Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur svarb2 a trouvé 196 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
3869svarb2NyonRB: Les lits gigognes JB: Les litslits [ ] enen garde les lits gigognes on gardait pour nous puis le grand lit je aurais donné à ma maman0
3870svarb2NyonRB: Ça devrait2 aller quand même plus vite que ça JB: nOn [n] avaitavait déjà téléphoné année la semaine passée n a déjà téléphoné1nVN
3871svarb2NyonRB: Disons JB: nOn [n] attendattend leur réponse1nVN
3872svarb2NyonJB: PuisPuis [ ] aujourhuiaujourhui euh avant de monter j'ai dit écoute téléphone quand même pour moi0
3873svarb2NyonJB: Et puispuis [h] auau moment de0h,
3874svarb2NyonJB: Je ne monte paspas [ ] auau chalet0
3875svarb2NyonJB: Mais bon pour le moment ça fait paspas [ ] uneune année TB: Peut-être si vous voulez0
3876svarb2NyonJB: MaisMais [ ] ilil faut qu'ils adressent RB: Mais à la régie Couleru0
3877svarb2NyonJB: Je je RB: n est suissuis [ ] obligéobligé de TB: C'est juste marqué euh voilà Hm TB: Fin0
3878svarb2NyonJB: Ça c'est pas difficile parce qu'onon [n] aa reçu les1nVN
3879svarb2NyonJB: Les découpages on peut reprendre exactement ce qu'il a mis parce qu'il fautfaut [ ] encoreencore0
3880svarb2NyonJB: ui oui accord MaisMais [ ] elleelle a déjà avec un texte disons que lui met0
3881svarb2NyonJB: Par contre pers elle estest [ ] assezassez pour talonner pour savoir le résultat20 et tout0
3882svarb2NyonJB: Par contre pers elle est10 assez pour talonner pour savoir le résultatrésultat [ ] etet tout0
3883svarb2NyonJB: Lors une fois quandquand [t] elleelle avait trouvé un emploi son premier21r emploi1t
3884svarb2NyonJB: Lors une fois quand11t elle avait trouvé unun [n] emploiemploi son premier21r emploi1nVN
3885svarb2NyonJB: Lors une fois quand11t elle avait trouvé un emploi son premierpremier [r] emploiemploi1r
3886svarb2NyonJB: Moi je voudrais ce qu'il enen [n] estest ce que ça donne1nhV
3887svarb2NyonJB: Ah maismais [ ] ilil y a pas de problème ça va venir0
3888svarb2NyonJB: Il fautfaut [ ] écouterécouter pers juste une décision20 à prendre0
3889svarb2NyonJB: Il faut10 écouter pers juste une décisiondécision [ ] àà prendre0
3890svarb2NyonJB: h trois joursjours [ ] aprèsaprès ça veut dire que c'était20 un lundi et c'était vers la fin année passée0
3891svarb2NyonJB: h trois jours10 après ça veut dire que c'étaitétait [ ] unun lundi et c'était vers la fin année passée0
3892svarb2NyonJB: Pour vous c'est bon n vousvous [z] engageengage RB: Parce que Je vous1z
3893svarb2NyonJB: Je vousvous [z] engageengage1z
3894svarb2NyonJB: Euh je vois que vousvous [z] êtesêtes euh tenez20 assez de place et tout il y a pas de problèmes1z
3895svarb2NyonJB: Euh je vois que vous11z êtes euh teneztenez [ ] assezassez de place et tout il y a pas de problèmes0
3896svarb2NyonJB: C'étaitCétait [ ] àà Prangins RB: Dix-sept décembre mille neuf cent septante-neuf0
3897svarb2NyonJB: ui puis tu avais tu travaillais dansdans [z] uneune administration par là RB: Et puis là je suis arrivée1z
3898svarb2NyonJB: ui c´était Mais c'étaitétait [ ] unun sacré beau euh0
3899svarb2NyonJB: MaisMais [ ] ilil connaissait déjà ton papa (X) RB: ui mais il connai/0
3900svarb2NyonJB: D'unDun [n] anan euh RB: pers a téléphoné1nVN
3901svarb2NyonJB: Puis tu avais les soumissionssoumissions [ ] encoreencore à faire Tu devais soumissio/ euh donner les primes0
3902svarb2NyonJB: ui c´était C'étaitCétait [ ] unun bon moment qu'on a vécu alors RB: Bonne période ui oui oui0
3903svarb2NyonJB: ui c´était C'était20 un bon moment qu'onon [n] aa vécu alors RB: Bonne période ui oui oui1nVN
3904svarb2NyonJB: Je crois que tu y seraisserais [ ] encoreencore RB: Moi j'y0
3905svarb2NyonJB: Il a mal RB: Il est il mal joué il a mal travaillé avec sonson [n] argentargent RB: Il1nVN
3906svarb2NyonJB: Mais paspas [ ] unun bateau paraît21t il RB: on attends0
3907svarb2NyonJB: Mais pas10 un bateau paraîtparaît [t] ilil RB: on attends1t
4923svarb2NyonLe village de Beaulieu estest [t] enen grand11t émoi1t
4924svarb2NyonLe village de Beaulieu est11t en grandgrand [t] émoiémoi1t
4925svarb2NyonLe Premier Ministre a enen [n] effeteffet décidé de faire étape dans cette commune1nVN
4926svarb2Nyonses chemiseschemises [ ] enen soie0
4927svarb2Nyonquatrième aux jeuxjeux [z] olympiquesolympiques de Berlin en mille neuf cent trente-six 1z
4928svarb2Nyonet plus récemment sonson [n] usineusine de pâtes11zh italiennes1nVN
4929svarb2Nyonet plus récemment son usine de pâtespâtes [z] italiennesitaliennes1zh
4930svarb2NyonQu'est-ce qui a donc valu à Beaulieu ce grandgrand [t] honneurhonneur1t
4931svarb2Nyonlassé des circuitscircuits [ ] habituelshabituels qui tournaient autour des mêmes villes 0
4932svarb2NyonLe maire de Beaulieu Marc Blanc estest [t] enen revanche très11z inquiet1t
4933svarb2NyonLe maire de Beaulieu Marc Blanc est11t en revanche trèstrès [z] inquietinquiet1z
4934svarb2NyonLa cote du Premier Ministre ne cesse de baisser depuis lesles [z] électionsélections1z
4935svarb2NyonCommentComment [h] enen plus éviter les manifestations 0h,
4936svarb2Nyonqui ontont [ ] eueu tendance à se multiplier lors des visites21z officielles0
4937svarb2Nyonqui ont10 eu tendance à se multiplier lors des visitesvisites [z] officiellesofficielles1z
4938svarb2Nyonconnaît des barrages chaque fois que lesles [z] opposantsopposants de tous les bords manifestent leur colère1z
4939svarb2NyonD'unDun [n] autreautre côté à chaque voyage du Premier Ministre1nVN
4940svarb2Nyonet assure que touttout [t] estest fait pour le protéger1t
4941svarb2Nyoncomme onon [n] enen a vu à Jonquière1nVN
4942svarb2Nyoncomme on enen [n] aa vu à Jonquière1nVN
4943svarb2Nyonet des vérifications identité risquent de provoquerprovoquer [h] uneune explosion0h
4944svarb2NyonDans le coin onon [n] estest jaloux de notre liberté1nVN
4945svarb2NyonousNous [z] avonsavons le soutien du village entier1z
4946svarb2NyonDe plus quelquesquelques [z] articlesarticles parus dans La Dépêche du Centre L'Express 1z
4947svarb2Nyonindiqueraient que desdes [z] activistesactivistes des communes voisines préparent20h une journée chaude au Premier Ministre1z
4948svarb2Nyonindiqueraient que des11z activistes des communes voisines préparentpréparent [h] uneune journée chaude au Premier Ministre0h
4949svarb2NyonQuelques fanatiquesfanatiques [ ] auraientauraient même entamé un jeûne prolongé dans église de Saint Martinville0
4950svarb2NyonLe sympathique maire de Beaulieu ne sait plusplus [h] àà quel saint se vouer0h
4951svarb2NyonIl a le sentiment de se trouver dansdans [z] uneune impasse stupide1z
4952svarb2NyonIl estest [t] enen désespoir de cause3th,
4953svarb2Nyonpour vérifier si son village était vraimentvraiment [h] uneune étape nécessaire dans la tournée prévue0h
6385svarb2NyonRB: C'estCest [ ] unun métier qui consiste à refaire intérieur des voitures0
6386svarb2NyonRB: Les sièges de voiture Les il pouvaitpouvait [ ] aussiaussi faire un fauteuil une chaise de bureau0
6387svarb2NyonRB: on papa il a pas fait études Il a fait seulement sonson [n] apprentissageapprentissage (pause) de garnisseur en carosserie1nVN
6388svarb2NyonRB: Il parlait le français Même qu'il avaitavait [ ] unun nom10 italien il parlait que le français0
6389svarb2NyonRB: Il parlait le français Même qu'il avait20 un nomnom [ ] italienitalien il parlait que le français0
6390svarb2NyonRB: Donc mon père est décédé hein depuis quelquesquelques [z] annéesannées1z
6391svarb2NyonRB: Et elle elle a faitfait [ ] unhunh apprentissage employé de bureau0
6392svarb2NyonRB: Elle a toujours vécu à yon elle est née euh Elle estest [ ] aussiaussi née à yon oui ma mère oui0
6393svarb2NyonRB: Ah monmon [n] épouxépoux il vient de Begnins C'est10h un petit village en-dessus de yon1nVN
6394svarb2NyonRB: Ah mon époux il vient de Begnins C'estCest [h] unun petit village en-dessus de yon0h
6395svarb2NyonRB: Alors maintenantmaintenant [ ] ilil est11t à la retraite depuis20 une année et demie mais10 il était fonctionnaire de police0
6396svarb2NyonRB: Alors maintenant20 il estest [t] àà la retraite depuis20 une année et demie mais10 il était fonctionnaire de police1t
6397svarb2NyonRB: Alors maintenant20 il est11t à la retraite depuisdepuis [ ] uneune année et demie mais10 il était fonctionnaire de police0
6398svarb2NyonRB: Alors maintenant20 il est11t à la retraite depuis20 une année et demie maismais [ ] ilil était fonctionnaire de police0
6399svarb2NyonRB: AvantAvant [,] ilil a fait euh un apprentissage de employé à la poste0,
6400svarb2NyonRB: Avant20 il a fait euh unun [n] apprentissageapprentissage de employé à la poste1nVN
6401svarb2NyonRB: MaisMais [ ] autrementautrement20 il a pas fait études non0
6402svarb2NyonRB: Mais10 autrementautrement [ ] ilil a pas fait études non0
6403svarb2NyonRB: Il parle le français et puispuis [ ] ilil se débrouille un peu en allemand0
6404svarb2NyonRB: Il parle le français et puis10 il se débrouille un peu enen [n] allemandallemand1nVN
6405svarb2NyonRB: Mes parents C'estCest [ ] euxeux qui m'ont donné tout le savoir pour le français Puis10 après école0
6406svarb2NyonRB: Mes parents C'est10 eux qui m'ont donné tout le savoir pour le français PuisPuis [ ] aprèsaprès école0
6407svarb2NyonRB: nOn [n] habitehabite dans11z un appartement1nVN
6408svarb2NyonRB: n habite dansdans [z] unun appartement1z
6409svarb2NyonRB: n habite dans11z unun [n] appartementappartement1nVN
6410svarb2NyonRB: Au deuxième étage un tout tout petitpetit [t] immeubleimmeuble1t
6411svarb2NyonRB: Au bord de la fôret DansDans [z] unun endroit très tranquille1z
6412svarb2NyonRB: Au bord de la fôret Dans11z unun [n] endroitendroit très tranquille1nVN
6413svarb2NyonRB: on ça faitfait [h] uneune année et demie seulement0h
6414svarb2NyonRB: n se voit souvent lesles [z] unsuns chez les11z autres Spécialement euh1z

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS