Recherche dans la base PFC - Transcriptions
PFC database transcription search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur 13bma1 a trouvé 272 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête TranscriptionEcoute
448913bma1Aix-MarseilleMA1: Mais par contre Jacques, ce que tu peux raconter parce que c'est très, euh, rigolo euh.
449013bma1Aix-MarseilleMA1: Euh, je le sais parce que j'y suis déjà allée,
449113bma1Aix-MarseilleMA1: tu rencontres toutes sortes de gens, euh.
449213bma1Aix-MarseilleMA1: Euh, ceux qui viennent pour se faire voir, ceux qui viennent pour lécher les bottes au maire, ceux qui viennent par euh au, po/ politesse , euh.
449313bma1Aix-MarseilleMA1: Euh, voilà si tu veux c'est, les, les voeux de la mairie c'est, il y a tout. Il y a à boire et à manger, c'est le cas de le dire tu vois.
449413bma1Aix-MarseilleMA1: Et c'est ça qui est drôle, quoi.
449513bma1Aix-MarseilleE2: Je viens de passer deux journées de travail, fondamentalement différentes.
449613bma1Aix-MarseilleE2: M'enfin, tu fais ce que tu veux.
449713bma1Aix-MarseilleE2: Fondamentalement différentes. L'une, j'ai passé mon temps dans mon bureau.
449813bma1Aix-MarseilleE2: J'ai été d'une efficacité, certaine.
449913bma1Aix-MarseilleE2: ça m'était rarement arrivé depuis aussi, depuis quelques temps.
450013bma1Aix-MarseilleE2: J'ai réglé plein de dossiers.
450113bma1Aix-MarseilleE2: Et j'ai passé ouais très efficace. (bruit de fond) Superbe utilisation du temps. Plein, plein, plein de choses.
450213bma1Aix-MarseilleE2: plein de courriers, plein de dossiers à régler. J'ai pas vu beaucoup de monde, c'était, même ma secrétaire n'en revenait pas, c'é/. E2: On était très heureux hier.
450313bma1Aix-MarseilleE2: Rythme d'une journée vraiment, ça m'était rarement arrivé. Aujourd'hui j'ai passé à l'inverse j'ai passé mon temps à l'extérieur du bureau.
450413bma1Aix-MarseilleE2: Je ne fis que, de la réunionite.
450513bma1Aix-MarseilleE2: euh, E2: dans des endroits différents
450613bma1Aix-MarseilleE2: Oh, tu plaisantes, une réunion euh à, dans la salle du conseil ce matin à Montperrin.
450713bma1Aix-MarseilleE2: Un repas sympathique, très bien mangé.
450813bma1Aix-MarseilleMA1: Ha. C'est, c'est la digestion alors qui te faisait bailler tout à l'heure ?
450913bma1Aix-MarseilleE2: passer son temps à écouter les bonnes paroles, la campagne budgétaire,
451013bma1Aix-MarseilleE2: que des directeurs d'hôpitaux et des présidents de C.E.
451113bma1Aix-MarseilleMA1: Ouais, d'accord.
451213bma1Aix-MarseilleE2: donc euh, ton directeur, ton président de C.E.
451313bma1Aix-MarseilleE2: qu'avec qui j'ai passé toute la matinée, toute l'après-midi et toute la soirée, tu vois.
451413bma1Aix-MarseilleE2: pié/ piégé
451513bma1Aix-MarseilleMA1: euh, ce soir là ?
451613bma1Aix-MarseilleE2: et puis on est revenu de, de Marseille tout à l'heure.
451713bma1Aix-MarseilleE2: Donc la réunion pas très intéressante cet après-midi mais du monde hein.
451813bma1Aix-MarseilleE2: Qu'est-ce que j'ai fait d'intéressant ? si j'ai fait un demi-tour en plein sur le Jarret en passant par-dessus la rambarde
451913bma1Aix-MarseilleMA1: Bravo, bien,
452013bma1Aix-MarseilleMA1: Mais tu l'as fait exprès ou ? Ah, pour faire plus court oui, d'accord, d'accord
452113bma1Aix-MarseilleMA1: Bien tu vois.
452213bma1Aix-MarseilleE2: Euh, et puis en chemin donc on a refait un petit peu le monde hospitalier bien évidemment et puis euh.
452313bma1Aix-MarseilleMA1: Mais i/ ils étaient avec toi dans la voiture ?
452413bma1Aix-MarseilleE2: et puis, ce qui est assez amusant c'est qu'ils m'ont rappelé qui avait euh, (XX) donc qui faisait ses voeux ce soir,
452513bma1Aix-MarseilleE2: donc nous y sommes rendus de concert.
452613bma1Aix-MarseilleE2: c'était assez sym/
452713bma1Aix-MarseilleE2: Oui, ben voilà tu nous as croisé
452813bma1Aix-MarseilleE2: euh, je sais pas
452913bma1Aix-MarseilleE2: Je sais plus
453013bma1Aix-MarseilleE2: Non, ça dépend de (X), tu sais ils changent un peu hein. E2: non je pense pas
453113bma1Aix-MarseilleE2: Euh, c'était plein
453213bma1Aix-MarseilleE2: Tu sais bien que toute la bonne euh, société aixoise se complaît à être vue.
453313bma1Aix-MarseilleMA1: Ouais,
453413bma1Aix-MarseilleMA1: Ouais, c'est assez XXX
453513bma1Aix-MarseilleMA1: Oui, mais j'y serais allée parce que ça m'amuse de voir ça. Ça m'amuse. Enfin,
453613bma1Aix-MarseilleMA1: oui ça m'amuse, ça m'amuse vraiment.
453713bma1Aix-MarseilleE2: Et je crois qu'il y a des formules assez savoureuses tu sais, on utilise, mais tu les trouves très, très curieuses ces formules,
453813bma1Aix-MarseilleE2: tant tu ne te rends pa/ tant tu ne prends pas conscience que tu en fais partie.
453913bma1Aix-MarseilleE2: On parle beaucoup des corps constitués
454013bma1Aix-MarseilleE2: on s'est regardé avec (XX) et puis (XX)
454113bma1Aix-MarseilleE2: puis, tous les trois en même temps on a dit 'mais après tout, on en fait partie des corps constitués' alors on s'est regardé on a piqué un fou rire.
454213bma1Aix-MarseilleMA1: Non c'est, c'est
454313bma1Aix-MarseilleE2: C'est, c'est assez impressionnant quoi
454413bma1Aix-MarseilleMA1: Mais euh.
454513bma1Aix-MarseilleMA1: Bon l'année dernière il y avait une curiosité marquée euh,
454613bma1Aix-MarseilleMA1: d'avantage parce que c'était son premier, ses premiers voeux (E2: tousse) de maire euh, d'(XX).
454713bma1Aix-MarseilleMA1: Mais euh, mais, là donc cette année elle est un peu plus rodée j'imagine enfin bon,
454813bma1Aix-MarseilleMA1: je ne sais pas ce qu'il y avait dans le discours peu importe on s'en fiche.
454913bma1Aix-MarseilleMA1: Mais moi ce, ce qui nous amuse c'est de voir les, les gens se regardent, ils s'observent,
455013bma1Aix-MarseilleMA1: alors euh, tu sais on essaie de te mettre une étiquette parce que tu es là alors est-ce que tu es là parce que euh tu réponds à une invitation et que tu peux pas faire autrement que te montrer dans ces trucs là,
455113bma1Aix-MarseilleMA1: ou est-ce que tu es là parce que vraiment tu fais partie du,
455213bma1Aix-MarseilleMA1: du, du, du, du soutien de euh c'est, c'est assez drôle puis tu as des surprises tu vois euh,
455313bma1Aix-MarseilleMA1: temps en temps tu rencontres les gens 'tu dis tiens donc mince alors ceux-là aussi ils font partie de, de l'environnement euh,'
455413bma1Aix-MarseilleE2: ceci dit tu as toutes les tous les organismes les associations euh,
455513bma1Aix-MarseilleE2: euh, les élus la majorité (bruits de micro) ou de l'opposition tu as euh.
455613bma1Aix-MarseilleE2: toutes les administrations,
455713bma1Aix-MarseilleE2: t/ tout le monde est là.
455813bma1Aix-MarseilleE2: Les, les religieux, les laïques, les tout ce que tu veux, les militaires.
455913bma1Aix-MarseilleE2: C'est assez impressionnant. (toux)
456013bma1Aix-MarseilleMA1: Tu es invité pour ce que tu représentes en euh généralement enfin il y a peut-être des gens qui sont invités parce que ce sont des amis, et des proches mais,
456113bma1Aix-MarseilleMA1: là c'est, c'est quand même plutôt euh, ouvert sur euh, largement sur toutes les entreprises tous les,
456213bma1Aix-MarseilleMA1: tous les chefs d'entreprises tous les, bon, enfin voilà.
456313bma1Aix-MarseilleE1: Frédo il a pas été (rire) convoqué. E2: Ouais.
456413bma1Aix-MarseilleMA1: Euh enfin, on va dire entre euh, MA1: voilà une entreprise qui embauche euh,
3613713bma1Aix-MarseilleMA1: ben j/ je euh j'ai fait des études secondaires euh courtes.
3613813bma1Aix-MarseilleMA1: C'est-à-dire que euh je s/ je suis allée jusqu'en seconde.
3613913bma1Aix-MarseilleMA1: Et la seconde s'était pas très bien passée parce que, c'est une année où mon père avait été malade.
3614013bma1Aix-MarseilleMA1: Et que bon ça a quand même perturbé passablement toute euh, toute la famille,
3614113bma1Aix-MarseilleMA1: et moi en particulier puis euh, donc euh,
3614213bma1Aix-MarseilleMA1: je crois que ce qui s'est passé en fin d'année, en fin de second/ c'est que je devais doubler la seconde,
3614313bma1Aix-MarseilleMA1: à ce moment là euh, mon frère euh Npersonne était, marin euh
3614413bma1Aix-MarseilleMA1: loin de nous.
3614513bma1Aix-MarseilleMA1: Puisqu'il était embarqué sur la Jeanne d'Arc.
3614613bma1Aix-MarseilleMA1: Npersonne était euh, en première ou en terminale,
3614713bma1Aix-MarseilleMA1: et moi en seconde. Donc euh,
3614813bma1Aix-MarseilleMA1: quand papa était malade euh, je p/- pense que, bon on savait pas très bien comment les choses allaient se passer.
3614913bma1Aix-MarseilleMA1: et plutôt que de doubler la seconde bon probablement j'avais pas euh,
3615013bma1Aix-MarseilleMA1: j/- je montrais pas des aptitudes particulières pour faire de longues études mais,
3615113bma1Aix-MarseilleMA1: c'est vrai aussi que c'était une période où j/-
3615213bma1Aix-MarseilleMA1: j/- je pense que euh
3615313bma1Aix-MarseilleMA1: l'idée qu'on a, euh
3615413bma1Aix-MarseilleMA1: qu'on ait chacun un métier rapidement euh bon,
3615513bma1Aix-MarseilleMA1: mais euh peut faire partie des préoccupations de ma mère qui se retrouvait un peu euh
3615613bma1Aix-MarseilleMA1: paniquée avec un, donc mon père qui ne travaillait plus et,
3615713bma1Aix-MarseilleMA1: dont on comprenait qu'il ne travaillerait, jamais plus. (bruit de micro)
3615813bma1Aix-MarseilleMA1: donc euh, c'est vrai que quand moi j'ai manifesté le, le souhait de euh,
3615913bma1Aix-MarseilleMA1: d'apprendre un métier euh, je pense que ça s'est fait comme ça euh,
3616013bma1Aix-MarseilleMA1: il y a pas eu de grandes discussions euh familiales parce qu'il y avait que ma mère et avec qui je pouvais en parler.

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS