Recherche dans la base PFC - Transcriptions
PFC database transcription search

[Enquêtes] [Transcriptions] [Liaisons] [Schwas]


Début First Aide Help

La recherche pour @locuteur bfaki1 a trouvé 316 réponses

Exporter toutes les réponses au format CSV
Info Locuteur Enquête TranscriptionEcoute
22003bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Le Premier Ministre ira-t-il à Beaulieu?
22004bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Le village de Beaulieu est en grand émoi.
22005bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Le Premier Ministre a en effet décidé de faire étape dans cette commune
22006bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: au cours de sa tournée de la région en fin d'année.
22007bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Jusqu'ici, les seuls titres de gloire de Beaulieu
22008bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: étaient son vin blanc sec, ses chemises en soie,
22009bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: un champion local de course à pied, Louis Garret,
22010bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: quatrième aux jeux olympiques de Berlin en mille neuf cent trente-six,
22011bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: et plus récemment, son unique,
22012bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: son usine de pâtes italiennes.
22013bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Qu'est-ce qui a donc valu à Beaulieu ce grand honneur?
22014bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Le hasard tout bêtement, car le Premier Ministre,
22015bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: lassé des circuits habituels qui tournaient
22016bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: toujours autour des mêmes villes,
22017bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: veut découvrir ce qu'il appelle la campagne profonde.
22018bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Le maire de Beaulieu, Marc Blanc,
22019bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: est en revanche très inquiet.
22020bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: La cote du Premier Ministre ne cesse de baisser depuis les élections.
22021bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Comment, en plus, éviter les manifestations
22022bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: qui ont eu tendance à se multiplier lors des visites officielles?
22023bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: La côte escarpée du Mont Saint-Pierre
22024bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: qui mène au village connaît des barrages chaque fois
22025bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: que les opposants de tous les bords manifestent leur colère.
22026bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: D'un autre côté, à chaque voyage du Premier Ministre,
22027bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: le gouvernement prend contact avec la préfecture la plus proche
22028bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: et s'assure que tout est fait pour le protéger.
22029bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Or, un gros détachement de police,
22030bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: comme on en a vu à Jonquière,
22031bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: et des vérifications d'identité risquent de provoquer une explosion.
22032bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Un jeune membre de l'opposition aurait déclaré
22033bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: 'Dans le coin, on est jaloux de notre liberté.
22034bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: S'il faut montrer patte blanche pour circuler,
22035bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: nous ne répondons pas de la réaction des gens du pays.
22036bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Nous avons le soutien du village entier.'
22037bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: De plus, quelques articles parus dans la Dépêche du Centre, L'Express,
22038bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Ouest Liberté et Le Nouvel Observateur indiqueraient que des activistes
22039bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: des communes voisines préparent une journée chaude au Premier Ministre.
22040bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Quelques fanatiques auraient même entamé un jeûne,
22041bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: prolongé dans l'église de Saint Martinville.
22042bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Le sympathique maire de Beaulieu ne sait plus à quel saint se vouer.
22043bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Il a le sentiment de se trouver dans une impasse stupide.
22044bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Il s'est,
22045bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: en désespoir de cause, décidé à écrire au Premier Ministre pour vérifier si son village était vraiment une étape nécessaire
22046bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: dans la tournée prévue.
22047bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: Beaulieu préfère être inconnue et tranquille
22048bfaki1Burkina FasoBFAKI1T: plutôt que de se trouver au centre d'une bataille politique dont,
28417bfaki1Burkina FasoE: Vous êtes mariés catholiques?
28418bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Non, on est marié, euh, à la mairie. Non.
28419bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Bon, nous sommes euh de religion . Non.
28420bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Nous sommes de religion protestante. Oui oui. Tous les deux.
28421bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Donc on s'est marié à la Mairie. Voilà.
28422bfaki1Burkina FasoE: Et il y a pas de cérémonie religieuse?
28423bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Bon, parce que chez les protestants ici, euh,
28424bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: la cérémonie religieuse à l'église ne se f/,
28425bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: ça se fait seulement quand vous n'êtes pas enc/, quand vous ne vivez pas, euh, ensemble d'abord.
28426bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Voilà. Donc c/, il faut que ça soit de jeunes couples.
28427bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Alors que nous on était déjà marié, on avait déjà des enfants
28428bfaki1Burkina FasoE: quand vous vous êtes convertis? D'accord, OK.
28429bfaki1Burkina FasoE: Mais elle est d'origine quoi? Musulmane, euh, comme vous, euh?
28430bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: sa famille est d'origine musulmane.
28431bfaki1Burkina FasoE: Et, et vous aussi? D'accord, d'origine musulmane.
28432bfaki1Burkina FasoE: Et actuellement, euh, qu/ quelle est la proportion de chrétiens et de musulmans, dans votre famille?
28433bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: [!], Euh, ma, ma famille, à moi? Ou bien ma grande famille?
28434bfaki1Burkina FasoE: oui, votre grande famille, quoi, disons. Oui oui.
28435bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Non, ma grande famille, ils sont tous euh, musulmans, sauf euh, moi. Oui.
28436bfaki1Burkina FasoE: Et chez elle?
28437bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Chez elle, elle est la seule aussi qui est, chrétienne.
28438bfaki1Burkina FasoE: C'est vous qui vous êtes convertis, ensemble, ou bien?
28439bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: On s'est convertis ensemble. Bon, on s'est convertis ensemble.
28440bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Ben, j/, mais je peux dire que c'est elle-même qui m'a entraîné à ça.
28441bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: C'est elle qui m'a amené, pas entraîné, mais c'est elle qui m'a amené à ça, voilà (rires), oui.
28442bfaki1Burkina Faso(pause)
28443bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Je, je sais, c'est, c'est, c'est elle qui m'a amené à ça, euh,
28444bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: il y a, ça fait des années de cela déjà. Ouais.
28445bfaki1Burkina FasoE: Et les enfants?
28446bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Les enfants, euh, oui, ils suivent.
28447bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Non, bon, notre, par exemple notre premier,
28448bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: euh, lui il a l/, un prénom, Npers,
28449bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: parce que il n'est pas né, euh, chez moi, à la maison ici à Ouaga.
28450bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Quand elle était en grossesse, elle est partie accoucher à Bobo en famille.
28451bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Donc, chez nous, vous voyez, les parents, il y a une influence, surtout quand c'est un premier fils.
28452bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Donc, mon papa a donné son, le, le prénom que lui il voulait.
28453bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Maintenant les deux derniers, comme ils sont nés, euh, chez nous,
28454bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: elles ont des prénoms chrétiens, voilà.
28455bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Donc ils vont à l'église comme nous. Voilà.
28456bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Lui aussi il va à l'église. Oui.
28457bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: (rires) Non. Bon. Quand.
28458bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Il est majeur maintenant, quand il va (xxx), il trouve que, bon, on verra (rires).
28459bfaki1Burkina FasoE: D'accord. Euh, je vais vous demander quelques renseignements sur vos parents.
28460bfaki1Burkina FasoE: Euh, oui, j'ai oublié une chose, votre femme, elle est d'origine dagara?
28461bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Non. Elle est d'origine jerma. Oui.
28462bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Mais ils sont n/, installés à (xx)
28463bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: depuis des années, depuis le temps colon.
28464bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: mais ils sont d'origine jerma du Niger, mais installés à (xx).
28465bfaki1Burkina FasoE: Et donc, quelle est la langue qu'elle parle en famille, dans sa famille?
28466bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: dans sa famille, elle parle jula, jula et birifor.
28467bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Mais surtout jula. Hum hum. C'est jula qu'elle parle.
28468bfaki1Burkina FasoE: Et entre vous?
28469bfaki1Burkina FasoBFAKI1G: Entre nous on parle jula et français. Hum hum.
28470bfaki1Burkina FasoE: Et avec les enfants?

PFC: Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS

PFC Phonology of Contemporary French Corpus

Base de données sur le français oral contemporain dans l’espace francophone Le projet international PFC (Phonologie du Français Contemporain), codirigé par Marie-Hélène Côté (Université Laval), Jacques Durand (ERSS, Université de Toulouse-Le Mirail), Bernard Laks (MoDyCo, Université de Paris Ouest) et Chantal Lyche (Universités d'Oslo et de Tromsø), s’adresse à un triple public, susceptible de s’intéresser au français oral dans ses usages attestés et dans sa variation au sein de l’espace francophone : chercheurs, enseignants/apprenants de français et grand public.

Il offre une base de données qui, à terme, constituera la plus grosse base de données orales portant sur le français et l'une des plus grosses bases toutes langues confondues. Cette base peut être utilisée dans le cadre de la recherche (phonétique, phonologie, syntaxe, pragmatique, sociolinguistique, analyse conversationnelle, etc.), de l’enseignement / apprentissage du français (langue étrangère, maternelle ou seconde) et de la diffusion des savoirs (conservation du patrimoine linguistique francophone et présentation générale du français oral contemporain pour les non-spécialistes).

Il se pose comme projet-pilote, suivi par un projet similaire pour l’anglais, Phonologie de l’Anglais Contemporain (PAC), codirigé par Philip Carr (Université de Montpellier III) et Jacques Durand.

AVERTISSEMENT: Les données présentées sur ce site sont issues du projet PFC et restent la propriété exclusive des auteurs représentés par les directeurs du projet . Elles peuvent être reprises et utilisées dans le cadre de travaux scientifiques à visée strictement non commerciale. Toute utilisation des données PFC dans une publication doit obligatoirement faire référence au projet et à son site : http://www.projet-pfc.net et s'accompagner de la citation des deux publications suivantes:

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2002). La phonologie du français contemporain: usages, variétés et structure. In: C. Pusch & W. Raible (eds.) Romanistische Korpuslinguistik- Korpora und gesprochene Sprache/Romance Corpus Linguistics - Corpora and Spoken Language. Tübingen: Gunter Narr Verlag, pp. 93-106.

Durand, Jacques, Bernard Laks & Chantal Lyche (2009).Le projet PFC: une source de données primaires structurées. In J. Durand, B. Laks et C. Lyche (eds)(2009) Phonologie, variation et accents du français. Paris: Hermès. pp. 19-61. Développement: Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS