Recherche dans la base PFC - Transcriptions
PFC database transcription search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur 92aaf1 a trouvé 257 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête TranscriptionEcoute
463292aaf1Puteaux-CourbevoieE: Bonjour.
463392aaf1Puteaux-CourbevoieAF: Bonjour.
463492aaf1Puteaux-CourbevoieE: j'aurais voulu euh, sav/, connaître un peu votre enfance, ou euh, votre scolarité.
463592aaf1Puteaux-CourbevoieE: Vous pouvez m'en parler un tout petit peu ?
463692aaf1Puteaux-CourbevoieE: Enfin, voire un petit peu beaucoup, même ?
463792aaf1Puteaux-CourbevoieAF: Mon enfance et ma scolarité, euh.
463892aaf1Puteaux-CourbevoieAF: (soupir: Humf.)
463992aaf1Puteaux-CourbevoieAF: euh, j'ai commencé euh, les euh, à aller à l'école euh,
464092aaf1Puteaux-CourbevoieAF: communale ou euh, ou primaire,
464192aaf1Puteaux-CourbevoieAF: euh, dans une, euh, école de garçons où, euh.
464292aaf1Puteaux-CourbevoieAF: Où euh, j'ai fait mes études traditionnelles où j'avais toujours devant moi, d'ailleurs, si je me souviens bien, j'avais toujours devant moi un, euh,
464392aaf1Puteaux-CourbevoieAF: un type qui devait s'appeler euh, je sais plus, euh, James.
464492aaf1Puteaux-CourbevoieAF: Il était toujours numéro un, et j'étais toujours numéro deux. Il avait toujours le prix d'excel, euh, le prix d'euh, les félicitations, et j'avais toujours le prix d'excellence. et pendant des années, comme ça, il a été premier et moi deuxième,
464592aaf1Puteaux-CourbevoieAF: jusqu'à ce que j'aille au collège.
464692aaf1Puteaux-CourbevoieAF: Euh, euh. E: C'était où ?
464792aaf1Puteaux-CourbevoieAF: C'était, rue Nlieu, ça s'appelait.
464892aaf1Puteaux-CourbevoieAF: La rue Nlieu ? Cétait en haut des escaliers,
464992aaf1Puteaux-CourbevoieAF: qui euh, montaient euh,
465092aaf1Puteaux-CourbevoieAF: sur les collines d'Alger, puisque je suis né là-bas.
465192aaf1Puteaux-CourbevoieAF: Euh.
465292aaf1Puteaux-CourbevoieAF: Ca euh, ça montait la, l/ , Alger est bâtie sur des collines, comme Rome, et ça montait sur, euh,
465392aaf1Puteaux-CourbevoieAF: sur des escaliers, des escaliers, des escaliers qui n'en finissaient pas.
465492aaf1Puteaux-CourbevoieAF: Donc euh, rue Nlieu, y avait des euh, des, des euh, instituteurs, je sais pas comment on disait, des maîtres, à l'époque,
465592aaf1Puteaux-CourbevoieAF: qui étaient euh, des régionaux.
465692aaf1Puteaux-CourbevoieAF: Et puis euh, on était bien sages, bien élevés, bien pensant, bien euh, bien, bien, bien tout, quoi, tout bien.
465792aaf1Puteaux-CourbevoieAF: Sauf qu'un jour, euh, du haut de la fenêtre de euh, de l'appartement où on était,
465892aaf1Puteaux-CourbevoieAF: c'était en pleine guerre d'Algérie, faut dire,
465992aaf1Puteaux-CourbevoieAF: euh, mes parents m'avaient acheté un pistolet à plombs,
466092aaf1Puteaux-CourbevoieAF: et j'ai euh, tiré sur euh, je m'amusais à viser un panneau de euh, stationnement interdit d'un garage qui était en face de la rue.
466192aaf1Puteaux-CourbevoieAF: Et un jour euh, au moment où je tirais, y a une euh, une euh, une fathma qui passait, qui est montée faire un scandale à maman en disant que je voulais la tuer alors que moi, je visais purement et simplement le, euh,
466292aaf1Puteaux-CourbevoieAF: le stationnement interdit, enfin le rond de stationnement interdit, le euh, le, le sigle du stationnement interdit,
466392aaf1Puteaux-CourbevoieAF: mais bon, c'était dans un climat un peu particulier, donc, y avait une connotation particulière.
466492aaf1Puteaux-CourbevoieAF: Quoi d'autre?
466592aaf1Puteaux-CourbevoieE: Euh, vous pouvez me parler de votre profession ?
466692aaf1Puteaux-CourbevoieAF: Ma profession?
466792aaf1Puteaux-CourbevoieE: En passant par les études, euh, supérieures, oui.
466892aaf1Puteaux-Courbevoie AF: Ah, mes études supérieures.
466992aaf1Puteaux-Courbevoie AF: alors euh, alors, alors, alors, alors, alors, quand on a quitté l'Algérie, euh, où j'étais donc dans une école de garçons, après dans un collège de garçons où il n'y avait que des garçons, et des garçons et des garçons,
467092aaf1Puteaux-CourbevoieAF: euh, on est arrivés euh, en France, oui.
467192aaf1Puteaux-CourbevoieAF: on est arrivés en France et, mes parents m'ont inscrit au premier,
467292aaf1Puteaux-CourbevoieAF: lycée, euh, du Nlieu arrondissement de Paris, qui était un lycée mixte.
467392aaf1Puteaux-CourbevoieAF: et euh, comme j'avais à l'époque euh, quinze ans,
467492aaf1Puteaux-CourbevoieAF: euh, le lycée mixte, ça m'a, ça a un peu perturbé mes études, euh, jusque, j'y suis rentré en euh, quatrième je crois,
467592aaf1Puteaux-CourbevoieAF: j'ai fait troisième, seconde et en première mon père, devant mes résultats brillants, m'a en/, m'a envoyé euh, dans un euh, pensionnat,
467692aaf1Puteaux-CourbevoieAF: un pensionnat où il n'y avait que des garçons, que des garçons, que des garçons,
467792aaf1Puteaux-CourbevoieAF: et où, je sortais pas, évidemment, le soir.
467892aaf1Puteaux-CourbevoieAF: Et puis j'ai fait donc là, là dedans Seconde, Terminale euh, philo à l'époque euh, et ensuite euh, et ensuite, et ensuite qu'est ce que j'ai fait ensuite, oui,
467992aaf1Puteaux-CourbevoieAF: ensuite, euh, toujours mon père, il a décidé de m'envoyer en école préparatoire, donc, euh, j'ai requitté un, un établissement, euh, de garçons, de garçons, de garçons,
468092aaf1Puteaux-CourbevoieAF: pour me retrouver, euh, abandonné à moi-même,
468192aaf1Puteaux-CourbevoieAF: en province, avec une chambre d'étudiant, euh, livré à moi même du pre/, du, du premier, de la première heure de lundi au, à la dernière heure de vendredi,
468292aaf1Puteaux-CourbevoieAF: donc, euh, j'ai passé mon temps donc de, de, euh, de la plus totale abstinence, à la plus totale liberté, euh, de la plus totale, euh,
468392aaf1Puteaux-CourbevoieAF: intransigeance, à la plus totale, euh, indépendance, enfin bref.
468492aaf1Puteaux-CourbevoieAF: Et puis, j'ai donc fait, mes études, euh, dans cette école de commerce, euh, c'était, oui, au début, c'était en cité-U,
468592aaf1Puteaux-CourbevoieAF: et euh, la cité universitaire,
468692aaf1Puteaux-CourbevoieAF: euh, c'était un peu le folklore parce que, on, c'était soixante euh, six, soixante-sept, soixante-huit,
468792aaf1Puteaux-CourbevoieAF: donc c'était le folklore, on écoutait de la musique, euh,
468892aaf1Puteaux-CourbevoieAF: qui venait euh, des Etats-Unis, euh,
468992aaf1Puteaux-CourbevoieAF: on fumait, on buvait, on sortait, euh, on faisait pas grand chose,
469092aaf1Puteaux-CourbevoieAF: j'ai appris à jouer aux échecs, j'ai appris à jouer au Bridge, j'ai appris à jouer au billard.
2507492aaf1Puteaux-Courbevoie1 roc
2507592aaf1Puteaux-Courbevoie2 rat
2507692aaf1Puteaux-Courbevoie3 jeune
2507792aaf1Puteaux-Courbevoie4 mal
2507892aaf1Puteaux-Courbevoie5 ras
2507992aaf1Puteaux-Courbevoie6 fou à lier
2508092aaf1Puteaux-Courbevoie7 des jeunets
2508192aaf1Puteaux-Courbevoie8 intact
2508292aaf1Puteaux-Courbevoie9 nous prendrions
2508392aaf1Puteaux-Courbevoie10 fêtard
2508492aaf1Puteaux-Courbevoie11 nièce
2508592aaf1Puteaux-Courbevoie12 pâte
2508692aaf1Puteaux-Courbevoie13 piquet
2508792aaf1Puteaux-Courbevoie14 épée
2508892aaf1Puteaux-Courbevoie15 compagnie
2508992aaf1Puteaux-Courbevoie16 fête
2509092aaf1Puteaux-Courbevoie17 islamique
2509192aaf1Puteaux-Courbevoie18 agneau
2509292aaf1Puteaux-Courbevoie19 pêcheur
2509392aaf1Puteaux-Courbevoie20 médecin
2509492aaf1Puteaux-Courbevoie21 paume
2509592aaf1Puteaux-Courbevoie22 infect
2509692aaf1Puteaux-Courbevoie23 dégeler
2509792aaf1Puteaux-Courbevoie24 bêtement
2509892aaf1Puteaux-Courbevoie25 épier
2509992aaf1Puteaux-Courbevoie26 millionnaire
2510092aaf1Puteaux-Courbevoie27 brun
2510192aaf1Puteaux-Courbevoie28 scier
2510292aaf1Puteaux-Courbevoie29 fêter
2510392aaf1Puteaux-Courbevoie30 mouette
2510492aaf1Puteaux-Courbevoie31 déjeuner
2510592aaf1Puteaux-Courbevoie32 ex-femme
2510692aaf1Puteaux-Courbevoie33 liège
2510792aaf1Puteaux-Courbevoie34 baignoire
2510892aaf1Puteaux-Courbevoie35 pécheur
2510992aaf1Puteaux-Courbevoie36 socialisme
2511092aaf1Puteaux-Courbevoie37 relier
2511192aaf1Puteaux-Courbevoie38 aspect
2511292aaf1Puteaux-Courbevoie39 niais
2511392aaf1Puteaux-Courbevoie40 épais
2511492aaf1Puteaux-Courbevoie41 des genêts

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS