Recherche dans la base PFC - Transcriptions
PFC database transcription search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur 50aev1 a trouvé 486 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête TranscriptionEcoute
1230850aev1Brécey(bruit et paroles dans le fond)
1230950aev1BréceyEV : Bon on est parti.
1231050aev1BréceyTV : Tu veux me montrer les photos des vacances ?
1231150aev1BréceyEV : Oui je viens de les faire développer (rires)
1231250aev1BréceyTV : Pourquoi tu ris ?
1231350aev1BréceyEV : Parce que je t'ai vu tomber
1231450aev1BréceyTV : Tu te moques de moi encore
1231550aev1BréceyTV : Ah ben reclasse-les.
1231650aev1BréceyTV : Ben dis donc il faisait pas beau hein.
1231750aev1BréceyTV : Ouh la la (cri de surprise)
1231850aev1BréceyTV : Ils sont verglacés
1231950aev1BréceyEV : Attends.
1232050aev1BréceyTV : Oui, ça m'intéresse pas moi, j'y étais pas.
1232150aev1BréceyEV : Ben si.
1232250aev1BréceyTV : Ouh la la
1232350aev1BréceyEV : (rires) Là c'est papa qui qui tombe.
1232450aev1BréceyTV : Non qui n'est pas encore tombé qui va tomber (rires) va tomber.
1232550aev1BréceyEV: Ah maman débute sur ses skis.
1232650aev1BréceyTV : Ben on pourra pas dire que je n'ai pas tenu sur mes skis.
1232750aev1BréceyEV : Il faisait beau là hein
1232850aev1BréceyTV : Le premier jour parce qu'après ça se dégrade.
1232950aev1BréceyTV: Aaaaaaaaah les cours.
1233050aev1BréceyEV : Devant, l'école de ski.
1233150aev1BréceyEV : On est pâle, hein ?
1233250aev1BréceyTV : Oh ben ça va venir hein le soleil se pointe derrière je pense qu'on va bientôt prendre des couleurs.
1233350aev1BréceyEV : C'est vrai. Ah. Les photos avec Npers
1233450aev1BréceyTV : Oh le joli moniteur, lui il est bronzé hein il a eu plus de chance que nous.
1233550aev1BréceyTV : Ouais tant pis.
1233650aev1BréceyEV : Bon.
1233750aev1BréceyTV : Voilà ah ouais.
1233850aev1BréceyEV : Les grandes skieuses là, les pros.
1233950aev1BréceyTV : Prêtes à partir à affronter les pistes.
1234050aev1BréceyEV : Oh Npers la star
1234150aev1BréceyEV : Hum hum. Tu sais c'est en face le parc là
1234250aev1BréceyTV : Fais voir.
1234350aev1BréceyEV : Il y a les barrières.
1234450aev1BréceyTV : Ah c'est pour pas se prendre les sapins ça.
1234550aev1BréceyEV : Non c'est pas le truc qui
1234650aev1BréceyTV : Comme si il était au boulot.
1234750aev1Brécey(rires)
1234850aev1BréceyTV : Non c'est pas une échelle c'est des skis qu'il a sur l'épaule
1234950aev1BréceyTV : oui j'ai l'impression c'était le jour où on a pris les cours ça.
1235050aev1BréceyTV : Ouais d'accord.
1235150aev1BréceyEV : Euh.
1235250aev1BréceyTV : Alors là ah.
1235350aev1BréceyEV : Je me rappelle pas du tout quand est-ce que c'est < TV : On dirait que tu as déchaussé là parce que le ski> ah mais oui (rires)
1235450aev1BréceyEV : Là je de/ mais c'est où ça ?
1235550aev1BréceyTV : C'est plus tard parce qu'il y a beaucoup de neige donc c'était pas le premier jour ça.
1235650aev1BréceyEV : Mais c'est où ça ?
1235750aev1BréceyTV : Ben c'est peut-être quand on est monté sur euh
1235850aev1BréceyTV : Sur les bleues oh la la grande descente.
1235950aev1Brécey(rires)
1236050aev1BréceyTV : On voit pas la couleur
1236150aev1BréceyEV : Regarde c'est sur la bleue
1236250aev1BréceyEV : Ouais c'est sur la bleue.
1236350aev1BréceyTV : Tu es sûre que c'est pas sur la verte euh qu'on descendait de l'autre côté là.
1236450aev1BréceyTV : Tu sais la grande verte je crois.
1236550aev1BréceyEV : Ah ouais
1236650aev1BréceyEV : Papa et maman
1236750aev1BréceyEV : Hum vous êtes trop bons.
1236850aev1BréceyEV : Ca devait être l'après-midi où vous étiez oui.
1236950aev1BréceyEV : Papa et Npers, eh elle est trop belle la photo.
1237050aev1BréceyEV : Derrière.
1237150aev1BréceyTV : Ouais.
1237250aev1BréceyTV : Ah ben toi qui descends du télésiège euh.
1237350aev1BréceyEV : Sans tomber
1237450aev1BréceyEV : Ouais.
1237550aev1BréceyTV : Bon alors ça va.
1237650aev1BréceyEV : Ca va je suis pas tombée
1237750aev1BréceyEV : Ah excellent
1237850aev1BréceyTV : (rires) Là on avait pas chaud hein dis donc euh (sifflement)
1237950aev1BréceyEV : Npers.
1238050aev1BréceyEV : Excellent.
1238150aev1BréceyTV : Il est plus joli sur la photo qu'en nature je trouve
1238250aev1BréceyEV : C'est clair.
1238350aev1BréceyEV : Mais si (X) le téléski qui va à Chablou.
1238450aev1BréceyTV : Voilà donc au moins on aura un souvenir.
1238550aev1BréceyTV : Ils pourront pas dire qu'on s'est pas caillé parce que dis donc.
1238650aev1BréceyEV : Tu as vu les cheveux vos cheveux ?
1238750aev1BréceyTV : On est gelé
1238850aev1BréceyTV : Avec les belles lunettes jaunes.
1238950aev1BréceyTV : Des vrais gyrophares.
1239050aev1BréceyEV : Ah excellent.
1239150aev1BréceyEV : Papa on le voit pas
1239250aev1BréceyTV : C'est quand même un bon souvenir
1239350aev1BréceyEV : Mais il devait trop trop cailler.
1239450aev1BréceyTV : Ouais dis donc.
1239550aev1BréceyTV : Ben regarde les autres comment ils sont frigorifiés derrière.
1239650aev1BréceyEV : (rires) ouais.
1239750aev1BréceyEV : On avait le sourire quand même.
1239850aev1BréceyTV : Ah là c'était la chute vraiment la chute provoquée hein.
1239950aev1BréceyEV : Et tu étais mort de rire toi ouais.
1240050aev1BréceyEV : Et papa on voit pas ce qu'il fait euh
1240150aev1BréceyEV : Euh oui.
1240250aev1BréceyTV : (bruit) Ah eh ben voilà.
1240350aev1BréceyEV : Maman déchaussée ah non peut-être pas.
1240450aev1BréceyTV : On voit plus qu'un ski mais bon.
1240550aev1BréceyTV : C'était euh quand on a descendu hors-piste là.
1240650aev1BréceyEV : Je pense qu'on est pas sur la piste là.
1240750aev1BréceyTV : Hum non là non plus je pense que tu n'es pas sur la piste là.

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS