Recherche dans la base PFC - Transcriptions
PFC database transcription search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur 44ams1 a trouvé 341 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête TranscriptionEcoute
3183144ams1NantesE: Je vais te demander de euh, te présenter.
3183244ams1NantesMS: Eh bien, je m'appelle, euh, Npers. Euh, j'ai vingt-deux ans.
3183344ams1NantesMS: Voilà, je euh, j'habite à Nantes.
3183444ams1NantesE: Et, ta date de naissance ?
3183544ams1NantesMS: Euh, le vingt-trois juillet Ndate.
3183644ams1NantesE: D'accord, et tu es originaire de Nantes ?
3183744ams1NantesE: Et est-ce que tu peux, à peu près, euh, me dire, euh,
3183844ams1NantesE: combien de temps tu as fait dans chaque domicile, ou tu habites depuis toujours dans le même domicile ?
3183944ams1NantesMS: Euh, de zéro euh, à euh, de zéro à quinze, j'ai habité, euh,
3184044ams1NantesMS: Saint-Sébastien.
3184144ams1NantesMS: Plutôt à la limite de Nantes, juste, euh, vraiment plus près de Nantes que Saint-Sébastien même.
3184244ams1NantesMS: Et après de quinze à dix-neuf, euh, toujours à Saint-Sébastien mais, d'un autre côté.
3184344ams1NantesMS: Et à partir de dix-neuf, euh, je suis partie de chez mon père, et, euh, j'ai habité en centre ville, à Nantes.
3184444ams1NantesE: D'accord, et donc aujourd'hui, tu habites à Nantes et euh.
3184544ams1NantesMS: Euh, près de la Motte rouge.
3184644ams1NantesE: D'accord. Et, euh, aujourd'hui, qu'est-ce que tu fais dans ta vie ?
3184744ams1NantesMS: Alors je suis étudiante, troisième année, à la fac de sciences, en biologie.
3184844ams1NantesMS: Euh, voilà.
3184944ams1NantesE: Et, tu as suivi quel parcours pour arriver là ?
3185044ams1NantesMS: Euh, à partir du bac, ou ? Donc, bac S.
3185144ams1NantesMS: Euh, spécialité biologie.
3185244ams1NantesMS: Ensuite, euh, deux premières années de médecine.
3185344ams1NantesMS: Euh, que j'ai pas eu, et (X) après j'ai atterri à la fac de sciences.
3185444ams1NantesMS: Et, euh, j'ai choisi biologie parce que ça m'intéressait sans trop savoir, euh,
3185544ams1NantesMS: ce que j'allais bien pouvoir en faire.
3185644ams1NantesMS: Et, euh, en fait ça me plait et, euh, voilà, je découvre que euh, je découvre que ça me plait donc ça euh.
3185744ams1NantesE: Et tu as eu des équivalences par rapport à médecine ?
3185844ams1NantesMS: Non, non, non juste avant, euh, j'aurais pu mais il (X) faut avoir la moyenne, faut avoir dix.
3185944ams1NantesMS: Et, euh, pour pouvoir avoir des équivalences pour passer directement en deuxième année.
3186044ams1NantesMS: Mais, euh, juste avant les épreuves, j'ai tout, j'ai tout euh, envoyé balader donc, euh.
3186144ams1NantesMS: J'y suis allée parce que j'avais des bourses et pour pas avoir à rembourser mes bourses.
3186244ams1NantesE: D'accord.
3186344ams1NantesE: D'accord, très bien.
3186444ams1NantesE: Et, euh, aujourd'hui, est-ce que tu euh,
3186544ams1NantesE: parles des langues étangères?
3186644ams1NantesMS: Euh, je peux me débrouiller en anglais.
3186744ams1NantesMS: Euh, l'allemand, j'ai tout oublié. Tout ce que j'avais, tout ce que j'ai pu apprendre, et sinon c'est tout.
3186844ams1NantesE: Donc, débrouiller en anglais, c'est à dire que tu es capable de tenir une conversation ?
3186944ams1NantesMS: Oh, je pense que oui , après, euh, manque du vocabulaire et, euh,
3187044ams1NantesMS: avec un peu de pratique je pense que ça reviendrait.
3187144ams1NantesMS: Mais, euh, non je me débrouille mieux à l'écrit, en fait, je suis plus à l'aise à l'é/, à l'écrit.
3187244ams1NantesE: Et tu le euh, tu, dans le cadre de tes études, tu en as besoin ou euh,
3187344ams1NantesMS: Oui.Enfin, on en a besoin surtout à l'écrit.
3187444ams1NantesMS: Pour le lire. Après on en a besoin à l'oral mais pas encore à notre niveau, euh,
3187544ams1NantesMS: je pense ouais, enfin pas pour nous quoi.
3187644ams1NantesE: Et tu sais vers, euh, quoi, euh, vont t'amener tes études ?
3187744ams1NantesMS: Plus ou moins, oui, ça se précise.Ca se précise, euh.
3187844ams1NantesMS: Vers, euh, vers la le poste, euh, d'Arc.
3187944ams1NantesMS: Mais, euh, c'est pareil, je suis pas encore, euh, fixée à cent pour cent mais, j'ai déjà une euh,
3188044ams1NantesMS: une bonne base, quoi, une bonne idée.
3188144ams1NantesE: Alors, qu'est-ce que c'est que Arc ?
3188244ams1NantesMS: Superviser les essais cliniques, euh, enfin, tu as différents niveaux, hein, d'Arc.
3188344ams1NantesMS: Tu peux être, euh, tu commences, euh, en étant assistant et, euh,
3188444ams1NantesMS: et après tu diriges une équipe au bout de, quinzaine d'années d'expériences. Quelque chose comme ça.
3188544ams1NantesMS: Et donc, euh.
3188644ams1NantesMS: Bah, tu euh, tu recueilles les données statistiques, euh, (XX) de l'essai, euh, sur, euh, sur les gens.
3188744ams1NantesMS: Et euh, tu en fais de l'analyse, euh, tu en fais un rapport.
3188844ams1NantesMS: Ce rapport que tu vas donner aux médecins et aux chercheurs.
3188944ams1NantesMS: Chercheur qui lui, t'as donné, euh,
3189044ams1NantesMS: le produit à tester et le médecin qui va s'en servir. Donc, tu fais le lien en euh, entre tout ça.
3189144ams1NantesMS: Et tu travailles à l'hôpital.
3189244ams1NantesE: D'accord. Et, euh, et donc après ta licence, c'est à dire que tu es (XX).
3189344ams1NantesMS: Je suis obligée de faire un euh, un master.
3189444ams1NantesMS: Euh, alors avant, on pouvait y rent/, il y a une école, euh,
3189544ams1NantesMS: enfin il y a un diplôme pour devenir Arc, qui dure un an.
3189644ams1NantesMS: Et avant, on y rentrait après la maitrîse.
3189744ams1NantesMS: Ou après un DEA.
3189844ams1NantesMS: C'était au choix. Et donc, maintenant, comme la maitrîse existe pas, je sais pas encore, euh,
3189944ams1NantesMS: comment ça se passe.
3190044ams1NantesMS: Mais, euh, et donc la formation qui se fait à Paris pour devenir Arc.
3190144ams1NantesMS: C'est des séances, euh, un jour par semaine.
3190244ams1NantesMS: Et, euh, donc,euh, de huit heures à dix-huit heures par exemple, un jour par semaine donc tu peux rester habiter sur Nantes,
3190344ams1NantesMS: et, euh, aller suivre tes cours une journée, euh, à Paris euh, ça évite de, d'habiter à Paris en fait.
3190444ams1NantesE: Et alors, ça veut dire que si à côté tu veux continuer tes études ou faire, ou trouver du travail, tu peux le faire aussi ?
3190544ams1NantesE: D'accord, donc en gros, dans deux ans, après ton master,
3190644ams1NantesE: tu peux faire cette formation là.
3190744ams1NantesE: Et, euh, dans votre filiaire, c'est facile de trouver du travail, euh, après un master ?
3190844ams1NantesMS: Bah si tu arrives à te euh, spécialiser dans euh, euh,
3190944ams1NantesMS: assez rapidement dans ce qui est demandé, je pense que oui, mais, euh, tu peux tellement te perdre, tellement,euh.
3191044ams1NantesMS: Tu sais, euh.
3191144ams1NantesMS: Tu sais étudier pour rien en fait. Enfin, je veux dire juste pour la, euh,
3191244ams1NantesMS: la beauté de la chose, quoi, on va dire.
3202544ams1NantesLe Premier Ministre ira-t-il à Beaulieu ?
3202644ams1NantesLe village de Beaulieu est en grand émoi.
3202744ams1NantesLe Premier ministre a en effet décidé de faire étape dans cette commune au cours de sa tournée de la région en fin d'année.
3202844ams1NantesJusqu'ici les seuls titres de gloire de Beaulieu étaient son vin blanc sec,
3202944ams1Nantesses chemises en soie,
3203044ams1Nantesun champion local de course à pied (Louis Garret),
3203144ams1Nantesquatrième aux zeux, aux jeux olympiques de Berlin en 1936,
3203244ams1Nanteset plus récemment, son usine de pâtes italiennes.
3203344ams1NantesQu'est-ce qui a donc valu à Beaulieu ce grand honneur ?
3203444ams1NantesLe hasard, tout bêtement,
3203544ams1Nantescar le Premier Ministre, lassé des circuits habituels qui tournaient toujours autour des mêmes villes,
3203644ams1Nantesveut découvrir ce qu'il appelle ' la campagne profonde '.
3203744ams1NantesLe maire de Beaulieu -Marc Blanc-
3203844ams1Nantesest en revanche très inquiet.
3203944ams1NantesLa cote du Premier ministre ne cesse de baisser depuis les élections.
3204044ams1NantesComment, en plus,
3204144ams1Nanteséviter les manifestations qui ont tendance à se multiplier lors des visites officielles ?
3204244ams1NantesLa côte escarpée du Mont Saint-Pierre qui mène au village,

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS