Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur bfaki1 a trouvé 100 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
8063bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Le village de Beaulieu estest [t] enen grand11t émoi1t
8064bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Le village de Beaulieu est11t en grandgrand [t] émoiémoi1t
8065bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Le Premier Ministre a enen [n] effeteffet décidé de faire étape dans cette commune1nVN
8066bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: étaient son vin blanc sec ses chemiseschemises [ ] enen soie0
8067bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: quatrième aux jeuxjeux [z] olympiquesolympiques de Berlin en mille neuf cent trente-six1z
8068bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: et plus récemment sonson [n] uniqueunique1nVN
8069bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: sonson [n] usineusine de pâtes10h italiennes1nVN
8070bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: son usine de pâtespâtes [h] italiennesitaliennes0h
8071bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Qu'est-ce qui a donc valu à Beaulieu ce grandgrand [t] honneurhonneur1t
8072bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: lassé des circuitscircuits [h] habituelshabituels qui tournaient0h
8073bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: toujourstoujours [ ] autourautour des mêmes villes0
8074bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: estest [t] enen revanche très11z inquiet1t
8075bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: est11t en revanche trèstrès [z] inquietinquiet1z
8076bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: La cote du Premier Ministre ne cesse de baisser depuis lesles [z] électionsélections1z
8077bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: qui ontont [h] eueu tendance à se multiplier lors des visites20 officielles0h
8078bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: qui ont10h eu tendance à se multiplier lors des visitesvisites [ ] officiellesofficielles0
8079bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: que lesles [z] opposantsopposants de tous les bords manifestent leur colère1z
8080bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: D'unDun [n] autreautre côté à chaque voyage du Premier Ministre1nVN
8081bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: et assure que touttout [t] estest fait pour le protéger1t
8082bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: comme onon [n] enen a vu à Jonquière1nVN
8083bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: comme on enen [n] aa vu à Jonquière1nVN
8084bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: et des vérifications identité risquent de provoquerprovoquer [h] uneune explosion0h
8085bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: 'Dans le coin onon [n] estest jaloux de notre liberté1nVN
8086bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: ousNous [z] avonsavons le soutien du village entier'1z
8087bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: De plus quelquesquelques [z] articlesarticles parus dans la Dépêche du Centre L'Express1z
8088bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: uest Liberté et Le ouvel bservateur indiqueraient que desdes [z] activistesactivistes1z
8089bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: des communes voisines préparentpréparent [h] uneune journée chaude au Premier Ministre0h
8090bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Quelques fanatiquesfanatiques [h] auraientauraient même entamé un jeûne0h
8091bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Le sympathique maire de Beaulieu ne sait plusplus [h] àà quel saint se vouer0h
8092bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Il a le sentiment de se trouver dansdans [z] uneune impasse stupide1z
8093bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: plutôt que de se trouvertrouver [h] auau centre une bataille politique dont0h
10032bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: on onon [n] estest marié euh à la mairie E: on Elle elle est catholique Elle est catholique on E: on1nVN
10033bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Bon parce que chez les protestantsprotestants [h] iciici E: ui euh0h
10034bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: ça se fait seulement quand vous n'êtes paspas [ ] encenc/ quand vous ne vivez pas10h euh ensemble abord E: Ah accord accord0
10035bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: ça se fait seulement quand vous n'êtes pas10 enc/ quand vous ne vivez paspas [h] euheuh ensemble abord E: Ah accord accord0h,
10036bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Alors que nous onon [n] étaitétait déjà marié E: D'accord D'accord on avait déjà des11z enfants E: Ah1nVN
10037bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Alors que nous on était déjà marié E: D'accord D'accord onon [n] avaitavait déjà des11z enfants E: Ah1nVN
10038bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Alors que nous on était déjà marié E: D'accord D'accord on avait déjà desdes [z] enfantsenfants E: Ah1z
10039bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: ChezChez [z] elleelle elle est la seule aussi qui est chrétienne E: D'accord1z
10040bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: n est convertisconvertis [ ] ensembleensemble E: Euh chacun séparément Bon on est convertis20 ensemble E: (rires)0
10041bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: n est convertis20 ensemble E: Euh chacun séparément Bon on est convertisconvertis [ ] ensembleensemble E: (rires)0
10042bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Ben j/ mais je peux dire que c'estest [h] ellemêmeelle-même qui m'a entraîné à ça E: Hum hum0h
10043bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: C'estCest [ ] elleelle qui m'a amené pas10 entraîné mais c'est10 elle qui m'a amené à ça voilà (rires) E: ui oui0
10044bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: C'est10 elle qui m'a amené paspas [ ] entraînéentraîné mais c'est10 elle qui m'a amené à ça voilà (rires) E: ui oui0
10045bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: C'est10 elle qui m'a amené pas10 entraîné mais c'estest [ ] elleelle qui m'a amené à ça voilà (rires) E: ui oui0
10046bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Je je sais c'est c'est c'estest [ ] elleelle qui m'a amené à ça euh0
10047bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: il y a ça fait desdes [z] annéesannées de cela déjà E: Hum hum uais1z
10048bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: LesLes [z] enfantsenfants euh oui ils suivent1z
10049bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: QuandQuand [ ] elleelle était20 en grossesse elle est partie accoucher20 à Bobo en famille E: Hum hum0
10050bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Quand10 elle étaitétait [ ] enen grossesse elle est partie accoucher20 à Bobo en famille E: Hum hum0
10051bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Quand10 elle était20 en grossesse elle est partie accoucheraccoucher [ ] àà Bobo en famille E: Hum hum0
10052bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Donc chez nous vous voyez les parents E: ui oui il y a une influence surtout quand c'estest [ ] unun premier fils E: Bien sûr bien sûr hum0
10053bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: elleselles [z] ontont des prénoms chrétiens E: Hum voilà1z
10054bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Il est majeur maintenant quandquand [ ] ilil va (xxx) il trouve que bon on verra (rires)0
10055bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Mais ils sont n/ installésinstallés [ ] àà (xx)0
10056bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: depuis desdes [z] annéesannées depuis le temps colon E: D'accord Hum hum1z
10057bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: maismais [ ] ilsils sont origine jerma du iger mais10h installés20 à (xx)0
10058bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: mais10 ils sont origine jerma du iger maismais [h] installésinstallés20 à (xx)0h
10059bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: mais10 ils sont origine jerma du iger mais10h installésinstallés [ ] àà (xx)0
10060bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: LesLes [z] enfantsenfants on parle jula et français1z
10061bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Euh lesles [z] enfantsenfants parlent jula Euh ils ils parlent jula et moré très bien E: ui oui1z
10062bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Mais moi E: (inaudible) je parle pas moré je comprendscomprends [ ] unun peu mais E: Et votre femme0
10063bfaki1Burkina FasoE: Il paraît que les femmes apprennent plus facilement BFAKI1G: ui plus facilement que lesles [z] hommeshommes c'est vrai Hum hum1z
10064bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: h il doitdoit [ ] êtreêtre des11z années mille euh neuf-cent-vingt-trois je crois0
10065bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: h il doit10 être desdes [z] annéesannées mille euh neuf-cent-vingt-trois je crois1z
10066bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Mais (xx) maismais [ ] ilil prend toujours sa pension (xx) de retraité E: C'est bien (rires) ui oui0
10067bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Il estest [ ] àà Bobo E: A Bobo ui E: D'accord0
10068bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: MaisMais [ ] ilil voyage beaucoup hein E: Ah bon ui0
10069bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: il estest [h] entreentre le iger euh il a/ euh Bobo le village euh (rires)0h
10070bfaki1Burkina FasoE: Et la maman elle elle elle vit toujours aussi BFAKI1G: Ma maman vit toujourstoujours [ ] égalementégalement Hum hum 0
10071bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Elle estest [ ] àà Bobo0
10072bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Hou pfft Elle euh bon elle doitdoit [ ] êtreêtre plus jeune que le papa mais son âge je n'ai plus je n'ai pas10 une idée hein0
10073bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Hou pfft Elle euh bon elle doit10 être plus jeune que le papa mais son âge je n'ai plus je n'ai paspas [ ] uneune idée hein0
10074bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: il allaitallait [ ] êtreêtre euh il allait20 avoir deux femmes il a eu une première femme je crois qu'ils se sont pas10 entendus0
10075bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: il allait20 être euh il allaitallait [ ] avoiravoir deux femmes il a eu une première femme je crois qu'ils se sont pas10 entendus0
10076bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: il allait20 être euh il allait20 avoir deux femmes il a eu une première femme je crois qu'ils se sont paspas [ ] entendusentendus0
10077bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Et puispuis [h] euheuh elle est partie0h,
10078bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Elle est partie et cette femme a eu unun [n] enfantenfant1nVN
20516bfaki1Burkina FasoBFAKI1L: Sinon chez nous nous onon [n] aa à manger1nVN
20517bfaki1Burkina FasoBFAKI1L: Mais euh euh mes parents m'ont dit que euh ils veulent paspas [ ] envoyerenvoyer faire sortir le maïs0
20518bfaki1Burkina FasoBFAKI1L: Sinon onon [n] aa à manger mais je leur ai dit ils n'ont qu'à penser20 à vous quoi BFASY1L: (xx) on parce/ ils n'auront pas le choix parce que1nVN
20519bfaki1Burkina FasoBFAKI1L: Sinon on a à manger mais je leur ai dit ils n'ont qu'à penserpenser [ ] àà vous quoi BFASY1L: (xx) on parce/ ils n'auront pas le choix parce que0
20520bfaki1Burkina FasoBFASY1L: A un moment donné ils auront besoin argent Ils (inaudible) BFAKI1L: (rires) VousVous [z] avezavez ar/ (rires)1z
20521bfaki1Burkina FasoBFAKI1L: VousVous [z] avezavez argent où BFASY1L: on mais chez nous1z
20522bfaki1Burkina FasoBFAKI1L: La Côte Ivoire est fermée maintenant vous pouvez plusplus [ ] alleraller (x) BFASY1L: (xxxx) nous a dit0
20523bfaki1Burkina FasoBFAKI1L: à sonson [n] affaireaffaire là quand10 il a téléphoné à1nVN
20524bfaki1Burkina FasoBFAKI1L: à son affaire là quandquand [ ] ilil a téléphoné à0
20525bfaki1Burkina FasoBFAKI1L: Mais quand même il a du courage BFASY1L: Ah oui Et puis il il ose exprimerexprimer [ ] enen français hein en public BFASY1L: Ah0
20526bfaki1Burkina FasoBFASY1L: Il BFAKI1L: MaisMais [ ] ilil est bête n'est pas question de faire une synthèse' BFAKI1L: (rires)0
20527bfaki1Burkina FasoBFAKI1L: et Européen quoi BFASY1L: Hum hum chez lui à domicile BFASY1L: uais Et bon il il a faitfait [ ] unun dîner ils11z ont mangé BFASY1L: uais0
20528bfaki1Burkina FasoBFAKI1L: et Européen quoi BFASY1L: Hum hum chez lui à domicile BFASY1L: uais Et bon il il a fait10 un dîner ilsils [z] ontont mangé BFASY1L: uais1z
20529bfaki1Burkina FasoBFAKI1L: Donc quand euh le sonson [n] étrangerétranger il a mangé les mangues là1nVN
20530bfaki1Burkina FasoBFAKI1L: Maintenant quandquand [ ] ilil raccompagnait le étranger là BFASY1L: uais le le opérateur économique là BFASY1L: uais (orage)0
20531bfaki1Burkina FasoBFAKI1L: Le c'estest [ ] unun français ou c'est quoi BFASY1L: Hum hum en sortant BFASY1L: uais (orage)0
20532bfaki1Burkina FasoBFAKI1L: MaisMais [h] auau moins on reconnaît que ah en tous cas BFASY1L: on il il nous savons que il grouille BFASY1L: Il grouille0h,
20533bfaki1Burkina FasoBFAKI1L: Quand je vaisvais [ ] arriverarriver si je repars chez moi au village BFASY1L: uais0
20534bfaki1Burkina FasoBFAKI1L: je vais parlerparler [ ] àà mes parents là BFASY1L: Voilà0
20535bfaki1Burkina FasoBFAKI1L: on va vous donner des terrains vousvous [z] allezallez venir tr/ BFASY1L: Vous n'avez même pas de bons terrains Mais si BFASY1L: Vous n'avez pas de bons terrains Mais on fait igname chez nous1z
20536bfaki1Burkina FasoBFAKI1L: Mais les en Côte Ivoire là qu'est-ce que vousvous [z] avezavez (en plus) BFASY1L: Chez nous là en plus de igname patate là il y a le mil et puis il faut on boit le chapalo Hum1z
20537bfaki1Burkina FasoBFAKI1L: Pendant actuellement là si tu vasvas [ ] auau village là le chapalo il est bien lourd BFASY1L: uais0

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS