Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur svapb1 a trouvé 168 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
10607svapb1NyonP: AlorsAlors [ ] ilil semblerait parce que ils11z ont0
10608svapb1NyonP: Alors20 il semblerait parce que ilsils [z] ontont1z
10609svapb1NyonP: AlorsAlors [,] ilil semblerait que maintenant20h avec euh une euh0,
10610svapb1NyonP: Alors20 il semblerait que maintenantmaintenant [h] avecavec euh une euh0h
10611svapb1NyonP: Quand tu tu es titulaire une patente tu peuxpeux [ ] ouvrirouvrir plusieurs bistros0
10612svapb1NyonP: MaisMais [ ] auau cas de deux quoi tu peux0
10613svapb1NyonP: AlorsAlors [ ] ilil y a pas de problème pour vou/pour reprendre le château0
10614svapb1NyonP: Mais la patente elle estest [ ] auau nom pers0
10615svapb1NyonP: AlorsAlors [ ] Nperspers euh il y a à peine on a fixé n'importe quoi0
10616svapb1NyonP: Alors20 pers euh il y a à peine onon [n] aa fixé n'importe quoi1nVN
10617svapb1NyonP: Je sais pas commentcomment [ ] ilil va faire après parce qu'il a vraiment20 aucune patente lui0
10618svapb1NyonP: Je sais pas comment20 il va faire après parce qu'il a vraimentvraiment [ ] aucuneaucune patente lui0
10619svapb1NyonP: Ben il vient de moinsmoins [z] enen moins quoi lui euh1z
10620svapb1NyonRB: bistros PB: Je trouve que c'est pas obligatoire P: AlorsAlors [ ] onon avait euh moi0
10621svapb1NyonRB: bistros PB: Je trouve que c'est pas obligatoire P: Alors20 onon [n] avaitavait euh moi1nVN
10622svapb1NyonP: pers tu sais lui qui estest [ ] assezassez fouineur il avait il était renseigné0
10623svapb1NyonP: Il faut un euh tant heures par jour de présence dans ton bistro quand tu asas [ ] uneune patente0
10624svapb1NyonRB: Je dis alors ça me concerne pas je m'en fous P: Pour lesles [z] électionsélections euh (x) on sait jamais il y a quelqu'un qui pose la question1z
10625svapb1NyonP: Et puispuis [ ] ilil y avait un niais qui habitait Morges0
10626svapb1NyonP: AlorsAlors [ ] ilil a dit c'est pas normal PB: Boîte aux lettres ailleurs RB: C'est pas normal mais une boîte aux lettres ailleurs et tout euh0
10627svapb1NyonP: Ben non mais lui euh vraimentvraiment [h] alorsalors je vais me renseigner euh0h
10628svapb1NyonP: Et puis je te ai amenée pour te la montrer parce qu'il y a sa photo avec tous lesles [z] autresautres là1z
10629svapb1NyonP: Ah oui au fait tu habites BegninsBegnins [ ] etet tout Et j'ai dit ben oui0
10630svapb1NyonP: Je veux dire que je veux voir la épicerie où il y a la boulangerie là où onon [n] iraira1nVN
10631svapb1NyonP: Puis ce matin-là enen [n] arrivantarrivant euh1nVN
10632svapb1NyonP: DansDans [z] unun journal de yon tu as vu ils mettent les têtes1z
10633svapb1NyonP: Puis dans les VertsVerts [ ] aujourhuiaujourhui il y a le petit Ritz0
10634svapb1NyonP: Tu sais qui a failli passerpasser [ ] àà la lune PB: ui oui RB: (X)0
10635svapb1NyonP: AlorsAlors [ ] onon voit ça puis pers arrive et puis je lui dis0
10636svapb1NyonRB: Je sais pas il le connaît je sais pas encore moi P: ui ilsils [z] habitenthabitent Gland lui1z
10637svapb1NyonP: En plus tu vois c'est j'arrive à intéresserintéresser [ ] àà la politique0
10638svapb1Nyon(rires) RB: Elle m'a intéressé à la politique P: Tu voisvois [ ] unun peu0
10639svapb1NyonP: Il fautfaut [ ] êtreêtre conscient que ça les gens votent beaucoup plus RB: De/moi depuis0
10640svapb1NyonP: Depuis qu'elle estest [ ] àà Genève là pers RB: Elle vote tout le temps 0
10641svapb1NyonP: MaisMais [ ] elleelle vote tout le temps 0
10642svapb1NyonP: Elle me dit on vousvous [z] envoieenvoie à la maison1z
10643svapb1NyonP: Ils ilsils [z] ontont10 un pourcentage incroyable de plus1z
10644svapb1NyonP: Ils ils11z ontont [ ] unun pourcentage incroyable de plus0
10645svapb1NyonRB: Euh P: Et puispuis [ ] onon vous regarde (X) régulièrement Donc on note permanente donc que vous recevez chaque fois0
10646svapb1NyonP: BegninsBegnins [ ] aussiaussi RB: Mais tu sais écoute mais pas Prangins RB: Je dois0
10647svapb1NyonP: Etre par correspondance où ils sontsont [ ] enen train de mettre sur pied le canton PB: ui mais0
10648svapb1NyonRB: C'est en train de se mettre sur pied ça P: AlorsAlors [ ] onon0
10649svapb1NyonP: nOn [n] estest dans le flou n attend le canton PB: Bon on sera plus convoqué ça va qu'il veut bien1nVN
10650svapb1NyonP: n est dans le flou nOn [n] attendattend le canton PB: Bon on sera plus convoqué ça va qu'il veut bien1nVN
10651svapb1NyonRB: Tu as reçu la dernière (x)P: ui toi tu asas [ ] étéété quelques fois pers elle a reçu PB: J'ai été0
10652svapb1NyonPB: Alors cette fois je suissuis [ ] arrivéarrivé deux trois minutes20 en retard0
10653svapb1NyonPB: Alors cette fois je suis10 arrivé deux trois minutesminutes [ ] enen retard0
10654svapb1NyonP: Tu travailles dansdans [z] unun village reculé alors1z
15034svapb1NyonPB: Ben je travaille dansdans [z] uneune multi-nationale de de environ six cents personnes A yon1z
15035svapb1NyonPB: Et puispuis [ ] autrementautrement bon ben c'est le le day to the business quoi0
15036svapb1NyonPB: Un petit service à dirigerdiriger [ ] etet puis voilà0
15037svapb1NyonPB: Parce qu'à heure actuelle on travaille tellement qu'onon [n] aa plus grand chose à faire1nVN
15038svapb1NyonPB: MaisMais [ ] autrementautrement20 avant euh c'est le théâtre0
15039svapb1NyonPB: Mais10 autrementautrement [ ] avantavant euh c'est le théâtre0
15040svapb1NyonPB: Il y a longtemps et puis J'ai joué à peu près vingtvingt [t] ansans sur scène 1t
15041svapb1NyonPB: Maintenant depuis deuxdeux [z] ansans j'ai décidé de arrêter 1z
15042svapb1NyonPB: J'adore ce qu'on peutpeut [ ] appelerappeler chez nous les sociétés locales0
15043svapb1NyonPB: Le théâtre ui euh maismais [ ] écouteécoute euh0
15044svapb1NyonPB: Je me suis jamais considéré comme un bonbon [n] acteuracteur1nVO
15045svapb1NyonPB: MaisMais [h] onon a eu la chance avoir un metteur en scène qui dirigeait le théâtre0h
15046svapb1NyonPB: Mais10h onon [n] aa eu la chance avoir un metteur en scène qui dirigeait le théâtre1nVN
15047svapb1NyonPB: Et en plus c'étaitétait [ ] unun un bon copain un bon ami0
15048svapb1NyonPB: Et en plus c'était20 un un bon copain un bonbon [n] amiami1nVO
15049svapb1NyonPB: Donc euh ù onon [n] aa pu faire beaucoup de progrès beaucoup de choses10 avec lui et1nVN
15050svapb1NyonPB: Donc euh ù on a pu faire beaucoup de progrès beaucoup de choseschoses [ ] avecavec lui et0
15051svapb1NyonPB: En particulier je sais pas des spectacles poétiques euh des cabarets nOn [n] aa joué euh1nVN
15052svapb1NyonPB: Dans les genres ça peutpeut [ ] êtreêtre ça peut10 aller de Tchekov à Boris Vian euh0
15053svapb1NyonPB: Dans les genres ça peut10 être ça peutpeut [ ] alleraller de Tchekov à Boris Vian euh0
15054svapb1NyonPB: Tout sauf du théâtre euh qu'onon [n] appelleappelle de boulevard1nVN
15055svapb1NyonPB: C'est plutôtplutôt [h] unun théâtre en scène Plutôt poétique je dirais0h
15056svapb1NyonPB: PuisPuis [,] àà part ça ben j'adome/j'adore lire0,
15057svapb1NyonPB: Je lis euh je pense euh oh DeuxDeux [ ] àà trois livres par mois en tout cas0
15058svapb1NyonPB: Ça peutpeut [ ] êtreêtre des romans ça peut10 être des nouvelles0
15059svapb1NyonPB: Ça peut10 être des romans ça peutpeut [ ] êtreêtre des nouvelles0
15060svapb1NyonPB: Ça peutpeut [ ] êtreêtre des11z aventures ça peut10 être euh0
15061svapb1NyonPB: Ça peut10 être desdes [z] aventuresaventures ça peut10 être euh1z
15062svapb1NyonPB: Ça peut10 être des11z aventures ça peutpeut [ ] êtreêtre euh0
15063svapb1NyonPB: ui j'adore euh desdes [z] auteursauteurs comme Chessé par exemple1z
15064svapb1NyonPB: Je pense mais c'est desdes [z] auteursauteurs qui sont relativement euh1z
15065svapb1NyonPB: Bon il a eu un grand prix quand même maismais [ ] enfinenfin c'est13d un auteur 0
15066svapb1NyonPB: Bon il a eu un grand prix quand même mais10 enfin c'est13d unun [V] auteurauteur 1VN
15067svapb1NyonPB: MaisMais [ ] avecavec un langage euh pas très sobre0
15068svapb1NyonPB: C'est possible ui touttout [t] àà fait Ça me gêne pas1t
15069svapb1NyonPB: ui j'ai eu apprécié euh lesles [z] AgathaAgatha Christie les Druand les choses comme ça1z
15070svapb1NyonPB: Il y enen [n] auraitaurait trop je crois1nVN
15071svapb1NyonPB: on je crois que citerciter [ ] unun livre euh 0
15072svapb1NyonPB: Les Confessions du pasteur Bourg de Chessé ça restera pour moi toujourstoujours [ ] unun bestseller alors que 0
15073svapb1NyonPB: Il y a je sais pas il a écrit ça euh dans lesles [z] annéesannées euh soixante-cinq septante1z
15074svapb1NyonPB: de de la société vaudoise en général puisque Chessé a é/ beaucoupbeaucoup [ ] écritécrit sur les Vaudois0
15075svapb1NyonPB: Donc c'était plutôtplutôt [ ] uneune critique de la société telle qu'il pouvait la voir ou telle qu'il pouvait la vivre0
15076svapb1NyonPB: Alors que c'estest [t] unun type qui par exemple a été euh très tourmenté dans sa vie1t
15077svapb1NyonPB: de français et allemand quand j'étaisjétais [ ] auau collège à lieu0
15078svapb1NyonPB: ou si vraiment c'estest [ ] unun côté littéraire0
15079svapb1NyonPB: que j'adore Je crois que je Moi j'ai pas tous ses livres parce qu'il enen [n] aa tellement20 écrit mais1nVN
15080svapb1NyonPB: que j'adore Je crois que je Moi j'ai pas tous ses livres parce qu'il en a tellementtellement [ ] écritécrit mais0
15081svapb1NyonPB: Je dois bienbien [n] avoiravoir une douzaine en tout cas1nVN
15082svapb1NyonPB: C'estCest [ ] horriblehorrible parce que j'adorerais chanter0
15083svapb1NyonPB: J'ai aimé la musique euh des jeunes comme tout le monde dans lesles [z] annéesannées soixante septante et caetera et caetera1z
15084svapb1NyonPB: qui me faitfait [ ] encoreencore entendre de la musique que je dirais un peu moderne0
15085svapb1NyonPB: Alors classique ça peutpeut [ ] êtreêtre Bach Beethoven Mozart euh0

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS