Recherche dans la base PFC - Transcriptions
PFC database transcription search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur svarb1 a trouvé 521 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête TranscriptionEcoute
1281svarb1NyonE: Qu'est-ce que tu aimes faire pendant tes loisirs?
1282svarb1NyonRB: Ah, mes loisirs. (rires)
1283svarb1NyonRB: Euhm, je devrais faire plus de sport. Fin, je, je fais du waterpolo
1284svarb1NyonRB: Ça fait des, des années. Ça fait quoi? Seize ans.
1285svarb1NyonRB: Dix-huit ans que je fais du waterpolo.
1286svarb1NyonRB: Euhm, mais cet an-ci j'ai pas trop la motive.
1287svarb1NyonE: Non, c'est, tu, si tu peux me raconter un peu de ce sport parce que je le connais pas très bien.
1288svarb1NyonRB: Oui, c'est comme du handball, mais dans l'eau.
1289svarb1NyonE: ok.
1290svarb1NyonRB: Ça veut dire que c'est euh, c'est sur un, un terrain. En fait, un terrain, c'est dans une piscine.
1291svarb1NyonRB: Le terrain euh officiel est de vingt par trente, vingt mètres par trente.
1292svarb1NyonRB: Mais euh, comme les piscines sont euh très chères on joue dans la piscine qu'il y a
1293svarb1NyonRB: Euh, ici à Nyon. Une pich/une piscine qui fait douze mètres euh cinquante sur euh, vingt-cinq.
1294svarb1NyonRB: Et puis euh, on joue dans cette piscine-là.
1295svarb1NyonRB: On. Le jeu, ça se joue à, à sept. Euh, contre sept.
1296svarb1NyonRB: Il y a un gardien dans l'équipe, donc ça fait six joueurs de champ un gardien.
1297svarb1NyonRB: C'est, quatre périodes de sept minutes effectives.
1298svarb1NyonRB: Comme au basket. Ça veut dire dès qu'il y a une faute on arrête le jeu.
1299svarb1NyonRB: Et puis on repart dès que, dès que c'est,
1300svarb1NyonRB: dès que la, la faute, elle est jouée. Fin dès que le ballon est joué on repart, quoi.
1301svarb1NyonRB: Euhm, c'est assez, physique comme sport.
1302svarb1NyonRB: Ça demande euh, beaucoup d'entraînement. C'est un jeu collectif.
1303svarb1NyonRB: tactique, technique. C'est très intéressant.
1304svarb1NyonRB: A voir c'est, c'est assez spectaculaire si tu aimes bien le sport.
1305svarb1NyonRB: Mais, si tu as quelqu'un comme ma maman qui n'aime pas trop euh. Elle voit que de la mousse.
1306svarb1NyonRB: Et puis elle est vite. Elle, elle arrête vite, quoi.
1307svarb1NyonRB: Autrement, comme autre hobby euh, j'aime bien euh, jouer sur les jeux en réseau, sur l'ordinateur.
1308svarb1NyonE: (rires) Ah oui?
1309svarb1NyonRB: Oui oui. (rires) Euh, ça me prend, beaucoup.
1310svarb1NyonE: Mais, euh, jeux en, en réseau, c'est.
1311svarb1NyonRB: Des jeux en réseau, c'est à dire que tu te mets sur internet et puis tu,
1312svarb1NyonRB: Tu peux jouer avec quelqu'un qui est. Bon, en l'occurence je joue avec euh,
1313svarb1NyonRB: Avec Npers. Euh, c'est mon témoin de mariage.
1314svarb1NyonRB: On joue beaucoup euh, à des jeux justement, de style Starcraft, Quake.
1315svarb1NyonRB: Euh Day of Defeat. C'est des jeux en fait euh,
1316svarb1NyonRB: où tu joues un contre l'autre, ou bien les deux ensemble contre d'autres personnes.
1317svarb1NyonRB: Et tu peux jouer comme ça avec euh, des personnes dans, dans le monde entier.
1318svarb1NyonE: Hm, euh, sinon qu'est-ce que tu, qu'est-ce que tu fais pendent tes loisirs?
1319svarb1NyonRB: Ah, j'aime bien aussi cuisiner.
1320svarb1NyonE: Ah oui
1321svarb1NyonRB: Oui oui. Cuisiner, ça me, ça me repose énormément.
1322svarb1NyonRB: et j'aime bien.
1323svarb1NyonRB: Euh, rentrer du travail, cuisiner, faire des petits plats, essayer de,
1324svarb1NyonRB: de faire euh, goûter euh, aux autres les plaisirs de, le plaisir de la nourriture, quoi.
1325svarb1NyonRB: et un bon vin, et puis voilà.
1326svarb1NyonE: Mais comment tu as appris à, à cuisiner?
1327svarb1NyonRB: Euh, j'ai euh, j'ai appris tout seul, en fait, en, en essayant des, des recettes.
1328svarb1NyonRB: Et puis euh, une fois j'ai fait des, des cours de cuisine chinoise.
1329svarb1NyonRB: Et, euh, je crois que je réussis assez bien.
1330svarb1NyonE: Oui. (rires) Oui, je peux le confirmer.
1331svarb1NyonRB: Elle peut.
1332svarb1NyonE: Euh, oui, euh, est-ce que tu aimes, euh, voyager?
1333svarb1NyonRB: Oui. On, on aime bien voyager avec euh, ma femme.
1334svarb1NyonRB: On a eu notre voyage de noces l'année passée. On est parti pendant, trois semaines en Thaïlande.
1335svarb1NyonRB: Et on voulait pas rester euh, les trois semaines au bord de la mer, donc on a,
1336svarb1NyonRB: On a choisi le, le module de v/ de voyer/voyager pendant euh,
1337svarb1NyonRB: une dizaine de jours. Visiter à gauche, à droite.
1338svarb1NyonRB: Euh, plusieurs villes. On a fait Bangkok pendant deux jours.
1339svarb1NyonRB: Après, on est parti à, Chiang Mai.
1340svarb1NyonRB: Et Shanghai, c'est le nord de la Thaïlande.
1341svarb1NyonRB: Où on a, fait un tour, hrm, avec euh, un guide privé.
1342svarb1NyonRB: qui nous a fait visiter, toutes les merveilles,
1343svarb1NyonRB: de, du nord de la Thaïlande. C'était vraiment exceptionnel.
1344svarb1NyonRB: Visiter beaucoup de tribus montagnardes. On a fait des tours en, en pirogue,
1345svarb1NyonRB: avec un énorme moteur de camion en arrière pour faire, tourner le moteur.
1346svarb1NyonRB: C'était, c'était assez impressionant, quoi.
1347svarb1NyonRB: Après tout ça, on est redescendu dans, dans le sud euh, de la Thaïlande. On a passé euh,
1348svarb1NyonRB: dix jours balnéaires, où on a profité de faire euh,
1349svarb1NyonRB: Oui, je dirais deux ou trois excursions qui nous ont vraiment plu.
1350svarb1NyonRB: Une avec une jonque chinoise. C'était vraiment magnifique.
1351svarb1NyonRB: et l'autre qui nous a absolument pas du tout plu. C'était le pire, le pire jour de, de,
1352svarb1NyonRB: de nos vacances. On a été sur un bateau rempli de Suédoises. (rires)
1353svarb1NyonRB: Et puis on a été, euh, voir en fait la plage de Leonardo diCaprio
1354svarb1NyonRB: qui nous a duré presque euh, dix secondes. On, on, s'est même pas arrêté
1355svarb1NyonRB: On est rentré dans le, dans l'anse en fait, où il y a la, la, euh, la plage.
1356svarb1NyonRB: Et on a vu qu'il y avait tous ces bateaux. Le, le capitaine nous dit non non, on s'arrête pas. On repart tout de suite.
1357svarb1NyonRB: On a été manger très, très mal. Et puis c'était vraiment,
1358svarb1NyonRB: Oh, c'était pas le, c'était pas le jour le, le plus paradisiaque quoi. (rires)
1359svarb1NyonRB: Euh, après ces, ces dix jours de balnéaire qu'on a passés, euh, à Phuket.
1360svarb1NyonRB: On a été encore euh, deux jours à Singapore.
1361svarb1NyonRB: Et là-bas on a, on a profité pour euh, pour visiter, euh, la, la presque-île de Sentosa.
1362svarb1NyonRB: Où il y avait beaucoup de, d'animations, de jeux. C'était sympa, quoi.
1363svarb1NyonRB: Une ville très riche.
1364svarb1NyonRB: On a visité aussi le Hard Rock Café, qui était vraiment une euh une expérience euh inoubliable.
1365svarb1NyonRB: Il y avait un groupe qui jouait live, et puis ça faisait trois semaines qu'on avait pas entendu de musique,
1366svarb1NyonRB: européenne. Donc, c'était vraiment, c'était vraiment la grosse fête ce soir-là, quoi. (rires)
1367svarb1NyonRB: Voilà. Autrement, euh, dans, dans deux semaines on va partir en, en Guadeloupe.
1368svarb1NyonRB: Où on va aller aussi beaucoup visiter. On va louer une voiture et puis beaucoup visiter sur place.
1369svarb1NyonRB: Essayer de pas faire que de, que de la plage.
1370svarb1NyonRB: Voilà, ça c'est les prévisions euh, à court terme. Et puis,
1371svarb1NyonRB: Ah oui, très important. Euh, le dix-sept mai, euh, je serai en Norvège en fait
1372svarb1NyonRB: pour aller faire ma première fête nationale norvégienne. (rires)
1373svarb1NyonRB: Donc, j'ai pris une semaine de, de congé. On part du, du dix au vingt.
1374svarb1NyonRB: Euh, en Norvège. Pour, pour fêter ça dans la famille à, à mon épouse, donc Npers.
1375svarb1NyonE: Tu as, tu as déjà été en Norvège?
1376svarb1NyonRB: Oui, plein de fois. J'ai été déjà, euh,
1377svarb1NyonRB: quatre fois pour des vacances et trois fois pour des,
1378svarb1NyonRB: euh, des événements comme euh, un mariage, un baptême. Euh, un anniversaire.
1379svarb1NyonRB: Et là je dis une bêtise. J'ai pas été pour un mariage. J'ai,
1380svarb1NyonRB: pas encore été pour un mariage. J'ai été pour un, un baptême et un anniversaire.

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS