Recherche dans la base PFC - Liaisons
PFC database liaison search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur ciapa1 a trouvé 126 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête Contexte Gauche Liaison EcouteContexte droit L1L2L3L4L5
4849ciapa1AbidjanCIAPA1: Bon de la naissance à en soixante-quatorze j'étaisjétais [ ] àà Adjamé0
4850ciapa1AbidjanCIAPA1: Puis de soixante-quatorze en mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf je crois j'étaisjétais [,] euheuh à lieu0,
4851ciapa1AbidjanCIAPA1: Après je suissuis [ ] alléeallée à lieu0
4852ciapa1AbidjanCIAPA1: J'ai toujourstoujours [ ] étéété médecin (rires) E2: K0
4853ciapa1AbidjanE2: Vous avez des enfants CIAPA1: SansSans [z] enfantenfant Sans enfant1z
4854ciapa1AbidjanCIAPA1: A hôpital pour les parlerparler [ ] avecavec les mamans pour pour interroger les mamans quoi0
4855ciapa1AbidjanCIAPA1: Il n'est paspas [ ] auau point0
4856ciapa1AbidjanCIAPA1: Le baoulé c'estest [ ] unun peu plus difficile0
4857ciapa1AbidjanCIAPA1: Hum hum (non) Vingt12t/ Enfin je sais pas VingtVingt [t] etet un ou bien je1t
4858ciapa1AbidjanCIAPA1: C'estCest [ ] àà Abidjan0
4859ciapa1AbidjanCIAPA1: Hum A la fin de sa enfin quandquand [t] ilil mourrait1t
4860ciapa1AbidjanCIAPA1: il était direct/ directeur desdes [z] afaf/ il était DAF à la au ministère de la s/ de euh la Justice1z
4861ciapa1AbidjanCIAPA1: Sinon il a fait desdes [z] étudesétudes euh de comptabilité je crois1z
4862ciapa1AbidjanCIAPA1: Et puis E2: qu'il a eu à f/ il a fait aussi desdes [z] étudesétudes de Droit Je sais pas jusqu'à quel niveau1z
4863ciapa1AbidjanE2: Elle a eu à faire des études CIAPA1: on Jamais CIAPA1: Elle n'est paspas [ ] alléeallée à école K0
4864ciapa1AbidjanCIAPA1: nOn [n] avaitavait un répétiteur à la maison1nVO
4865ciapa1AbidjanCIAPA1: ui oui c'est avec enfin onon [n] étudiaitétudiait1nVO
4866ciapa1AbidjanCIAPA1: Les E2: Les grands parents grands parents onon [n] aa pas vécu avec eux E2: K1nVN
4867ciapa1AbidjanCIAPA1: Il y a ilsils [z] étaientétaient dé/ ils11z étaient décédés quand11t on1z
4868ciapa1AbidjanCIAPA1: Il y a ils11z étaient dé/ ilsils [z] étaientétaient décédés quand11t on1z
4869ciapa1AbidjanCIAPA1: Il y a ils11z étaient dé/ ils11z étaient décédés quandquand [t] onon1t
4870ciapa1AbidjanCIAPA1: Mais c'est la seule que j'ai J'ai pas vu lesles [z] autresautres (bruit) ()1z
4871ciapa1AbidjanCIAPA1: Donc on a toujours vécu avec entre frèresfrères [ ] etet soeurs donc0
4872ciapa1AbidjanCIAPA1: DansDans [z] uneune une villa1z
4873ciapa1AbidjanCIAPA1: C'estCest [t] unun E2: (inaudible) c'est10 un village hein E2: ui mais expliquez-nous comment ça se passe C'est10 un village en pleine ville E2: ui1t
4874ciapa1AbidjanCIAPA1: C'est11t un E2: (inaudible) c'estest [ ] unun village hein E2: ui mais expliquez-nous comment ça se passe C'est10 un village en pleine ville E2: ui0
4875ciapa1AbidjanCIAPA1: C'est11t un E2: (inaudible) c'est10 un village hein E2: ui mais expliquez-nous comment ça se passe C'estCest [ ] unun village en pleine ville E2: ui0
4876ciapa1AbidjanCIAPA1: Bon c'est c'estest [ ] unun village harriste donc ils vont à la messe à cinq heures du matin donc ils commencent à f/ faire0
4877ciapa1AbidjanCIAPA1: A toute heure on vient me réveiller c'estest [ ] unun peu le problème (rires)0
4878ciapa1AbidjanE2: K Et il n'y a pas de Gé/ généralement dans les quartiers on a des comités des des associations CIAPA1: DesDes [z] associationsassociations Est-ce que il y en il y en a dans votre quartier Est-ce que1z
4879ciapa1AbidjanCIAPA1: Je suis paspas [ ] alléeallée au cinéma E2: (inaudible) ui rarement ces ces ces jours-ci0
4880ciapa1AbidjanCIAPA1: Avec la situation là on préfère ne pas sortir le soir Sinon je partaispartais [ ] auau cinéma E2: ui0
17017ciapa1AbidjanCIAPA1: des maquis il y a du bruit mais dansdans [z] unun dans10 un environ/ enfant enfant peut pas10 étudier E1: Mais avant c'était pas comme ça1z
17018ciapa1AbidjanCIAPA1: des maquis il y a du bruit mais dans11z un dansdans [ ] unun environ/ enfant enfant peut pas10 étudier E1: Mais avant c'était pas comme ça0
17019ciapa1AbidjanCIAPA1: des maquis il y a du bruit mais dans11z un dans10 un environ/ enfant enfant peut paspas [ ] étudierétudier E1: Mais avant c'était pas comme ça0
17020ciapa1AbidjanCIAPA1: C'est ça c'est ce qui fait que les enfants peuvent paspas [ ] étudierétudier Parce que il est tout le temps en train de et puis eux ils aiment ça en train de danser0
17021ciapa1AbidjanCIAPA1: Et ils n'en ils pensent paspas [ ] àà étudier E1: Bien sûr0
17022ciapa1AbidjanCIAPA1: Et puis même si ils veulentveulent [ ] étudierétudier il y a même pas le calme qu'il faut0
17023ciapa1AbidjanCIAPA1: A Blockauss il doitdoit [ ] avoiravoir plus0
17024ciapa1AbidjanCIAPA1: (soupir) Je me demande même Bon nous nousnous [z] habitonshabitons de autre côté à Petit Cocody mais1z
17025ciapa1AbidjanCIAPA1: Ceux qui habitenthabitent [ ] àà Blockauss là je me demande comment ils font (o0
17026ciapa1AbidjanCIAPA1: parce que il y a tellement de bruit que je me demande comment lesles [z] enfantsenfants étudient 1z
17027ciapa1AbidjanCIAPA1: Parce que dansdans [z] unun environnement comme ça tu peux pas étudier E1: C'est ça tu peux pas étudier1z
17028ciapa1AbidjanCIAPA1: AprèsAprès [ ] onon se plaint qu'ils ne font pas effort0
17029ciapa1AbidjanCIAPA1: Ils sont grands ils sont il y en a même qui sontsont [ ] enen troisième E1: Ah oui au collège0
17030ciapa1AbidjanCIAPA1: Et puis elle a sesses [z] heuresheures étude E1: Ah oui Mais le garçon lui (onomatopée) E1: Elle est consciencieuse Quand11t il revient quand11t il revient de école (onomatopée)1z
17031ciapa1AbidjanCIAPA1: Et puis elle a ses11z heures étude E1: Ah oui Mais le garçon lui (onomatopée) E1: Elle est consciencieuse QuandQuand [t] ilil revient quand11t il revient de école (onomatopée)1t
17032ciapa1AbidjanCIAPA1: Et puis elle a ses11z heures étude E1: Ah oui Mais le garçon lui (onomatopée) E1: Elle est consciencieuse Quand11t il revient quandquand [t] ilil revient de école (onomatopée)1t
17033ciapa1AbidjanCIAPA1: Et puis il dit qu'il ne il peut pas étudier seul il doit étudier avec sesses [z] amisamis1z
17034ciapa1AbidjanCIAPA1: Et son papa veut pas qu'il sorte parce que il va alleraller [ ] àà Blockauss0
17035ciapa1AbidjanCIAPA1: C'est pas sûr qu'il va avec sesses [z] amisamis c'est peut-être qu'il va aller jouer E1: Ah oui donc1z
17036ciapa1AbidjanCIAPA1: Donc il prend pour prétexte le fait qu'il n'est paspas [ ] avecavec ses11z amis et puis10 il n'étudie pas E1: Ah oui0
17037ciapa1AbidjanCIAPA1: Donc il prend pour prétexte le fait qu'il n'est pas10 avec sesses [z] amisamis et puis10 il n'étudie pas E1: Ah oui1z
17038ciapa1AbidjanCIAPA1: Donc il prend pour prétexte le fait qu'il n'est pas10 avec ses11z amis et puispuis [ ] ilil n'étudie pas E1: Ah oui0
17039ciapa1AbidjanCIAPA1: ui Ils sont ils sont dansdans [z] uneune s/ pièce en train de regarder on sait pas quoi1z
17040ciapa1AbidjanCIAPA1: Il n'y a pas d/ les parents n'ont pas autorité sur lesles [z] enfantsenfants Les en/ E1: Donc ils ont ils ont abandonné Les enfants font ce qu'ils veulent1z
17041ciapa1AbidjanCIAPA1: Même quand on on leur bon on on peut paspas [ ] êtreêtre derrière les11z en/0
17042ciapa1AbidjanCIAPA1: Même quand on on leur bon on on peut pas10 être derrière lesles [z] enen/1z
17043ciapa1AbidjanCIAPA1: Je pense les parents peut-être ne parlent paspas [ ] auxzaux11z en/ aux11z enfants0
17044ciapa1AbidjanCIAPA1: Je pense les parents peut-être ne parlent pas10 auxaux [z] enen/ aux11z enfants1z
17045ciapa1AbidjanCIAPA1: Je pense les parents peut-être ne parlent pas10 aux11z en/ auxaux [z] enfantsenfants1z
17046ciapa1AbidjanCIAPA1: Parce que moi je me rappelle quand j/ onon [n] étaitétait petit chaque fois mon père parlait hein chaque semaine il y avait20 une réunion de famille1nVN
17047ciapa1AbidjanCIAPA1: Parce que moi je me rappelle quand j/ on était petit chaque fois mon père parlait hein chaque semaine il y avaitavait [ ] uneune réunion de famille0
17048ciapa1AbidjanCIAPA1: Tous les samedis pendant au moinsmoins [ ] uneune heure il nous parlait de la vie E1: Ah oui 0
17049ciapa1AbidjanCIAPA1: nOn [n] enen avait marre mais1nVN
17050ciapa1AbidjanCIAPA1: n enen [n] avaitavait marre mais1nVN
17051ciapa1AbidjanCIAPA1: C'était bienbien [ ] àà entendre0
17052ciapa1AbidjanCIAPA1: Il disait comment il partait comment il souffrait pour alleraller [ ] àà école Comment il a eu des11z ép/0
17053ciapa1AbidjanCIAPA1: Il disait comment il partait comment il souffrait pour aller20 à école Comment il a eu desdes [z] épép/1z
17054ciapa1AbidjanCIAPA1: Comment il il part/ il partaitpartait [ ] àà école en à à pirogue E1: Ah oui0
17055ciapa1AbidjanCIAPA1: Bon ça nousnous [z] édifiaitédifiait1z
17056ciapa1AbidjanCIAPA1: C'est-à-dire 'bon maintenant vous n'êtes paspas [ ] obligésobligés de faire tout ça0
17057ciapa1AbidjanCIAPA1: vous partez paspas [ ] àà é/ à école en en à pirogue mais10 il faut10 é/ é/ étudier0
17058ciapa1AbidjanCIAPA1: vous partez pas10 à é/ à école en en à pirogue maismais [ ] ilil faut10 é/ é/ étudier0
17059ciapa1AbidjanCIAPA1: vous partez pas10 à é/ à école en en à pirogue mais10 il fautfaut [ ] éé/ é/ étudier0
17060ciapa1AbidjanCIAPA1: MaisMais [,] ilsils Maintenant les parents ne parlent pas10 aux enfants0,
17061ciapa1AbidjanCIAPA1: Mais10 ils Maintenant les parents ne parlent paspas [ ] auxaux enfants0
17062ciapa1AbidjanCIAPA1: Donc lesles [z] enfantsenfants sont livrés10 à eux-mêmes1z
17063ciapa1AbidjanCIAPA1: Donc les11z enfants sont livréslivrés [ ] àà eux-mêmes0
17064ciapa1AbidjanCIAPA1: Même quandquand [ ] ilsils sont là hein0
17065ciapa1AbidjanCIAPA1: Même quandquand [ ] ilsils sont là ils préfèrent être avec leurs11z amis0
17066ciapa1AbidjanCIAPA1: Même quand10 ils sont là ils préfèrent être avec leursleurs [z] amisamis1z
17067ciapa1AbidjanCIAPA1: Plutôt que de contrôler étude lesles [z] étudesétudes des E1: Ah oui ui1z
17068ciapa1AbidjanCIAPA1: Ils préfè/ enfin souvent aussi les parents sont paspas [ ] allésallés20 à école donc ils savent pas trop0
17069ciapa1AbidjanCIAPA1: Ils préfè/ enfin souvent aussi les parents sont pas10 allésallés [ ] àà école donc ils savent pas trop0
17070ciapa1AbidjanCIAPA1: Le papa même quandquand [ ] ilil sait lire il préfère rester20 avec ses11z amis0
17071ciapa1AbidjanCIAPA1: Le papa même quand10 il sait lire il préfère resterrester [ ] avecavec ses11z amis0
17072ciapa1AbidjanCIAPA1: Le papa même quand10 il sait lire il préfère rester20 avec sesses [z] amisamis1z
17073ciapa1AbidjanCIAPA1: Maintenant c'est lesles [z] enfantsenfants une cert/1z
17074ciapa1AbidjanCIAPA1: C'est ça à la longue je pense que lesles [z] enfantsenfants du du peuple là1z
17075ciapa1AbidjanCIAPA1: Parce que si ils continuent comme ça à ne paspas [ ] êtreêtre suivis0
17076ciapa1AbidjanCIAPA1: Ils vont faire desdes [z] étudesétudes ils vont arrêter en cours de chemin ils vont E1: C'est ça avoir des petits postes on pourra1z
17077ciapa1AbidjanCIAPA1: Quelqu'un pourra pas partir un niveau très E1: ui C'est ça très bas et puispuis [ ] avoiravoir0
17078ciapa1AbidjanCIAPA1: Donc c'est lesles [z] enen/ les enfants une certaine E1: ui c'est ça clas/ classe sociale qui vont E1: Qui vont gérer la société c'est un peu divisé quand même par rapport à avant hein ui1z
17079ciapa1AbidjanCIAPA1: Parce que c'est avant unun [n] enfantenfant qui avait des parents qui partaient p/1nVN
22740ciapa1Abidjan Le village de Beaulieu estest [t] enen grand é/ en en grand10h émoi1t
22741ciapa1Abidjan Le village de Beaulieu est11t en grandgrand [n] éé/ en en grand10h émoi1nVN
22742ciapa1Abidjan Le village de Beaulieu est11t en grand é/ en en grandgrand [h] émoiémoi0h
22743ciapa1Abidjan Le Premier Ministre a enen [n] effeteffet décidé de faire étape1nVN
22744ciapa1Abidjan ses chemiseschemises [ ] enen soie0

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS