Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur bfati1 a trouvé 107 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
1728bfati1Burkina FasoBFATI1T: Le village de Beaulieu estest [t] unun est11t en grand10h émoi1t
1729bfati1Burkina FasoBFATI1T: Le village de Beaulieu est11t un estest [t] enen grand10h émoi1t
1730bfati1Burkina FasoBFATI1T: Le village de Beaulieu est11t un est11t en grandgrand [h] émoiémoi0h
1731bfati1Burkina FasoBFATI1T: Le Premier Ministre a enen [n] effeteffet décidé de faire étape dans cette commune1nVN
1732bfati1Burkina FasoBFATI1T: son vin blanc sec ses chemiseschemises [h] enen soie0h
1733bfati1Burkina FasoBFATI1T: quatrième aux jeuxjeux [h] olympiquesolympiques de Berlin en mille neuf cent trente-six0h
1734bfati1Burkina FasoBFATI1T: et plus p/ récemment sonson [n] usineusine de pâtes10h italiennes1nVO
1735bfati1Burkina FasoBFATI1T: et plus p/ récemment son usine de pâtespâtes [h] italiennesitaliennes0h
1736bfati1Burkina FasoBFATI1T: Qu'est-ce qui a donc valu à Beaulieu ce grandgrand [t] honneurhonneur1t
1737bfati1Burkina FasoBFATI1T: lassé des circuitscircuits [h] habituelshabituels qui tournaient toujours20h autour des mêmes villages0h
1738bfati1Burkina FasoBFATI1T: lassé des circuits20h habituels qui tournaient toujourstoujours [h] autourautour des mêmes villages0h
1739bfati1Burkina FasoBFATI1T: Le maire de Beaulieu Marc Blanc estest [h] enen revanche très11z inquiet0h
1740bfati1Burkina FasoBFATI1T: Le maire de Beaulieu Marc Blanc est10h en revanche trèstrès [z] inquietinquiet1z
1741bfati1Burkina FasoBFATI1T: La cote du Premier Ministre ne cesse de baisser depuis lesles [z] électionsélections1z
1742bfati1Burkina FasoBFATI1T: éviter les manifesta/-tions qui ontont [h] eueu tendance à se multiplier0h
1743bfati1Burkina FasoBFATI1T: lors des visitesvisites [h] officiellesofficielles0h
1744bfati1Burkina FasoBFATI1T: que lesles [z] opposantsopposants de tous les bords manifestent leur colère1z
1745bfati1Burkina FasoBFATI1T: D'unDun [n] autreautre côté à chaque voyage du Premier Ministre1nVN
1746bfati1Burkina FasoBFATI1T: et assure que touttout [t] estest fait pour le protéger1t
1747bfati1Burkina FasoBFATI1T: comme onh enen [n] aa vu à Janq/ à Jonquière1nVN
1748bfati1Burkina FasoBFATI1T: et des vérifications identité risquent de provoquerprovoquer [h] uneune explosion0h
1749bfati1Burkina FasoBFATI1T: onon [n] estest jaloux de notre liberté1nVN
1750bfati1Burkina FasoBFATI1T: ousNous [z] avonsavons le soutien du village entier'1z
1751bfati1Burkina FasoBFATI1T: De plus quelquesquelques [z] articlesarticles parus dans la Dépêche du Centre1z
1752bfati1Burkina FasoBFATI1T: que desdes [z] activistesactivistes des communes voisines préparent20h une tournée chaude au Premier Ministre1z
1753bfati1Burkina FasoBFATI1T: que des11z activistes des communes voisines préparentpréparent [h] uneune tournée chaude au Premier Ministre0h
1754bfati1Burkina FasoBFATI1T: Quelques fanatiquesfanatiques [h] auraientauraient même entamé un jeûne prolongé0h
1755bfati1Burkina FasoBFATI1T: Le sympathique maire de Beaulieu ne sait plusplus [h] àà quel saint se vouer0h
1756bfati1Burkina FasoBFATI1T: Il a le sentiment de se trouver dansdans [z] uneune impasse stupide1z
1757bfati1Burkina FasoBFATI1T: Il estest [h] enen désespoir de cause0h,
1758bfati1Burkina FasoBFATI1T: son village était vraimentvraiment [h] uneune étape nécessaire dans la tournée p/-prévue0h
13056bfati1Burkina FasoBFATI1G: tout ce que vous voulez comme question je suissuis [h] àà votre disposition E: (rires)0h
13057bfati1Burkina FasoBFATI1G: Bon j'avaisjavais [ ] eueu une bourse euh de USAID E: Hum hum0
13058bfati1Burkina FasoBFATI1G: C'est USAID Bon abord [] quand je partais je partais pour faire les les les les relationsrelations [z] humaineshumaines E: Hum hum1z
13059bfati1Burkina FasoBFATI1G: Mais les les les statistiques là c'estest [t] auau département c'est10 encore une autre mission1t
13060bfati1Burkina FasoBFATI1G: Mais les les les statistiques là c'est11t au département c'estest [ ] encoreencore une autre mission0
13061bfati1Burkina FasoBFATI1G: Là c'estest [ ] auau département Etat du du Travail E: Ah oui accord uais ouais0
13062bfati1Burkina FasoBFATI1G: Bon euh vous voyez quandquand [t] euheuh1t
13063bfati1Burkina FasoBFATI1G: Vous voyez quandquand [t] jeje voyage par exemple euh en Europe1tC
13064bfati1Burkina FasoBFATI1G: je viensviens [h] avecavec de tout c'est-à-dire je fais de occasion0h
13065bfati1Burkina FasoBFATI1G: Je viensviens [ ] avecavec les pièces détachées les télévisions les frigos0
13066bfati1Burkina FasoBFATI1G: Les les lesles [z] ordinateursordinateurs et tout ce que je trouve E: D'accord1z
13067bfati1Burkina FasoBFATI1G: j'avaisjavais [ ] essayéessayé de créer20 une association j'en ai parlé même au grand frère peut-être qu'il va vous11z en parler après (voix extérieures)0
13068bfati1Burkina FasoBFATI1G: j'avais20 essayé de créercréer [ ] uneune association j'en ai parlé même au grand frère peut-être qu'il va vous11z en parler après (voix extérieures)0
13069bfati1Burkina FasoBFATI1G: j'avais20 essayé de créer20 une association j'enjen [n] aiai parlé même au grand frère peut-être qu'il va vous11z en parler après (voix extérieures)1nVN
13070bfati1Burkina FasoBFATI1G: j'avais20 essayé de créer20 une association j'en ai parlé même au grand frère peut-être qu'il va vousvous [z] enen parler après (voix extérieures)1z
13071bfati1Burkina FasoBFATI1G: qui vientvient [ ] enen aide aux aux11z enfants20h abandonnés E: Hum hum (voix extérieures)0
13072bfati1Burkina FasoBFATI1G: qui vient10 en aide aux auxaux [z] enfantshenfants20h abandonnés E: Hum hum (voix extérieures)1z
13073bfati1Burkina FasoBFATI1G: qui vient10 en aide aux aux11z enfantsenfants [h] abandonnésabandonnés E: Hum hum (voix extérieures)0h
13074bfati1Burkina FasoBFATI1G: auxaux [z] orphelinsorphelins aux pauvres Et le nom de de association c'était20h ADESA1z
13075bfati1Burkina FasoBFATI1G: aux11z orphelins aux pauvres Et le nom de de association c'étaitétait [h] ADESAADESA0h
13076bfati1Burkina FasoBFATI1G: Bon donc quandquand [t] jaij'ai commencé j'ai fait plus de cinq missions20 en Europe et c'est-à-dire en France et en Belgique1tC
13077bfati1Burkina FasoBFATI1G: Bon donc quand11tC j'ai commencé j'ai fait plus de cinq missionsmissions [ ] enen Europe et c'est-à-dire en France et en Belgique0
13078bfati1Burkina FasoBFATI1G: Bon donc quand11tC j'ai commencé j'ai fait plus de cinq missions20 enen [n] EuropeEurope et c'est-à-dire en France et en Belgique1nVN
13079bfati1Burkina FasoBFATI1G: J'ai animé des des conférences dans les lycéeslycées [h] etet collèges0h
13080bfati1Burkina FasoBFATI1G: que je suis revenu remettre officiellementofficiellement [h] àà Etat (voix extérieures)0h,
13081bfati1Burkina FasoBFATI1G: pour donner dans lesles [z] écolesécoles Même jusqu'aux vaccins E: Hum hum (voix extérieures)1z
13082bfati1Burkina FasoBFATI1G: équipéséquipés [ ] avecavec les groupes10h électrogènes0
13083bfati1Burkina FasoBFATI1G: équipés20 avec les groupesgroupes [h] électrogènesélectrogènes0h
13084bfati1Burkina FasoBFATI1G: parce que j'avais amour de cela j'avaisjavais [ ] aussiaussi un peu de sous0
13085bfati1Burkina FasoBFATI1G: Mais Madame pour qu'on puisse trouver les fonds nécessaires pour faire venir les trois blocsblocs [ ] opératoiresopératoires (cris extérieurs)0
13086bfati1Burkina FasoBFATI1G: j'ai marché pendant trois mois (claquements de mains) comme si j'allaisjallais [ ] emmeneremmener pour vendre ou bien emmener d/ d/ dans mon village (voix extérieures)0
13087bfati1Burkina FasoBFATI1G: Donc j'avaisjavais [h] euheuh fait10h appel euh tout récemment à des11z amis0h
13088bfati1Burkina FasoBFATI1G: Donc j'avais20h euh faitfait [h] appelappel euh tout récemment à des11z amis0h
13089bfati1Burkina FasoBFATI1G: Donc j'avais20h euh fait10h appel euh tout récemment à desdes [z] amisamis1z
13090bfati1Burkina FasoBFATI1G: euh s/ euh syndicalistes en Belgique qui sont partispartis [h] àà la retraitre0h
13091bfati1Burkina FasoBFATI1G: Ca estest [h] enen étude j'en ai parlé à celui-là et à son ami pers0h
13092bfati1Burkina FasoBFATI1G: Ca est10h enen [n] étudeétude j'en ai parlé à celui-là et à son ami pers1nVN
13093bfati1Burkina FasoBFATI1G: Ca est10h en étude j'enjen [n] aiai parlé à celui-là et à son ami pers1nVN
13094bfati1Burkina FasoBFATI1G: Ca est10h en étude j'en ai parlé à celui-là et à sonson [n] amiami pers1nVN
13095bfati1Burkina FasoBFATI1G: J'ai dit au lieu qu'on laisse 'Association pour le développement et la solidarité en Afrique' vous même ça va vousvous [z] intéresserintéresser E: Hum hum1z
13096bfati1Burkina FasoBFATI1G: je voudrais qu'on trouve d/ des partenaires enen [n] EuEu/ en Europe1nVN
13097bfati1Burkina FasoBFATI1G: je voudrais qu'on trouve d/ des partenaires en Eu/ enen [n] EuropeEurope1nVN
13098bfati1Burkina FasoBFATI1G: pour financer autresautres [z] organisationsorganisations1z
13099bfati1Burkina FasoBFATI1G: Il suffit qu'on qu'on asseye qu'onon [n] enen discute en toute toutes les formes1nVN
13100bfati1Burkina FasoBFATI1G: qu'on fasse un projet de statut (et) de règlementrèglement [ ] intérieurintérieur (klaxon)0
13101bfati1Burkina FasoBFATI1G: et avec des des des desdes [z] adhérentsadhérents des personnes euh1z
13102bfati1Burkina FasoBFATI1G: Donc j/ moi je lui ai dit qu'il faut qu'on asseye Maintenant comme on vousvous [z] aa trouvé après il va vous11z en parler E: Hum hum1z
13103bfati1Burkina FasoBFATI1G: Donc j/ moi je lui ai dit qu'il faut qu'on asseye Maintenant comme on vous11z a trouvé après il va vousvous [z] enen parler E: Hum hum1z
13104bfati1Burkina FasoBFATI1G: n va parler voir c/ ce qu'il faut faire peut-être que ça pourra nousnous [z] arrangerarranger tous1z
13105bfati1Burkina FasoBFATI1G: Moi je bon lui il estest [h] àà la retraite Je dis mais c'est bon qu'on voyage Il faut bouger pour ne pas vieillir (voix extérieures)0h
13106bfati1Burkina FasoBFATI1G: Ah moi j'ai cinquante ans moi je suissuis [ ] encoreencore jeune (claquement de mains) ah (voix extérieures)0
19469bfati1Burkina FasoBFATI1L: Ce qu'il a dit (rires des autres) il a dit touttout [t] àà fait le contraire1t
19470bfati1Burkina FasoBFATI1L: C'est-à-dire que quand chaque fois qu'ilsils [z] étaienthétaient20h agressés chaque fois qu'ils11z étaient20h attaqués par le Mandingue Hum hum1z
19471bfati1Burkina FasoBFATI1L: C'est-à-dire que quand chaque fois qu'ils11z étaientétaient [h] agressésagressés chaque fois qu'ils11z étaient20h attaqués par le Mandingue Hum hum0h
19472bfati1Burkina FasoBFATI1L: C'est-à-dire que quand chaque fois qu'ils11z étaient20h agressés chaque fois qu'ilsils [z] étaienthétaient20h attaqués par le Mandingue Hum hum1z
19473bfati1Burkina FasoBFATI1L: C'est-à-dire que quand chaque fois qu'ils11z étaient20h agressés chaque fois qu'ils11z étaientétaient [h] attaquésattaqués par le Mandingue Hum hum0h
19474bfati1Burkina FasoBFATI1L: Et encore je vais vousvous [z] expliquerexpliquer une autre chose hum hum1z
19475bfati1Burkina FasoBFATI1L: n lesles [z] appelaitappelait Yalm tenga Yalm tenga1z
19476bfati1Burkina FasoBFATI1L: Mais comme ce sont nosnos [z] enfantsenfants yalmtenga veut dire1z
19477bfati1Burkina FasoBFATI1L: u bien c'est la terre des bêtes BFATH1L: Des i/ des des idiots (rires) Des desdes [z] idiotsidiots1z
19478bfati1Burkina FasoBFATI1L: Mais quelqu'un ne voudrait pas qu'on dise que son fils estest [h] idiotidiot (rires)0h
19479bfati1Burkina FasoBFATI1L: Comme nos grands-parentsgrandsparents [h] étaientétaient là-bas0h
19480bfati1Burkina FasoBFATI1L: quandquand [t] lala colonisation est venue et q/-qu'on devait donner des noms Hum hum1tC
19481bfati1Burkina FasoBFATI1L: le grand-parent a dit 'au lieu de dire yalmtenga on n'a qu'à dire yaatenga parce que ce sont n/-nosnnos [z] enfantenfant 1z
19482bfati1Burkina FasoBFATI1L: Au moins pour camouflercamoufler [h] unun peu le Yalm tenga là Donc on les11z a appelés Yaatenga (rires contenus)0h
19483bfati1Burkina FasoBFATI1L: Au moins pour camoufler20h un peu le Yalm tenga là Donc on lesles [z] aa appelés Yaatenga (rires contenus)1z
19484bfati1Burkina FasoBFATI1L: Le premier adm/ administrateur dans le Yatenga futfut [ ] unun Gurmantché0
19485bfati1Burkina FasoBFATI1L: Mon arrière-grand-père lesles [z] aa commandés1z
19486bfati1Burkina FasoBFATI1L: Mon grand-père lesles [z] aa commandés mon père les11z a commandés voilà aujourhui moi aussi je les commande1z

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS