svamr1NyonMR: Et puis euh avec pers on est parti en vacancesvacances [ ] auau Canada trois semaines0
5371svamr1NyonMR: Et puis Qu'est-ce qu'onon [n] aa fait n est11t allé en France euh1nVN
5372svamr1NyonMR: Et puis Qu'est-ce qu'on a fait nOn [n] esttest11t allé en France euh1nVN
5373svamr1NyonMR: Et puis Qu'est-ce qu'on a fait n estest [t] alléallé en France euh1t
5374svamr1NyonMR: Camper Qu'est-ce qu'onon [n] aa fait autre1nVN
5375svamr1NyonMR: Et puispuis [ ] onon a été en Egypte ui ça j'ai des bons des bons souvenirs0
5376svamr1NyonMR: Et puis10 onon [n] aa été en Egypte ui ça j'ai des bons des bons souvenirs1nVN
5377svamr1NyonMR: Et puis10 on a été enen [n] EgypteEgypte ui ça j'ai des bons des bons souvenirs1nVN
5378svamr1NyonMR: Euh oui c'était Egypte c'étaitétait [ ] unun peu euh épique parce que j'étais20 enceinte de sept mois0
5379svamr1NyonMR: Euh oui c'était Egypte c'était20 un peu euh épique parce que j'étaisjétais [ ] enceinteenceinte de sept mois0
5380svamr1NyonMR: En fait puis j'étaisjétais [ ] assezassez tendue quand même parce que0
5381svamr1NyonMR: Donc euh onon [n] avaitavait choisi un hôtel assez euh1nVN
5382svamr1NyonMR: Donc euh on avait choisi unun [n] hôtelhôtel assez euh1nVN
5383svamr1NyonMR: Et puis moi j'ai faitfait [ ] unun peu du snorcling et j'étais voir les poissons0
5384svamr1NyonMR: C'est vraimentvraiment [ ] unun un beau un beau pays0
5385svamr1NyonMR: EnEn [n] étantétant20 enceinte on est peut-être plus sensible aussi1nVN
5386svamr1NyonMR: En étantétant [ ] enceinteenceinte on est peut-être plus sensible aussi0
5387svamr1NyonMR: En étant20 enceinte onon [n] estest peut-être plus sensible aussi1nVN
5388svamr1NyonMR: nOn [n] estest peut-être plus plus craintif1nVN
5389svamr1NyonMR: C'est vrai que j'avais toujourstoujours [ ] unun peu ce0
5390svamr1NyonMR: Mais ous onon [n] étaitétait quand même dans11z un endroit20 assez protégé1nVN
5391svamr1NyonMR: Mais ous on était quand même dansdans [z] unun endroit20 assez protégé1z
5392svamr1NyonMR: Mais ous on était quand même dans11z unun [n] endroitendroit20 assez protégé1nVN
5393svamr1NyonMR: Mais ous on était quand même dans11z un endroitendroit [ ] assezassez protégé0
5394svamr1NyonMR: Fin les seuls risques c'est pers qui me lesles [z] aa fait prendre1z
5395svamr1NyonMR: En fait moi j'avais jamais pensé qu'on pourrait voir des poissonspoissons [ ] aussiaussi près et0
5396svamr1NyonMR: Des poissonspoissons [ ] aussiaussi beaux aussi pleins de couleur0
5397svamr1NyonMR: Comme dansdans [z] unun dans11z un aquarium en fait1z
5398svamr1NyonMR: Comme dans11z un dansdans [z] unun aquarium en fait1z
5399svamr1NyonMR: Comme dans11z un dans11z unun [n] aquariumaquarium en fait1nVN
5400svamr1NyonMR: C'estCest [ ] unun élément qui euh qui me va bien0
5401svamr1NyonMR: C'est10 unun [n] élémentélément qui euh qui me va bien1nVN
5402svamr1NyonMR: J'ai toujours peur qu'il y a un gros poisson qui sorte de derrière les rochersrochers [ ] ouou je sais pas quoi0
5403svamr1NyonMR: Et puispuis [ ] ilil y a les11z oursins tout ça euh0
5404svamr1NyonMR: Et puis10 il y a lesles [z] oursinsoursins tout ça euh1z
5405svamr1NyonMR: Je suissuis [ ] unun peu euh je suis10 un peu trouillarde quand même0
5406svamr1NyonMR: Je suis10 un peu euh je suissuis [ ] unun peu trouillarde quand même0
5407svamr1NyonMR: Mais euh non c'estest [ ] unun bon souvenir quand même (rires)0
5408svamr1NyonMR: Mais euh non c'est10 unun [n] bonbon souvenir quand même (rires)1nVN
5409svamr1NyonMR: on je le prends mais j'ai toujourstoujours [ ] unun peu une arrière-pensée euh0
5410svamr1NyonMR: Puis surtout que atterissage étaitétait [ ] unun peu mouvementé0
5411svamr1NyonMR: L'Angleterre Hrm C'estCest [ ] unun magnifique pays (rires)0
5412svamr1NyonMR: Aime beaucoup les gens J'aime beaucoup le le L'espritLesprit [h] anglaisanglais en fait0h,
5413svamr1NyonMR: Et j'ai des souvenirssouvenirs [ ] assezassez euh 0
5414svamr1NyonMR: Et puispuis [ ] aprèsaprès six mois je me suis dit que euh c'était pas suffisant donc euh0
5415svamr1NyonMR: PuisPuis [ ] aprèsaprès j'ai travaillé un peu à gauche à droite0
5416svamr1NyonMR: EnEn [n] étantétant Suisse je pouvais pas euh avoir de permis de travail 1nVN
5417svamr1NyonMR: Hrm Donc j'ai dû travaillertravailler [ ] unun peu euh au noir0
5418svamr1NyonMR: Et puispuis [ ] euheuh évidemment des conditions plus difficiles0
5419svamr1NyonMR: Prendre unun [n] appartementappartement avec une euh avec une Anglaise1nVN
5420svamr1NyonMR: Et quandquand [t] onon organisait des fêtes10 et tout les gens ve/les gens venaient de partout en fait Et puis euh1t
5421svamr1NyonMR: Et quand11t onon [n] organisaitorganisait des fêtes10 et tout les gens ve/les gens venaient de partout en fait Et puis euh1nVN
5422svamr1NyonMR: Et quand11t on organisait des fêtesfêtes [ ] etet tout les gens ve/les gens venaient de partout en fait Et puis euh0
5423svamr1NyonMR: n leur demandait jamais qui ilsils [z] étaientétaient Je veux dire on1z
5424svamr1NyonMR: Je trouve qu'ilsils [z] ontont beaucoup le beaucoup plus le sens de la convivialité que ici1z
5425svamr1NyonMR: J'ai mis du tempstemps [ ] àà me réhabituer20 aux gens aux gens ici0
5426svamr1NyonMR: J'ai mis du temps10 à me réhabituerréhabituer [ ] auxaux gens aux gens ici0
5427svamr1NyonMR: QuandQuand [t] onon em/eménageait par exemple Il y a une voisine qui est10 arrivée qui a frappé à la porte c'était1t
5428svamr1NyonMR: Quand11t onon [n] ememénageaitem/eménageait par exemple Il y a une voisine qui est10 arrivée qui a frappé à la porte c'était1nVN
5429svamr1NyonMR: Quand11t on em/eménageait par exemple Il y a une voisine qui estest [ ] arrivéearrivée qui a frappé à la porte c'était0
5430svamr1NyonMR: Quatre quatre cinqcinq [k] heuresheures comme ça1k
5431svamr1NyonMR: Et c'étaitétait [ ] uneune vieille dame Elle avait dans sa main une euh0
5432svamr1NyonMR: Et en fait elle v/elle venait se présenterprésenter [ ] etet nous souhaiter la bienvenue0
5433svamr1NyonMR: Malgré image qu'onon [n] aa eux en fait1nVN
5434svamr1NyonMR: nOn [n] aa une image assez euh froide des11z Anglais mais c'est faux1nVN
5435svamr1NyonMR: n a une image assez euh froide desdes [z] AnglaisAnglais mais c'est faux1z
5436svamr1NyonMR: Les Suisses c'est des gens trèstrès [z] étroitsétroits esprit1zh
5437svamr1NyonMR: Dans la façon qu'onon [n] aa de gérer le pays1nVN
5438svamr1NyonMR: on parce qu'en fait euh on vit chacun un peu comme comme dansdans [z] unun autre pays en fait1z
5439svamr1NyonMR: on parce qu'en fait euh on vit chacun un peu comme comme dans11z unun [n] autreautre pays en fait1nVN
5440svamr1NyonMR: Les les Suisses romands ils sont dans le/dans leur coin les SuissesSuisses [ ] allemandsallemands dans leur coin et caetera0
5441svamr1NyonMR: En général ils parlent couramment les les trois langues En tout cas le français allemandallemand [ ] etet italien évidemment0
5442svamr1NyonMR: Bon les Romanches onon [n] enen parle peu Je crois qu'il doit rester trois10 ou quatre (rires)1nVN
5443svamr1NyonMR: Bon les Romanches on en parle peu Je crois qu'il doit rester troistrois [ ] ouou quatre (rires)0

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS