Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur ciaeo1 a trouvé 122 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
5220ciaeo1Abidjan Le village de Beaulieu estest [t] enen grand émoi1t
5221ciaeo1Abidjan Le village de Beaulieu est11t en grandgrand [n] émoiémoi2nVN
5222ciaeo1Abidjan Le Premier Ministre enen [n] aa en a en effet décidé de faire étape dans cette commune1nVN
5223ciaeo1Abidjan Le Premier Ministre en a enen [n] aa en effet décidé de faire étape dans cette commune1nVN
5224ciaeo1Abidjan Le Premier Ministre en a en a enen [n] effeteffet décidé de faire étape dans cette commune1nVN
5225ciaeo1Abidjan Le Premier Ministre enen [n] aa effet 1nVN
5226ciaeo1Abidjan enen [n] aa en effet décidé de faire étape dans cette commune au cours de sa tournée de la région1nVN
5227ciaeo1Abidjan en a enen [n] effeteffet décidé de faire étape dans cette commune au cours de sa tournée de la région1nVN
5228ciaeo1Abidjan ses chemiseschemises [ ] enen soie un champion local0
5229ciaeo1Abidjan quatr/ quatrième aux jeuxjeux [h] olympiquesolympiques de Berlin0h
5230ciaeo1Abidjan et plus récemment sonson [n] usineusine de pâtes alimen/ de pâtes10h italiennes 1nVN
5231ciaeo1Abidjan et plus récemment son usine de pâtes alimen/ de pâtespâtes [h] italiennesitaliennes 0h
5232ciaeo1Abidjan à Beaulieu ce grandgrand [t] honneurhonneur1t
5233ciaeo1Abidjan le Premier Ministre lassé des circuitscircuits [h] habituelshabituels qui tournaient toujours20h autour des mêmes villes0h
8789ciaeo1AbidjanCIAE1: h () Moi aussi je connais paspas [ ] aussiaussi Elle fait toujours les choses comme ça quoi Toujours20 elle connaît pas0
8790ciaeo1AbidjanCIAE1: h () Moi aussi je connais pas10 aussi Elle fait toujours les choses comme ça quoi ToujoursToujours [ ] elleelle connaît pas0
8791ciaeo1AbidjanCIAE1: Bon lui celui qui me suit là CIAAK1: Hum lui il estest [ ] unun peu timide0
8792ciaeo1AbidjanCIAE1: Maintenant le troisième lui il estest [ ] unun peu vivace quoi0
8793ciaeo1AbidjanCIAE1: Maintenant il y a un qui appelle personne puispuis [ ] ilil y a un qui appelle personne0
8794ciaeo1AbidjanCIAE1: Lui actuellement là il estest [ ] auau C/ il est10 au CM10
8795ciaeo1AbidjanCIAE1: Lui actuellement là il est10 au C/ il estest [ ] auau CM10
8796ciaeo1AbidjanCIAE1: Maintenant tous sesses [z] amisamis tous ses voi/ tous ses11z amis sont sont10 en sixième1z
8797ciaeo1AbidjanCIAE1: Maintenant tous ses11z amis tous ses voi/ tous sesses [z] amisamis sont sont10 en sixième1z
8798ciaeo1AbidjanCIAE1: Maintenant tous ses11z amis tous ses voi/ tous ses11z amis sont sontsont [ ] enen sixième0
8799ciaeo1AbidjanCIAE1: Donc quandquand [ ] ilsils se regroupent comme ça quand c'é/ quand mes frères étaient en étaient20 au CM20
8800ciaeo1AbidjanCIAE1: Donc quand10 ils se regroupent comme ça quand c'é/ quand mes frères étaient en étaientétaient [ ] auau CM20
8801ciaeo1AbidjanCIAE1: Donc quandquand [ ] ilszils11z étudient comme ça avec la maman de personne la maman de personne là demande0
8802ciaeo1AbidjanCIAE1: Donc quand10 ilsils [z] étudientétudient comme ça avec la maman de personne la maman de personne là demande1z
8803ciaeo1AbidjanCIAE1: Ah personne je vais je vais lire une phrase tu répètesrépètes [ ] aprèsaprès moi' Il dit: 'ui'0
8804ciaeo1AbidjanCIAE1: Maintenant quandquand [ ] ilil arrive à quarante-neuf comme ça il fait ça 'cinquante dix' () je suis fatigué' (rires)0
8805ciaeo1AbidjanCIAE1: Mais ils amusentamusent [ ] ensembleensemble ils font tout10 ensemble quoi0
8806ciaeo1AbidjanCIAE1: Mais ils amusent20 ensemble ils font touttout [ ] ensembleensemble quoi0
8807ciaeo1AbidjanCIAE1: Il dit son prof de français il étaitétait [ ] enen train de faire cours0
8808ciaeo1AbidjanCIAE1: Comme ilsils [z] étaientétaient fatigués son prof dit il va les11z amuser un peu1z
8809ciaeo1AbidjanCIAE1: Comme ils11z étaient fatigués son prof dit il va lesles [z] amuseramuser un peu1z
8810ciaeo1AbidjanCIAE1: viens on va alleraller [ ] àà Abidjan on va aller voir mon f/ euh mon mon fils qui est10 à Abidjan il travaille au Plateau0
8811ciaeo1AbidjanCIAE1: viens on va aller20 à Abidjan on va aller voir mon f/ euh mon mon fils qui estest [ ] àà Abidjan il travaille au Plateau0
8812ciaeo1AbidjanCIAE1: Donc les deux vieux sont venusvenus [ ] àà Abidjan0
8813ciaeo1AbidjanCIAE1: Donc ils sontsont [ ] arrivésarrivés20 à à la Cité Administrative0
8814ciaeo1AbidjanCIAE1: Donc ils sont10 arrivésarrivés [ ] àà à la Cité Administrative0
8815ciaeo1AbidjanCIAE1: Donc Séry dit: 'Bon Gnawa tu m'attendsmattends [ ] iciici0
8816ciaeo1AbidjanCIAE1: je vais prendre comme a/ ascenseur là e/ est bourré là donc tu vas montermonter [ ] auau deuxième tour'0
8817ciaeo1AbidjanCIAE1: Il voit oh c'estest [ ] uneune femme qui descend0
8818ciaeo1AbidjanCIAE1: Il estest [ ] étonnéétonné n dit 'Ah le vieux c'est ton tour' Il dit 'on moi je peux pas rentrer comme cela0
8819ciaeo1AbidjanCIAE1: Affaire où mon frère Séry monte et puispuis [ ] ilil redescend c'est femme qui sort0
8820ciaeo1AbidjanCIAE1: Séry estest [ ] étonnéétonné il demande 'Mais il y a quoi'0
8821ciaeo1AbidjanCIAE1: Bon souvent quandquand [ ] ilil y a un peu on assoit sous les lampadaires on cause0
8822ciaeo1AbidjanCIAE1: abord on fait on prépare la fête de génération un moismois [ ] àà avance0
8823ciaeo1AbidjanCIAE1: pour pouvoir avoir une somme plus12s euh plusplus [z] élevéeélevée1z
8824ciaeo1AbidjanCIAE1: par rapport auxaux [z] autresautres pour pouvoir montrer n appelle ça la (démonstra) quoi1z
8825ciaeo1AbidjanCIAE1: par rapport auxaux [z] autresautres tout ça là1z
8826ciaeo1AbidjanCIAE1: Donc quand ils entraînent ilsils [z] ontont des cris de guerre1z
8827ciaeo1AbidjanCIAE1: IlsIls [z] ontont des manières de faire Quand10 ils viennent ils font ça bon1z
8828ciaeo1AbidjanCIAE1: Ils11z ont des manières de faire QuandQuand [ ] ilsils viennent ils font ça bon0
8829ciaeo1AbidjanCIAE1: Peut-être si il y a une autre classe âge qui estest [ ] assiseassise comme ça ils peuvent venir : 'Ah nous là euh0
8901ciaeo1AbidjanCIAE1: Hum De mille neuf cent Bon en quatre-vingtquatrevingt [t] huithuit j'ai fait école maternelle première section (rires)1t
8902ciaeo1AbidjanCIAE1: Comme lesles [z] étudiantsétudiants grévaient E1: Ah oui donc on est pas allé à école1z
8903ciaeo1AbidjanCIAE1: Comme les11z étudiants grévaient E1: Ah oui donc onon [n] estest pas allé à école1nVN
8904ciaeo1AbidjanCIAE1: Et puis maintenant en quatre-vingt-douze je suissuis [ ] alléeallée au CP20
8905ciaeo1AbidjanCIAE1: Ca a duré unun [n] anan et puis (puis) je suis10 arrivée chez les religieuses1nVN
8906ciaeo1AbidjanCIAE1: Ca a duré un an et puis (puis) je suissuis [ ] arrivéearrivée chez les religieuses0
8907ciaeo1AbidjanCIAE1: Hum Bon bon ébrié comme onon [n] aa nous tous nous sommes nés dans11z un dans chez les11z Ebrié1nVN
8908ciaeo1AbidjanCIAE1: Hum Bon bon ébrié comme on a nous tous nous sommes nés dansdans [z] unun dans chez les11z Ebrié1z
8909ciaeo1AbidjanCIAE1: Hum Bon bon ébrié comme on a nous tous nous sommes nés dans11z un dans chez lesles [z] EbriéEbrié1z
8910ciaeo1AbidjanCIAE1: dansdans [z] unun village ébrié donc on est on est familiarisé beaucoup1z
8911ciaeo1AbidjanCIAE1: Donc onon [n] aa on a appris la langue1nVN
8912ciaeo1AbidjanCIAE1: Donc on a onon [n] aa appris la langue1nVN
8913ciaeo1AbidjanCIAE1: A la maison E1: (inaudible) on parle wobé mais ch/ quand onon [n] estest10 avec les voisins on parle ébrié1nVN
8914ciaeo1AbidjanCIAE1: A la maison E1: (inaudible) on parle wobé mais ch/ quand on estest [ ] avecavec les voisins on parle ébrié0
8915ciaeo1AbidjanCIAE1: (hésitation) Je suis pas trop forte dedans EnEn [n] espagnolespagnol ça peut10 aller1nVN
8916ciaeo1AbidjanCIAE1: (hésitation) Je suis pas trop forte dedans En espagnol ça peutpeut [ ] alleraller0
8917ciaeo1AbidjanCIAE1: Bon enen [n] anglaisanglais je suis forte en écrit par rapport à oral1nVN
8918ciaeo1AbidjanCIAE1: Bon en anglais je suis forte enen [n] écritécrit par rapport à oral1nVN
8919ciaeo1AbidjanCIAE1: C'estCest [ ] unun peu difficile Parce que si tu me p/ poses les questions faciles hum hum (oui)0
8920ciaeo1AbidjanCIAE1: Hum Hum Il est né en mille il est né enen [n] octobreoctobre E1: En octobre mille-neuf-cent-soixante mais je sais pas quand E1: D'accord1nVN
8921ciaeo1AbidjanCIAE1: Hum Hum Mon père estest [ ] originaireoriginaire de lieu0
8922ciaeo1AbidjanCIAE1: Ma mère aussi estest [ ] originaireoriginaire de lieu0
8923ciaeo1AbidjanCIAE1: Mon père estest [h] agentagent au ministère de Education ationale et Recherche Scientifique0h
8924ciaeo1AbidjanCIAE1: Bon ce qui est sûr c'estest [ ] unun anc/ (rires) c'est10 un ancien séminariste0
8925ciaeo1AbidjanCIAE1: Bon ce qui est sûr c'est10 unun [n] ancanc/ (rires) c'est10 un ancien séminariste1nVN
8926ciaeo1AbidjanCIAE1: Bon ce qui est sûr c'est10 un anc/ (rires) c'estest [ ] unun ancien séminariste0
8927ciaeo1AbidjanCIAE1: Bon ce qui est sûr c'est10 un anc/ (rires) c'est10 unun [n] ancienancien séminariste1nVN
8928ciaeo1AbidjanCIAE1: Mais je sais pas ce qui est sûr il a poursuivi lesles [z] étudesétudes1z
8929ciaeo1AbidjanCIAE1: Et puis une année il a p/ passé le concours pour rentrerrentrer [ ] àà la Fonction Publique0
8930ciaeo1AbidjanCIAE1: quandquand [ ] onon était10 à école militaire0
8931ciaeo1AbidjanCIAE1: quand10 onon [n] étaitétait10 à école militaire1nVN
8932ciaeo1AbidjanCIAE1: quand10 on étaitétait [ ] àà école militaire0
8933ciaeo1AbidjanCIAE1: quandquand [ ] onon était20 au séminaire c'est comme ci c'est comme ça' E1: Ah (rires)0
8934ciaeo1AbidjanCIAE1: quand10 onon [n] étaitétait20 au séminaire c'est comme ci c'est comme ça' E1: Ah (rires)1nVN
8935ciaeo1AbidjanCIAE1: quand10 on étaitétait [ ] auau séminaire c'est comme ci c'est comme ça' E1: Ah (rires)0
8936ciaeo1AbidjanCIAE1: Souvent quandquand [ ] onon va travailler là c'est ça il dit0
8937ciaeo1AbidjanCIAE1: eux avant quandquand [ ] ilsils travaillaient là c'était euh0
8938ciaeo1AbidjanCIAE1: Donc ils faisaient tout pour pouvoir mettre le paquet quand ils sontsont [ ] àà école pour pouvoir faire plaisir E1: Ah oui à leurs parents tout ça0
8939ciaeo1AbidjanCIAE1: Ca je sais pas mais ce qui est sûr c'est il a fait il parle anglais comme il a il estest [ ] uneune fois allé au Liberia donc hum0
8940ciaeo1AbidjanCIAE1: Il a eu desdes [z] amisamis là-bas donc il parle un peu1z
8941ciaeo1AbidjanCIAE1: Elle estest [h] éducatriceéducatrice en formation de santé0h,
8942ciaeo1AbidjanCIAE1: E/ Elle ét/ (rires) elle étaitétait [ ] ancienneancienne novice chez les religieuses0
8943ciaeo1AbidjanCIAE1: Elle a fait à Abidjan et puis après ils sontsont [ ] allésallés faire Ghana au Ghana0
8944ciaeo1AbidjanCIAE1: (Il y en a) qui ont regroupé un peu plus les a/ les j/ euh lesles [z] infirmiersinfirmiers1z
8945ciaeo1AbidjanCIAE1: (pour) pouvoir fo/ (pour) pouvoir former lesles [z] autresautres gens à partir de leur formation E1: Ah oui accord1z

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS