Recherche dans la base PFC - Transcriptions
PFC database transcription search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur 92acj1 a trouvé 400 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête TranscriptionEcoute
7692acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Bonjour.
7792acj1Puteaux-CourbevoieE: Bonjour.
7892acj1Puteaux-CourbevoieE: Euh. Est- ce que vous pourriez me parlez de votre scolarité ?
7992acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Ma scolarité. Donc.
8092acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Donc j'ai euh,
8192acj1Puteaux-CourbevoieCJ: fait euh, des études tout à fait normales, j'ai fait tout du premier coup jusqu'à la terminale.
8292acj1Puteaux-CourbevoieCJ: c'était certes, un peu limite à chaque année,
8392acj1Puteaux-CourbevoieCJ: jusqu'à la terminale où,
8492acj1Puteaux-CourbevoieCJ: où j'ai un peu trainé on va dire,
8592acj1Puteaux-CourbevoieCJ: j'en ai fait trois,
8692acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Terminale E.S.
8792acj1Puteaux-CourbevoieE: Dans quel, euh, type d'école ?
8892acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Tout d'abord dans une école privée,
8992acj1Puteaux-CourbevoieCJ: euh, du côté de Meudon,
9092acj1Puteaux-CourbevoieCJ: jusque, enfin, de, euh, de la maternelle jusqu'à euh, jusqu'à la terminale,
9192acj1Puteaux-CourbevoieCJ: jusqu'à donc, à ma première terminale.
9292acj1Puteaux-Courbevoie(inspiration)
9392acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Et à partir de ma deuxième terminale, j'ai fait, donc, les deux suivantes, euh, dans une, dans un lycée, euh,
9492acj1Puteaux-CourbevoieCJ: public,
9592acj1Puteaux-CourbevoieCJ: à Montargis,
9692acj1Puteaux-CourbevoieCJ: à l/, en tant, en tant qu'interne.
9792acj1Puteaux-CourbevoieE: XX ?
9892acj1Puteaux-CourbevoieCJ: En internat, voilà.
9992acj1Puteaux-CourbevoieE: XX d'accord.
10092acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Et euh, une fois ça, et bien,
10192acj1Puteaux-CourbevoieCJ: j'ai eu mon bac,
10292acj1Puteaux-CourbevoieCJ: limite, au bout de la troisième fois, mais voilà.
10392acj1Puteaux-CourbevoieE: Et il y a un souvenir, euh, en euh, que se soit dans la, dans, en pensionnat ou euh, à Meudon qui vous a marqué ?
10492acj1Puteaux-Courbevoie CJ : Ah, l'ambiance du pensionnat était plutôt sympathique,
10592acj1Puteaux-CourbevoieCJ: disons que, euh, on avait des heures d'études qui n'étaient pas forcément transformées en étude,
10692acj1Puteaux-CourbevoieCJ: parce que les pions,
10792acj1Puteaux-CourbevoieCJ: enfin les surveillants, venaient,
10892acj1Puteaux-CourbevoieCJ: venaient nous,
10992acj1Puteaux-CourbevoieCJ: nous distraire, au lieu de nous forcer à travailler,
11092acj1Puteaux-CourbevoieCJ: c'était eux qui voulaient euh,
11192acj1Puteaux-CourbevoieCJ: qu'on les occupe .
11292acj1Puteaux-CourbevoieE: Ca expliquerait peut-être les,
11392acj1Puteaux-CourbevoieE: trois terminales ?
11492acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Peut-être.
11592acj1Puteaux-CourbevoieCJ: quoique j'en suis pas convaincu, mais, peut-être.
11692acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Ils voulaient qu'on joue aux échecs avec eux, plutôt que, euh, qu'on fasse notre boulot.
11792acj1Puteaux-CourbevoieE: Et les profs ?
11892acj1Puteaux-Courbevoie(inspiration)
11992acj1Puteaux-CourbevoieCJ: ou euh, on discutait.
12092acj1Puteaux-Courbevoie(silence)
12192acj1Puteaux-CourbevoieE: D'accord.
12292acj1Puteaux-CourbevoieE: Et euh, après la terminale vous avez fait quoi ?
12392acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Ah, après la terminale, je voulais, au départ, euh, au niveau de ma première terminale, je voulais m'orienter vers du droit.
12492acj1Puteaux-CourbevoieE: (onomatopée d'encouragement : Mm.)
12592acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Mais euh, quand j'ai re/, quand j'ai redoublé la première fois, je me suis aperçu,
12692acj1Puteaux-CourbevoieCJ: que le droit ne me tentait pas plus que ça, et donc je me suis orienté vers la psycho/.
12792acj1Puteaux-CourbevoieE: Logie.
12892acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Logie.
12992acj1Puteaux-Courbevoie(inspiration)
13092acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Et donc, euh, j'ai commencé mes études de psycho/, donc, après ma troisième terminale, et actuellement je ,
13192acj1Puteaux-CourbevoieCJ: voilà, quand j'ai eu mon Bac,
13292acj1Puteaux-Courbevoie(inspiration)
13392acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Et, donc, après, de/, depuis, j'ai fait première année sans problème,
13492acj1Puteaux-CourbevoieCJ: deuxième année sans problème < E: Où ça ?>,
13592acj1Puteaux-CourbevoieCJ: à Nanterre.
13692acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Paris dix.
13792acj1Puteaux-CourbevoieE: (onomatopée d'encouragement: Mm.) (inspiration)
13892acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Euh, j'ai fait une licence, que j'ai redoublée, donc j'ai fait deux licences, et actuellement je suis en maîtrise,
13992acj1Puteaux-CourbevoieCJ: et ça se passe plutôt bien,
14092acj1Puteaux-CourbevoieCJ: on peut dire ça comme ça.
14192acj1Puteaux-Courbevoie(rire)
14292acj1Puteaux-CourbevoieE: Et vous voulez faire quoi plus tard ?
14392acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Alors. plus tard. Je voudrais faire de la psycho-criminologie.
14492acj1Puteaux-CourbevoieE: Qui consiste ?
14592acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Alors.
14692acj1Puteaux-CourbevoieCJ: La psycho-criminologie,
14792acj1Puteaux-CourbevoieCJ: ça consiste à, dresser,
14892acj1Puteaux-CourbevoieCJ: le portrait d'un criminel,
14992acj1Puteaux-CourbevoieE: Profileur ?
15092acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Voilà.
15192acj1Puteaux-Courbevoie(bruit de fond)
15292acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Donc exactement profileur, donc ça consiste à dresser le, euh,
15392acj1Puteaux-CourbevoieCJ: profil du criminel,
15492acj1Puteaux-CourbevoieCJ: avant de l'avoir arrêté,
15592acj1Puteaux-CourbevoieCJ: pour pouvoir le retrouver plus facilement.
15692acj1Puteaux-Courbevoie(silence)
15792acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Donc je serais bien tenté par ça.
15892acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Sinon, travailler en hôpital, euh,
15992acj1Puteaux-CourbevoieCJ: dans un hôpital psychiatrique,
16092acj1Puteaux-CourbevoieCJ: du moins dans un service psychiatrique,
16192acj1Puteaux-CourbevoieCJ: avec des adultes.
16292acj1Puteaux-Courbevoie(silence)
16392acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Des maladies tr/, mentales lourdes.
16492acj1Puteaux-Courbevoie(inspiration)
16592acj1Puteaux-CourbevoieE: Et, euh,
16692acj1Puteaux-CourbevoieE: vous faites des stages, euh, pour, euh,
16792acj1Puteaux-CourbevoieE: je suppose qu'il faut un stage, quand même ?
16892acj1Puteaux-Courbevoie CJ: Il faut effectivement faire des stages, j'en ai fait un dans un hôpital psychiatique,
16992acj1Puteaux-CourbevoieCJ: à Colombes,
17092acj1Puteaux-CourbevoieE: (onomatopée d'encouragement: Mm.)
17192acj1Puteaux-CourbevoieCJ: pendant, quasiment un an,
17292acj1Puteaux-CourbevoieCJ: où euh, j'ai été confronté à euh,
17392acj1Puteaux-CourbevoieCJ: tout un panel de, euh, maladies mentales euh, diverses et variées.
17492acj1Puteaux-Courbevoie(inspiration)
17592acj1Puteaux-CourbevoieCJ: Et, euh,

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS