Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur cqags1 a trouvé 147 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
3604cqags1Université Laval (Québec)GS: Le village de Beaulieu estest [t] enen grand11t émoi 1t
3605cqags1Université Laval (Québec)GS: Le village de Beaulieu est11t en grandgrand [t] émoiémoi 1t
3606cqags1Université Laval (Québec)GS: Le Premier Ministre a enen [n] effeteffet décidé de faire étape dans cette commune au cours de sa tournée de la région en fin année1nVN
3607cqags1Université Laval (Québec)GS: ses chemiseschemises [ ] enen soie un champion local de course à pied Louis Garret0
11319cqags1Université Laval (Québec)GS: J'ai vingtvingt [t] ansans je suis n\e' euh le vingt-neuf janvier mille neuf cent quatre-vingt1t
11320cqags1Université Laval (Québec) GS: euh à \e'cole primaire euh c'\e'taitetait [ ] uneune \e'cole qui \e'tait20 à quelques rues de chez moi seulement0
11321cqags1Université Laval (Québec) GS: euh à \e'cole primaire euh c'\e'tait20 une \e'cole qui \e'taitetait [ ] àà quelques rues de chez moi seulement0
11322cqags1Université Laval (Québec)GS: c'\e'tait tr\e`stre`s [z] interessantint\e'ressant ça il y avait des cours de formation classique aussi1z
11323cqags1Université Laval (Québec)GS: euh le latin et le grec c'\e'tait tr\e`s tr\e`stre`s [z] interessantint\e'ressant1z
11324cqags1Université Laval (Québec)GS: euh ça c'\e'taitetait [ ] àà Saint-Augustin donc euh0
11325cqags1Université Laval (Québec)GS: Euh ensuite euh je suissuis [ ] alleall\e' au c\e'gep de Sainte-Foi0
11326cqags1Université Laval (Québec)GS: Euh et puis c'\e'tait tr\e`stre`s [z] interessantint\e'ressant parce que on se on1z
11327cqags1Université Laval (Québec)GS: on ne se limitait pas à la à la simple \e'tude de la litt\e'rature il y avaitavait [ ] egalement\e'galement des cours de cin\e'ma0
11328cqags1Université Laval (Québec)GS: Euh puis là ben c'est là c'est vrai que j'ai eu mes premiers contactscontacts [ ] avecavec histoire de art ça m'a beaucoup20 int\e'ress\e'0
11329cqags1Université Laval (Québec)GS: Euh puis là ben c'est là c'est vrai que j'ai eu mes premiers contacts20 avec histoire de art ça m'a beaucoupbeaucoup [ ] interesseint\e'ress\e'0
11330cqags1Université Laval (Québec)GS: donc euh à Universit\e' Laval c'est ça maintenant je suissuis [ ] alleall\e' euh j'\e'/ j'\e'tudie en histoire de art0
11331cqags1Université Laval (Québec)GS: donc euh à Universit\e' Laval c'est ça maintenant je suis10 all\e' euh j'\e'/ j'\e'tudie enen [n] histoirehistoire de art1nVN
11332cqags1Université Laval (Québec)GS: J'ai bienbien [n] aimeaim\e' euh s/1nVO
11333cqags1Université Laval (Québec)GS: les premierspremiers [z] anneesann\e'es20 il y a aucun probl\e`me c'est plus euh une fois rendu en secondaire quatre et cinq peut-\e^tre que ça devient plus compliqu\e'1z
11334cqags1Université Laval (Québec)GS: les premiers21z ann\e'esannees [ ] ilil y a aucun probl\e`me c'est plus euh une fois rendu en secondaire quatre et cinq peut-\e^tre que ça devient plus compliqu\e'0
11335cqags1Université Laval (Québec)GS: mais euh je veux dire euh en r/en r\e`gle g\e'n\e'rale j'\e'tais paspas [ ] unun \e'tudiant20 à probl\e`mes0
11336cqags1Université Laval (Québec)GS: mais euh je veux dire euh en r/en r\e`gle g\e'n\e'rale j'\e'tais pas10 unun [n] etudiant\e'tudiant20 à probl\e`mes1nVN
11337cqags1Université Laval (Québec)GS: mais euh je veux dire euh en r/en r\e`gle g\e'n\e'rale j'\e'tais pas10 un \e'tudiantetudiant [ ] àà probl\e`mes0
11338cqags1Université Laval (Québec)GS: s/euh côt\e' enseignementenseignement [ ] etet euh culture j'ai ador\e' ça a \e't\e' tr\e`s pratique0
11339cqags1Université Laval (Québec)GS: euh je suis tr\e`s satisfait avoir \e't\e' à cette \e'cole-là une fois qu'onon [n] arrivearrive au c\e'gep on a plus de libert\e's1nVN
11340cqags1Université Laval (Québec)GS: euh je suis tr\e`s satisfait avoir \e't\e' à cette \e'cole-là une fois qu'on arrive au c\e'gep onon [n] aa plus de libert\e's1nVN
11341cqags1Université Laval (Québec)GS: mais euh j'avaisjavais [ ] unun bon contrôle euh de moi-m\e^me0
11342cqags1Université Laval (Québec)GS: (rires) inculqu\e' euh par ces chers fr\e`resfre`res [z] etet p\e`res mais euh1z
11343cqags1Université Laval (Québec)GS: unun [n] autreautre côt\e' j'ai trouv\e' que euh bon 1nVN
11344cqags1Université Laval (Québec)GS: je veux dire onon [n] avaitavait pas le droit de porter euh notre gilet hors des pantalons1nVN
11345cqags1Université Laval (Québec)GS: La chemise devaitdevait [ ] e^tre\e^tre absolument boutonn\e'e0
11346cqags1Université Laval (Québec)GS: Euh jusqu'au dernier bouton pas le droit auxaux [z] espadrillesespadrilles euh pas le droit aux jeans1z
11347cqags1Université Laval (Québec)GS: Bon c'est des des petits trucs comme ça maismais [ ] enen r\e`gle g\e'n\e'rale E: Et tu tu0
11348cqags1Université Laval (Québec)GS: Euh pratiquant est-c/ qu'est-ce qu'onon [n] entendentend par pratiquant qui va à \e'glise tous les dimanches3nVN
11349cqags1Université Laval (Québec)GS: on je vais paspas [ ] àà \e'glise r\e'guli\e`rement mais je suis quand m\e^me euh quelqu'un qui0
11350cqags1Université Laval (Québec)GS: je continue je crois que les les valeurs catholiques j'essaie de lesles [z] appliquerappliquer le plus possible1z
11351cqags1Université Laval (Québec)GS: Euh je croiscrois [ ] àà certaines de ces valeurs-là je trouve que c'est11t une belle leçon de vie0
11352cqags1Université Laval (Québec)GS: Euh je crois10 à certaines de ces valeurs-là je trouve que c'estest [t] uneune belle leçon de vie1t
11353cqags1Université Laval (Québec)GS: J'ignore si je peuxpeux [ ] àà appliquer0
11354cqags1Université Laval (Québec)GS: à certaines choses oui je veux dire je suis pas non plus unun [n] atheeath\e'e là ou quelqu'un qui va critiquer la religion1nVN
11355cqags1Université Laval (Québec)GS: Puis c'estest [t] interessantint\e'ressant parce que c'\e'tait des franciscains et non des dominicains20 au secondaire1t
11356cqags1Université Laval (Québec)GS: Puis c'est11t int\e'ressant parce que c'\e'tait des franciscains et non des dominicainsdominicains [ ] auau secondaire0
11357cqags1Université Laval (Québec)GS: les franciscainsfranciscains [ ] etet puis la droite0
11358cqags1Université Laval (Québec)GS: C'est beauc/ beaucoup plus s\e'v\e`re Inquisition et tout c'est de là que ça vient c'estest [ ] uneune observation stricte (bruit)0
11359cqags1Université Laval (Québec)GS: C'estCest [t] uneune tr\e`s bonne question (hum) je crois1t
11360cqags1Université Laval (Québec)GS: on c'est ça E: on parce qu'on lit qu'il y avait beaucoup de J\e'suites dans histoire du Canada Ben c'estest [ ] exactementexactement 3
11361cqags1Université Laval (Québec)GS: nos premiers dessins nos premi\e`respremie`res [z] oeuvresoeuvres euh bon1z
11362cqags1Université Laval (Québec)GS: tous non bâtimentsbâtiments [ ] architecturauxarchitecturaux presque on les doit10 à des J\e'suites qui improvisaient20 architectes0
11363cqags1Université Laval (Québec)GS: tous non bâtiments20 architecturaux presque on les doitdoit [ ] àà des J\e'suites qui improvisaient20 architectes0
11364cqags1Université Laval (Québec)GS: tous non bâtiments20 architecturaux presque on les doit10 à des J\e'suites qui improvisaientimprovisaient [ ] architectesarchitectes0
11365cqags1Université Laval (Québec)GS: Mais actuellementactuellement [ ] ilil doit10 en rester quelques21z uns0
11366cqags1Université Laval (Québec)GS: Mais actuellement20 il doitdoit [ ] enen rester quelques21z uns0
11367cqags1Université Laval (Québec)GS: Mais actuellement20 il doit10 en rester quelquesquelques [z] unsuns1z
11368cqags1Université Laval (Québec)GS: peu de connaissance euh de la Bible elle a peu int\e'r\e^tintere^t [ ] aussiaussi pour la Bible mais c'est pas quelque chose que je critiquerais0
11369cqags1Université Laval (Québec)GS: C'est euh E: Et vous en parlez des fois de la religion ça vous arrive ui onon [n] enen parle on en parle et E : Et alors quelle est son point de vue à elle (parce que) Quel est son point de vue ben c'est plutôt c/1nVN
11370cqags1Université Laval (Québec)GS: C'est euh E: Et vous en parlez des fois de la religion ça vous arrive ui on en parle onon [n] enen parle et E : Et alors quelle est son point de vue à elle (parce que) Quel est son point de vue ben c'est plutôt c/1nVN
11371cqags1Université Laval (Québec)GS: Grand Dieu paspas [ ] unun manque int\e'r\e^t mais je veux dire0
11372cqags1Université Laval (Québec)GS: Euh quandquand [t] onon en parle c'est certain que euh bon euh1t
11373cqags1Université Laval (Québec)GS: Euh quand11t onon [n] enen parle c'est certain que euh bon euh1nVN
11374cqags1Université Laval (Québec)GS: euh elle va avoir tendance à rire de Acien Testament bon elle qui estest [t] uneune scientifique1t
11375cqags1Université Laval (Québec)GS: elle qui estest [t] uneune scientifique euh (X)1t
11376cqags1Université Laval (Québec)GS: moi qui est enen [n] histoirehistoire de art et puis je je je joue beaucoup de piano aussi1nVN
11377cqags1Université Laval (Québec)GS: donc je m'int\e'resse auxaux [z] artsarts euh1z
11378cqags1Université Laval (Québec)GS: plus que elle donc euh nos visions sontsont [t] opposeesoppos\e'es euh quand11t on discute de la Bible1t
11379cqags1Université Laval (Québec)GS: plus que elle donc euh nos visions sont11t oppos\e'es euh quandquand [t] onon discute de la Bible1t
11380cqags1Université Laval (Québec)GS: puis là pr\e'sentementpresentement [ ] elleelle est11t en math\e'matiques20h et statistiques0
11381cqags1Université Laval (Québec)GS: puis là pr\e'sentement20 elle estest [t] enen math\e'matiques20h et statistiques1t
11382cqags1Université Laval (Québec)GS: puis là pr\e'sentement20 elle est11t en math\e'matiquesmathematiques [h] etet statistiques0h,
11383cqags1Université Laval (Québec)GS: enen [n] etudiant\e'tudiant les math\e'matiques ben elle \e'tudie les sciences10 encore euh (en r\e`gle) g\e'n\e'rale(s)1nVN
11384cqags1Université Laval (Québec)GS: en \e'tudiant les math\e'matiques ben elle \e'tudie les sciencessciences [ ] encoreencore euh (en r\e`gle) g\e'n\e'rale(s)0
11385cqags1Université Laval (Québec)GS: quandquand [t] onon lit sur le sujet1t
11386cqags1Université Laval (Québec)GS: Les sujets sont souventsouvent [ ] enen (XXXXX)2
11387cqags1Université Laval (Québec)GS: c/ onon [n] estest con/ on est plus conscient quand11t on on confirme1nVN
11388cqags1Université Laval (Québec)GS: c/ on est con/ onon [n] estest plus conscient quand11t on on confirme1nVN
11389cqags1Université Laval (Québec)GS: c/ on est con/ on est plus conscient quandquand [t] onon on confirme1t
11390cqags1Université Laval (Québec)GS: c'est quelque chose de bien moralementmoralement [ ] aussiaussi c'est bien c'est comme euh0
11391cqags1Université Laval (Québec)GS: En se mariant g\e'n\e'ralementgeneralement [ ] onon va essayer de faire effort de rester fid\e`le0
11392cqags1Université Laval (Québec)GS: c'est quand m\e^me un symbole euh important puis c'estest [ ] uneune promesse amour euh \e'ternel en tous cas0
11393cqags1Université Laval (Québec)GS: je sais pas si le fait de avoir fait dansdans [z] uneune \e'glise catholique va nous1z
11394cqags1Université Laval (Québec)GS: ousNous [z] aideaide à tenir ces promesses-là mais bon c'est la symbolique qui entoure ça mais c'est pas pour aspect pompeux1z
11395cqags1Université Laval (Québec)GS: d\e'coratif la p\e'danterie là qui peutpeut [ ] entourerentourer certains mariages là0
11396cqags1Université Laval (Québec)GS: mais c'est la symbolique ou à moins que ma copine soitsoit [ ] enen d\e'saccord si elle est11t en d\e'saccord non plus je euh0
11397cqags1Université Laval (Québec)GS: mais c'est la symbolique ou à moins que ma copine soit10 en d\e'saccord si elle estest [t] enen d\e'saccord non plus je euh1t
11398cqags1Université Laval (Québec)GS: quand je disais ça tout tantôt qu'ilsils [ ] etaient\e'taient conservateurs plus euh bon mes parents sont plus du type euh la Bible euh0
11399cqags1Université Laval (Québec)GS: onon [n] yy croit sans r\e'fl\e'chir mais euh1nVN
11400cqags1Université Laval (Québec)GS: non mais c'est ça oui mes parents oui oui ont Sont ilsils [ ] approchentapprochent la soixantaine presque0
11401cqags1Université Laval (Québec)GS: \e'ducation qu'ilsils [ ] ontont reçu euh0
11402cqags1Université Laval (Québec)GS: autour de ça d\e'pend ilsils [ ] ontont pas fait pfft de tr\e`s longues11z \e'tudes non plus donc0
11403cqags1Université Laval (Québec)GS: autour de ça d\e'pend ils10 ont pas fait pfft de tr\e`s longueslongues [z] etudes\e'tudes non plus donc1z
19578cqags1Université Laval (Québec)GS: Tout récemmentrécemment [ ] onon parlait plus euh0
19579cqags1Université Laval (Québec)GS: (C'est ça) onon [n] aimeaime euh on aime beaucoup les11z arts les deux puis je pense que nos goûts euh1nVN
19580cqags1Université Laval (Québec)GS: (C'est ça) on aime euh onon [n] aimeaime beaucoup les11z arts les deux puis je pense que nos goûts euh1nVN
19581cqags1Université Laval (Québec)GS: (C'est ça) on aime euh on aime beaucoup lesles [z] artsarts les deux puis je pense que nos goûts euh1z
19582cqags1Université Laval (Québec)GS: n en/en [ ] onon en/10 ou des fois je euh0
19583cqags1Université Laval (Québec)GS: n en/10 on en/en [ ] ouou des fois je euh0
19584cqags1Université Laval (Québec)GS: avoir unun [n] ordinateurordinateur ça arrive souvent ça1nVN
19585cqags1Université Laval (Québec)GS: pers qui est plus compétente que moi euh enen [n] informatiqueinformatique1nVN
19586cqags1Université Laval (Québec)GS: c'est sûr c'est certain que la première session auraitaurait [ ] étéété quand même difficile là0
19587cqags1Université Laval (Québec)GS: c'est c'aurait plus laborieuxlaborieux [h] etet là ça va0h
19588cqags1Université Laval (Québec)GS: qui n'était pas celle de pers maismais [ ] uneune aide quand même0

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS