Recherche dans la base PFC - Transcriptions
PFC database transcription search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur svanp1 a trouvé 431 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête TranscriptionEcoute
49004svanp1NyonE: Euh, quels sont tes, tes, qu'est-ce que tu fais pendant tes loisirs?
49005svanp1NyonNP: Ben, le ménage.
49006svanp1NyonNP: Je nettoie l'appartement. (rires)
49007svanp1NyonNP: Mais oui, parce que je travaille toute la journée c'est vrai (X) je nettoie l'appartement.
49008svanp1NyonNR: Ou le weekend. Ben on va promener les deux, on fait des trucs les deux.
49009svanp1NyonNP: Parce qu'on se voit pas la semaine.
49010svanp1NyonNP: On se voit pas, oui une, une fois la semaine ou deux fois la semaine.
49011svanp1NyonE: Te mettre un peu plus près.
49012svanp1NyonNP: On va se promener les deux ou, oui.
49013svanp1NyonNP: Des trucs comme ça. Oui.
49014svanp1NyonE: Quoi d'autre? Est-ce que vous aimez voyager, ou?
49015svanp1NyonNP: Oui, mais euh, on peut, on a pas le temps là.
49016svanp1NyonNP: (rires) Non parce que (x) à son travail il a un grand projet.
49017svanp1NyonNP: Il a pas le temps de prendre des vacances là, cet an.
49018svanp1NyonNP: Non, non. On est pas des grands voyageurs. Non.
49019svanp1NyonE: Est-ce qu'il y a d'autres choses que tu, que tu aimes faire? Que tu. Que tu rêves de faire, ou?
49020svanp1NyonNP: Non.
49021svanp1NyonNP: Oui, mon rêve euh. Peut-être euh j'aurais bien fait un truc du style Star Académie, tu vois.
49022svanp1NyonNP: Tu connais Star Académie?
49023svanp1NyonE: Euh, j'en ai entendu parler, mais je sais pas tellement ce que c'est.
49024svanp1NyonNR: Trop vieille. (rires)
49025svanp1NyonE: (rires) Alors raconte-moi ça.
49026svanp1NyonE: Alors explique-moi tout de Star Académie.
49027svanp1NyonNP: Des gens qui savent chanter et danser et puis, euh.
49028svanp1NyonNP: Moi, j'aime chanter et j'aime danser.
49029svanp1NyonNP: Mais j'ai jamais eu une vie qui m'a permis à exploiter tout ça.
49030svanp1NyonNP: Mais oui, ça m'aurait plu. (rires)
49031svanp1NyonE: Mais qu'est-ce que c'est.
49032svanp1NyonE: (rires) Mais est-ce qu'il y a une, est-ce qu'il y a une limite? Fin, de.
49033svanp1NyonE: C'est, C'est que des jeunes qui sont là dedans ou?
49034svanp1NyonNP: Oui, oui.
49035svanp1NyonE: Des très jeunes?
49036svanp1NyonNP: Moyenne vingt-cinq ans, quoi.
49037svanp1NyonNP: Mais non, ben, c'est une image, hein, c'est
49038svanp1NyonE: Mais c'est quoi le Star Académie?
49039svanp1NyonNP: Mais tu sais, ils prennent euh, ils sélectionnent des gens sur la télévision française.
49040svanp1NyonNP: Et puis ils en sélectionnent seize et puis après ils les mettent euh, dans un château pendant trois mois.
49041svanp1NyonNP: Et puis dans ce château il y a des professeurs de danse, de chant, d'expression scénique.
49042svanp1NyonNP: De gym.
49043svanp1NyonNP: Et ils s'en occupent et tous les jours ils bossent, ils bossent, ils bossent.
49044svanp1NyonNP: Et puis à la fin, euh, ils arrivent à chanter quoi.
49045svanp1NyonNP: On leur à chanter, à danser, vraiment à perfectionner sur leur truc.
49046svanp1NyonNP: C'est super. Vraiment, je trouve ça génial.
49047svanp1NyonE: Oui. Mais est-ce qu'ils gagnent quelque chose ou c'est.
49048svanp1NyonNP: Oui. Alors là, le gagnant il a un million d'euros et
49049svanp1NyonNP: Puis, euh, il enregistre son propre, C.D.
49050svanp1NyonNP: Avec des professionels qui lui font son propre C.D., quoi.
49051svanp1NyonNP: Ah, ça m'aurait plu. Moi, je suis très, j'aime bien la musique.
49052svanp1NyonNP: J'aime bien la chanson française.
49053svanp1NyonE: Ah oui? Quoi comme?
49054svanp1NyonNP: Je suis pas très bonne en anglais, alors.
49055svanp1NyonNP: Mais j'aime bien la chanson française.
49056svanp1NyonE: Quels, euh, quels, quels artistes? Quel, quel, quel genre de musique française?
49057svanp1NyonNP: Oui non, il y en a trop.
49058svanp1NyonE: Tu peux m'en raconter un peu?
49059svanp1NyonNP: Il y en a trop que j'aime.
49060svanp1NyonNP: Je sais pas, euh. Florent Pagny, Bruel euh
49061svanp1NyonNP: Roch Voisine euh, j'adore.
49062svanp1NyonNP: Non, il y en, non il y en, il y en a encore tout plein, quoi.
49063svanp1NyonNP: Richard Cocciante. Ça, c'est un très, très bon.
49064svanp1NyonE: C'est qui?
49065svanp1NyonNP: C'est un, il est moitié italien moitié je crois français, ou je sais, je sais plus.
49066svanp1NyonNP: C'est un super compositeur.
49067svanp1NyonNP: C'est, euh, le compositeur de la musique de Notre Dame de Paris.
49068svanp1NyonE: Ah. Oui. C'est un, c'est. Il a un nom it/, oui c'est un nom italien.
49069svanp1NyonE: Oui. Quelque chose comme ça. (rires)
49070svanp1NyonNP: Cocciante. C'est le compositeur de Notre Dame de Paris.
49071svanp1NyonNP: Puis Plamondon, il a fait les paroles.
49072svanp1NyonE: Tu peux me raconter un peu de Notre Dame de Paris?
49073svanp1NyonNP: Non, autrement non.
49074svanp1NyonNP: Mais, euh, moi je connais Cocciante depuis vingt ans, depuis trente ans.
49075svanp1NyonNP: Je connais Cocciante.
49076svanp1NyonNP: Alors je sais, euh, quand ils en ont parlé, euh.
49077svanp1NyonNP: Je sais que ça peut être que beau, quoi.
49078svanp1NyonE: Oui. Tu as, tu as, tu as déjà vu le, tu as , tu as vu le spe/le spectacle?
49079svanp1NyonNP: À la télé seulement.
49080svanp1NyonNP: Oui non, juste à la télé. (x) enregistré une fois.
49081svanp1NyonNP: Non, j'ai pas été voir.
49082svanp1NyonNP: Par contre, Cocciante, je l'ai vu.
49083svanp1NyonNP: Je l'ai vu, il y a vingt ans.
49084svanp1NyonE: Ok. Oui. Oui, euh, Notre Dame c'est, c'est bien quoi.
49085svanp1NyonNP: Oui non, c'est cool. C'est chouette.
49086svanp1NyonNP: C'est très beau.
49087svanp1NyonE: Puis il y a aussi Garou.
49088svanp1NyonNP: Hm. Garou, euh.
49089svanp1NyonE: Oui. (rires)
49090svanp1NyonNP: Oui, c'est ce qu'il avait, ce qui ce qu'il a fait un peu le punch, hein?
49091svanp1NyonNP: Parce qu'il était moyennement connu, et puis, euh.
49092svanp1NyonNP: Avec Notre Dame de Paris,
49093svanp1NyonNP: Euh, un jour euh, Céline Dion et son mari ont été voir le spectacle à Paris.
49094svanp1NyonNP: Et puis elle, elle a flashé sur Garou.
49095svanp1NyonNP: Et puis, euh, elle dit à son mari, euh,
49096svanp1NyonNP: Comme il est bien et tout. Ils le connaissent pas du tout.
49097svanp1NyonNP: Et, euh, maintenant c'est, c'est devenu manager à Garou, son mari, René là.
49098svanp1NyonNP: C'est devenu manager à Garou.
49099svanp1NyonE: Mais là, il est dans le.
49100svanp1NyonNP: Mais c'est vrai que maintenant il est. C'est cool, quoi.
49101svanp1NyonNP: Il est lancé. Non, mais j'adore, j'aime bien Garou. Il est chouette.
49102svanp1NyonE: Et il est tranquille, il est souriant.
49103svanp1NyonNP: Il est, il donne beaucoup de bonheur, il.

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS