Recherche dans la base PFC - Transcriptions
PFC database transcription search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur 54bjl1 a trouvé 508 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête TranscriptionEcoute
1884054bjl1OgévillerJL: Qui est, euh, la euh. Comment elle s'appelle ?
1884154bjl1Ogéviller(inspiration)
1884254bjl1OgévillerE: La Npers ?
1884354bjl1OgévillerJL: Non.
1884454bjl1OgévillerJL: La Npers, je lui ai pas expliqué, à la euh.
1884554bjl1Ogéviller(silence)
1884654bjl1OgévillerJL: A la Npers, je lui ai dit, 'Ecoute, je ne l'ai pas fait,
1884754bjl1OgévillerJL: je le ferai qu'en dernier, comme ça, je ne peux pas vous donner d'explication'.
1884854bjl1Ogéviller(rires)
1884954bjl1OgévillerE: Alors, pour l'enregistrement, rappelle-moi tes nom et prénom.
1885054bjl1OgévillerJL: Euh, nom.
1885154bjl1OgévillerJL: Npers.
1885254bjl1Ogéviller(silence)
1885354bjl1OgévillerE: Ah, toi, tu prononces comme moi, ta fille elle dit Npers.
1885454bjl1OgévillerJL: Non, Npers.
1885554bjl1Ogéviller(silence)
1885654bjl1OgévillerJL: Npers.
1885754bjl1Ogéviller(silence)
1885854bjl1OgévillerJL: Tu veux les autres ?
1885954bjl1Ogéviller(silence)
1886054bjl1OgévillerE: Tu as d/, ah oui, si tu as d'autres prénoms, vas-y.
1886154bjl1OgévillerJL: Npers.
1886254bjl1Ogéviller(silence)
1886354bjl1OgévillerJL: Npers.
1886454bjl1Ogéviller(silence)
1886554bjl1OgévillerE: Pourquoi ?
1886654bjl1OgévillerJL: Npers, maman, Npers, et Npers, mon parrain.
1886754bjl1Ogéviller(silence)
1886854bjl1OgévillerE: Ah oui, d'accord.
1886954bjl1OgévillerE: C'est pas les euh, grand-mères, ou euh .
1887054bjl1OgévillerE: Comme tu étais l'aînée.
1887154bjl1OgévillerJL: Non, mais non, c'est, ça a été comme ça.
1887254bjl1OgévillerE: Ta date de naissance ?
1887354bjl1Ogéviller(silence)
1887454bjl1OgévillerE: Ca te fait quel âge ?
1887554bjl1OgévillerJL: Cinquante-quatre.
1887654bjl1Ogéviller(silence)
1887754bjl1OgévillerE: Et t es née.
1887854bjl1OgévillerJL: A Ogéviller.
1887954bjl1OgévillerE: Dans le village.
1888054bjl1OgévillerJL: Oui, je suis née ici, moi.
1888154bjl1Ogéviller(silence)
1888254bjl1OgévillerE: C'était euh, dans la maison de euh, tes parents ?
1888354bjl1OgévillerE: Tu devais être une des dernières, après c'était la maternité.
1888454bjl1OgévillerJL: Euh, après de, non, j'étais pas une des dernières dans les euh, il y a encore eu, euh, deux, trois, quatre ans, et puis après c'était en maternité, oui.
1888554bjl1Ogéviller(silence)
1888654bjl1OgévillerE: Tu as toujours habité ici ?
1888754bjl1OgévillerJL: Oui, mais je suis partie quand même.
1888854bjl1OgévillerE: Ouais ?
1888954bjl1OgévillerJL: Je suis partie à Nlieu.
1889054bjl1OgévillerJL: Dans les Pyrénées Orientales, avec le Nlieu, puis fallait peut-être que je le suivre.
1889154bjl1Ogéviller(silence)
1889254bjl1OgévillerE: Combien d'années ?
1889354bjl1Ogéviller(silence)
1889454bjl1OgévillerJL: Trois ans.
1889554bjl1Ogéviller(silence)
1889654bjl1OgévillerJL: Et euh, on est restés, euh,
1889754bjl1OgévillerJL: Deux ans, un an, deux ans, attends, je suis en train de calculer, euh. Depuis le mariage, euh, soixante, euh, treize, jusque,
1889854bjl1OgévillerJL: oh, on est restés un an et demi à Nlieu.
1889954bjl1Ogéviller(silence)
1890054bjl1OgévillerJL: Puis c'est tout.
1890154bjl1Ogéviller(silence)
1890254bjl1OgévillerE: Nlieu, euh, Nlieu, tu m'as dit, c'est où ?
1890354bjl1OgévillerJL: Euh, soixante-six.
1890454bjl1Ogéviller(silence)
1890554bjl1OgévillerE: Oui, alors ça, ça m'aide pas.
1890654bjl1OgévillerJL: C'est Pyrénées Orientales.
1890754bjl1Ogéviller(silence)
1890854bjl1OgévillerE: Dans le sud, O.K.
1890954bjl1Ogéviller(rire)
1891054bjl1OgévillerJL: Et alors, et les départements ?
1891154bjl1OgévillerE: Oh non, alors là, je les ai jamais appris, et puis en plus, j'ai pas la mémoire des chiffres comme ça.
1891254bjl1Ogéviller(inspiration)
1891354bjl1OgévillerE: Donc, euh.
1891454bjl1OgévillerJL: Nlieu, c'est cinquante-quatre, c'est Meurthe et Moselle.
1891554bjl1Ogéviller(inspiration)
1891654bjl1OgévillerE: D'accord.
1891754bjl1Ogéviller(silence)
1891854bjl1OgévillerE: Euh,
1891954bjl1OgévillerE: donc, tu habites dans cette maison depuis combien de temps ?
1892054bjl1OgévillerJL: Ici ?
1892154bjl1OgévillerE: Ouais.
1892254bjl1OgévillerJL: Alors on l'a achetée, depuis, euh,
1892354bjl1OgévillerJL: juillet,
1892454bjl1OgévillerJL: attends, non, on a signé en juin,
1892554bjl1OgévillerJL: soixante-seize.
1892654bjl1OgévillerJL: Donc j'habite depuis juillet soixante-seize, puisque c'est, j'ai fait le déménagement toute seule, le Npers était euh,
1892754bjl1OgévillerJL: en manoeuvre.
1892854bjl1OgévillerJL: Et les jumeaux étaient de mars, hein.
1892954bjl1Ogéviller(silence)
1893054bjl1OgévillerE: Et bien dis donc.
1893154bjl1OgévillerJL: Et j'ai déménagé avec une fille du village,
1893254bjl1OgévillerJL: au chariot, hein.
1893354bjl1OgévillerJL: Et tout à la, presque tout à la main, hein.
1893454bjl1OgévillerJL: Il y a que le congélateur qui est resté là-bas,
1893554bjl1OgévillerJL: et puis quand on l'a ramené, qu'on a demandé à un homme de nous le faire, mais autrement, euh.
1893654bjl1Ogéviller(inspiration)
1893754bjl1OgévillerJL: Tout, tout était, tout était transbahuté à la main .
1893854bjl1OgévillerE: Non, depuis la maison où on était en location, euh,
1893954bjl1OgévillerE: au coin de la rue, là, tu vois où est chez le Npers, là, où c'est que tu as été ?

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS